Le média qui initie, interroge et informe !

Compresseurs, où sont-ils utilisés ?

La grande popularité dont jouissent les compresseurs d’air depuis des années est en grande partie due à la simplicité de leur construction et à leur facilité d’utilisation. Grâce à ces deux avantages, ces appareils peuvent vraiment faire beaucoup, tout en étant faciles à utiliser et à réparer. C’est la raison pour laquelle leur utilisation est très polyvalente et ils sont populaires auprès des utilisateurs débutants et des professionnels d’équipements pneumatiques. Découvrez comment fonctionne le compresseur, comment il peut être utilisé et à quoi cela peut vous servir !

Compresseur, comment ça marche ?

Le principe de fonctionnement d’un compresseur à piston est très simple. Le piston placé dans le cylindre effectue des mouvements de va-et-vient répétitifs, qui provoquent l’aspiration de l’air de l’environnement, puis réduisent son volume (ce qu’on appelle la compression) et enfin poussent l’air déjà comprimé à une pression appropriée dans le réservoir. De là, il est soit extrait par divers outils et accessoires pneumatiques, soit par des équipements de traitement, soit envoyé vers des systèmes de connexion spéciaux pour le transport de l’air comprimé.

La plupart des compresseurs à piston disponibles sur le marché sont entièrement intégrés au réservoir sous pression, les modèles individuels ne différant que par leur capacité ou leur conception. Cette structure signifie que le compresseur est considéré comme une solution complète et pratique.

Les compresseurs à piston présentent un inconvénient : ils ne peuvent pas fonctionner en continu. Une fois le réservoir rempli d’air à la bonne pression, le compresseur s’arrête et ne redémarre que lorsque la pression du réservoir chute de deux bars. (Si, par exemple, la pression maximale est de 10 bars, l’ayant atteint, le compresseur ne redémarrera que quand elle diminue jusqu’à 8 bars.) Par conséquent, des intervalles adéquats sont essentiels pour que le compresseur à piston conserve son efficacité et sa durée de vie.

Applications des compresseurs

Les compresseurs à piston ont des possibilités d’application pratiquement illimitées, ce qui en fait des appareils extrêmement polyvalents. Ils sont utiles partout où l’air comprimé peut être utilisé comme fluide de travail, c’est-à-dire presque… partout.

Les compresseurs sont le plus souvent utilisés pour un large éventail d’activités dans l’atelier, l’agriculture et le BTP, qu’elles soient peu sophistiquées ou tout à fait professionnelles. En effet, l’air comprimé est principalement utilisé pour alimenter divers types d’outils et d’accessoires pneumatiques, ainsi que des machines et équipements avancés pour l’atelier, les travaux agricoles ou la construction.

Nous devrions donc réfléchir aux possibilités d’utilisation des compresseurs dans le contexte des outils pneumatiques, car c’est d’eux que dépend l’utilisation que nous pouvons faire de notre compresseur. Cependant, les paramètres techniques de l’appareil lui-même sont également importants, surtout son efficacité en termes de débit d’air restitué (volume d’air à la sortie du compresseur), sa pression de travail et la capacité de son réservoir. Car ce sont eux qui déterminent les possibilités d’alimentation des différents outils. En fonction de ces paramètres techniques, les compresseurs sont généralement divisés en types de modèles utilisables : compresseurs de peinture, compresseurs pour sablage, compresseurs pour gonflage de pneus, etc.

Où sont utilisés les compresseurs ? 

Vous trouverez des compresseurs à piston dans tous les ateliers de mécanique automobile, de vulcanisation, de carrosserie et de peinture, ainsi que dans les petites entreprises de production. En plus d’alimenter des outils pneumatiques, ils servent d’entraînement pour divers équipements d’atelier, tels que les crics, les treuils, des pulvérisateurs et les équilibreuses de roues.

Le BTP les utilise principalement pour la peinture au pistolet et le crépissage, ainsi que pour les travaux de construction et de rénovation. En outre, ils sont très utilisés dans les exploitations agricoles, surtout pour les travaux de réparation, d’entretien et de nettoyage.

Toutefois, dans la pratique, les compresseurs sont aussi utilisés à d’autres fins et pour d’autres applications. Afin de donner une indication précise des domaines d’utilisation des, nous allons mentionner brièvement leurs types de base.

Types de compresseurs et leurs applications

Les compresseurs à piston sont le plus souvent divisés en deux types, qui diffèrent considérablement dans leurs capacités. Il s’agit des compresseurs lubrifiés à huile et des compresseurs sans huile, fonctionnant de manière légèrement différente malgré une construction presque identique.

Pour fonctionner sans heurts, les compresseurs à huile ont besoin d’un lubrifiant spécial qui empêche les frottements lors du mouvement du piston dans le cylindre. Cette huile doit être remplie et changée régulièrement, ce qui rend ces machines plus exigeantes en termes d’entretien. Par contre, les compresseurs à huile sont plus performants, plus résistants en cas d’utilisation intensive et ont une durée de vie plus longue. Ils sont parfaits pour alimenter les outils pneumatiques qui sont desservis par la présence d’huile dans l’air comprimé. Ce sont les compresseurs de ce type qui sont utilisés dans les ateliers et les centres de services automobiles, ainsi que dans les entreprises du BTP.

Comme leur nom indique, les compresseurs sans huile n’ont pas besoin de lubrifiants supplémentaires pour fonctionner. Ils sont équipés de pistons fabriqués dans un matériau résistant à la friction et ne nécessitent donc pas d’entretien compliqué. Leur avantage incontestable est la qualité de l’air comprimé qu’ils fournissent — le fluide de travail est exempt de toute contamination par l’huile. Ces compresseurs sont principalement utilisés dans les industries alimentaire, électronique et médicale. Vous pouvez les rencontrer notamment dans les laboratoires (y compris les laboratoires de chimie), ainsi que sur les équipements des techniciens de maintenance des matériels électroniques.

Quel compresseur pour maison ? 

Pour choisir le meilleur compresseur pour un usage domestique, il convient de déterminer précisément l’usage qui en sera fait. Il est généralement admis que le modèle optimal de compresseur domestique est doté d’un réservoir de 50 litres avec un débit d’air restitué d’environ 150 à 200 l/min. Et en effet, il est tout à fait suffisant pour les applications domestiques les plus basiques, telles que :

  • soufflage des endroits difficiles d’accès et des appareils électroniques ;
  • gonflage occasionnel de pneus de voiture, de moto ou de vélo, ainsi que de piscines et de matelas gonflables, de ballons et d’autres jouets ;
  • nettoyage minutieux des murs avant peinture ;
  • petits travaux de rénovation.

Cependant, si vous souhaitez travailler dans le garage, le jardin ou sur votre propriété bâtie en utilisant des outils pneumatiques plus exigeants, comme des clés à choc, des meuleuses, des sableuses ou des pistolets à peinture, il vaut la peine d’investir dans des modèles dont les performances sont similaires à celles des compresseurs d’atelier. Un compresseur d’une capacité d’environ 300 l/min ou plus avec un réservoir d’au moins 100 litres est alors le choix optimal.

Enfin, en choisissant un compresseur pour un usage domestique, n’oubliez pas d’indiquer au vendeur l’usage que vous comptez en faire !

4/5 - (27 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *