On’

Les blockbusters du jeu vidéo : les triple A

L’univers vidéoludique est constitué de beaucoup d’éléments. En effet, au-delà des genres, des thèmes et autres supports, on retrouve une classification de jeux beaucoup moins connus du grand public… et qui est pourtant destinée à ce dernier. Ces catégorisations sont réparties sous plusieurs nominations : nous avons les jeux indépendants (Triple-I ou III), les jeux de type double/triple et même quadruples A (AAAA), ou encore les titres B. Et bien évidemment, la classification qui nous intéresse aujourd’hui porte sur l’appellation triple A.

Un objectif : émerveiller par la qualité de production

Qu’est-ce qu’un triple A ?

Au même titre que le cinéma, le jeu vidéo est constitué d’énormément de studios. Ces derniers produisent jeux et supports de développement. Et bien tout comme le cinéma, les jeux vidéo ont leurs grosses productions « hollywoodienne » avec le triple A. Il s’agit d’une immense production, souvent menée par des studios connus de tout le monde et qui représentent une grande partie du marché comme Sony, Xbox ou encore Ubisoft. Les triple A sont donc des productions à gros budgets. Le plus souvent, ils possèdent un coût avoisinant les 20 à 40 millions de dollars, mais il n’est pas rare qu’un jeu dépasse ce seuil. C’est le cas par exemple pour GTA IV qui a couté pas moins de 265 millions à Rockstar Games, ou encore Red Dead Redemption II qui détient le record avec 800 millions de dollars (Rockstar, toujours…). A l’instar de tous ces prix exorbitants, le jeu indépendant, lui, est une initiative de micro-studios qui comptent une poignée d’employés avec un budget de quelques milliers d’euros et qui arbore bien souvent une identité visuelle propre avec un message travaillé. 

Hollywood et les publics cibles

Un triple A n’a donc pas d’identité visuelle propre contrairement aux jeux indé ? eh bien oui et non… L’identité visuelle est bien souvent associée au thème et à l’univers du jeu. Ici, la démarche est davantage centrée sur la performance, comme avec les blockbusters au cinéma afin de démontrer à l’industrie la qualité visuelle et le photoréalisme poussé à son paroxysme. En réalité dans certains cas, même ces créations haut de gamme sont des jeux de lancement de console, c’est-à-dire qu’ils sont des « jeux témoins » d’une console prouvant ses capacités graphiques (texture, ombres, lumière) et techniques (temps de chargement, nombre d’images par secondes et résolution). 

Mais alors pourquoi ces jeux sont-ils destinés à un grand public ? Tout simplement car ils sont adaptés au joueur occasionnel (ceci n’est pas une généralité, évidemment certains jeux ont un public cible). Pour faire un triple A, trois points sont abordés par le studio : créer un gameplay simple et accessible au plus grand nombre (ou une introduction de gameplay via les tutos beaucoup plus poussés), un univers et une histoire travaillés pour attirer le grand public et le plonger dans un jeu quasi cinématographique et enfin, une disponibilité plus accrue avec le combo marchandising/publicité. Le public est donc au courant de l’existence du jeu via une multitude de médias : publicités dans les stores de consoles, dans les magazines et magasins spécialisés, sur les réseaux sociaux comme Twitter et YouTube ou encore par le biais d’influenceurs ou journalistes. Le public sera aussi attiré par l’univers du jeu car il peut faire écho à : une licence historique (God of War, par exemple), une période de l’histoire bancable (Assassin’s Creed) ou bien un medium populaire (films, sports). Puis une fois en immersion dans le jeu, l’utilisateur le trouvera simple aux premiers abords et sera accompagné tout au long de son aventure avec des niveaux adaptés.

Les recommandations de la rédaction 

God of War : Huitième jeu de la licence God of War, il est développé par SIE Santa Monica Studio et édité par Sony Interactive Entertainement. Le jeu est sorti en avril 2018 sur PS4 et arrivera sur PC le 14 janvier 2022 (jusqu’à maintenant, le jeu était une exclusivité Playstation). Jeu « d’Action Aventure » pour un joueur, vous serez plongé dans un renouvellement de la série puisque que Kratos (héros nordique destiné à tuer des dieux), reprend du service suite à des évènements qui mettent en danger sa famille.  

The Witcher III : Wild Hunt : Troisième volet de la saga adaptée de la série de livre Sorceleur, le jeu est un Action-RPG sorti en 2015 sur PS4, Xbox One et Pc et présent sur Switch depuis 2019. Il a été développé par CD Projekt RED et édité par Bandai Namco en Europe. Nous y interprétons le personnage de Geralt de Riv dans un mode « dark fantasy », et nous suivons la trace de multiples monstres à chasser. Le jeu fut un franc succès et popularisa la licence : phénomène accentué avec la sortie des deux saisons de la série Netflix The Witcher

Nier : Automata : Bijou d’une association entre Yoko Taro, PlatiniumGames et Square Enix, Nier : Automata sortit le 10 mars 2017 en Europe sur Playstation 4 ainsi que sur PC et fit son apparition sur Xbox One le 26 juin 2018. Le jeu est un Action RPG/Shoot’em up (NDLR : « abattez-les tous » en français), spin-off de la série et franchise du même nom Drakengard produit par Nier, où nous nous retrouverons pris dans une guerre entre des machines mises au point par des envahisseurs et le reste de l’humanité. 

Star Wars Jedi : Fallen Order : Rescapé de l’ordre 66, nous incarnons Cal Kestis, un ferrailleur recherché par l’Empire. Jeu axé sur une campagne solo, il sortit le 15 décembre sur PC, PS4 et Xbox One. Plus tard, il fût rendu disponible sur les plateformes Next-Gen le 11 juin 2021. Développé par Respawn Entertainement et édité par Electronic Arts, le jeu d’action et d’aventure est logiquement issu de la franchise « Star Wars » et se déroule entre les épisodes III et IV de l’univers cinématographique.

En somme, les jeux AAA représentent une part importante du marché et s’offrent une longue vie à travers l’évolution technique de production de jeux vidéo, qui sont à la fois les témoins de la puissance des consoles nouvelles générations et l’incarnation de la grosse production popcorn du média. Destiné à divertir le grand public et à émerveiller les passionnés, les triples A deviennent de jours en jours plus spectaculaires que jamais et contrastent avec une industrie qui se prétend ouverte aux plus petits des projets. L’équipe de On’ vous souhaite de joyeuses fêtes et je vous souhaite personnellement de vous divertir manette ou souris en main !  

Source : Wikipédia.fr, Campus-des-ecoles.fr, melty.fr

Antoine COFFIGNIEZ

Antoine Coffigniez

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .