On’Media

Sorties ciné du 16/11

Cette semaine, la sélection des films présentés en salle est consacrée aux émotions intenses et au courage ! La dernière prestation époustouflante d’un acteur de génie, une histoire mêlant la religion et l’affection et enfin, la quête de liberté dans une troupe de théâtre aux relations particulières… Bonne semaine.


Plus que jamais de Emily Atef

Après un passage sur les télévisions allemandes avec son téléfilm policier Jackpot (2020) et quelques épisodes de la série à succès Killing Eve, Emily Atef regagne les salles sombres pour nous présenter son septième long-métrage, Plus que jamais. Ce drame franco-germano-luxembourgo-norvégien a été présenté au 75ème festival de Cannes, dans la sélection « Un certain regard ». Écrit en collaboration avec Lars Hubrich, Plus que jamais met en scène Vicky Krieps (prochainement à l’affiche du film Les Trois Mousquetaires) dans le rôle d’Hélène et le regretté Gaspard Ulliel (Les Confins du Monde, Juste la Fin du Monde, série Moon Knight), pour qui il s’agit ici de la dernière apparition, dans le rôle de Mathieu. Attendons-nous à un film rempli d’émotions et de remises en question sur le bonheur au sein d’un couple.

Résumé : Hélène et Mathieu sont heureux ensemble depuis de nombreuses années. Le lien qui les unit est profond. Confrontée à une décision existentielle, Hélène part seule en Norvège pour chercher la paix et éprouver la force de leur amour.


Les Amandiers de Valeria Bruni Tedeschi

Après Les Estivants (2018), l’actrice et cinéaste Valeria Bruni Tedeschi, césarisée en 1994 comme le meilleur espoir féminin, nous présente son nouveau film, Les Amandiers. Sélectionné en compétition officielle au Festival de Cannes 2022, le film nous promet des relations tendues au sein d’un groupe de jeunes comédiens en plein questionnements sur leur liberté. Outre la présence du talentueux Louis Garrel (Le Redoutable, L’innocent, Les filles du Docteur March), nous pouvons également retrouver Nadia Tereszkiewicz, Sofiane Bennacer ou encore Micha Lescot.

Résumé : Fin des années 1980, Stella, Etienne, Adèle et toute la troupe ont 20 ans. Ils passent le concours d’entrée de la célèbre école créée par Patrice Chéreau et Pierre Romans au théâtre des Amandiers de Nanterre. Lancés à pleine vitesse dans la vie, la passion, le jeu, l’amour, ensemble ils vont vivre le tournant de leur vie mais aussi leurs premières grandes tragédies.

The Wonder de Sebastian Lelio (Netflix)

Le cinéaste oscarisé Sebastian Lelio s’associe à Netflix pour The Wonder, son nouveau long-métrage. Thriller historique narrant l’histoire d’une jeune infirmière au contact d’une jeune fille supposément élue par Dieu. Un joli mélange nous attend avec The Wonder, grâce à la présence au scénario de Emma Donoghue (Room), Ari Wegner qui supervise la photographie (The Power of Dog) et bien évidemment de Florence Pugh dans le rôle principal de Lib Wright. Cette dernière est omniprésente dans le paysage cinématographique avec notamment Midsommar, Les filles du Docteur March, Black Widow, Don’t Worry Darling ou encore prochainement à l’affiche de Oppenheimer, Dune deuxième partie et Thunderbolts. A ses côtés, nous retrouvons Niamh Algar, David Wilmot mais aussi Toby Jones !

Résumé : En 1862, 13 ans après la Grande famine. Lib Wright, infirmière anglaise, est appelée dans les Midlands irlandais par une communauté dévote pour passer 15 jours au chevet de l’une des leurs. Anna O’Donnell est une jeune fille de 11 ans qui prétend ne rien avoir mangé pendant quatre mois et avoir survécu par miracle. Alors que la santé d’Anna se détériore rapidement, Lib est déterminée à découvrir la vérité, bousculant la foi d’une communauté qui préférerait s’en tenir à ses croyances.


Antoine Coffigniez Vaillant

Antoine Coffigniez

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media