On’Media

Sorties ciné du 26/10

Le mois d’octobre s’achève cette semaine et On’ vous a concocté une sélection internationale pour fêter ça. Un polar haletant qui prend place en Égypte, une histoire d’amour américaine pas comme les autres, et une comédie française sur une nouvelle méthode scolaire… Il y en a pour tous les âges et tous les goûts !

La conspiration du Caire (Boy from Heaven) de Tarik Saleh

Cinq ans après le succès de son film dramatique Le Caire Confidentiel, l’égyptien Tarik Saleh remet la capitale de son pays à l’honneur avec ce thriller qui a reçu le Prix du scénario au festival de Cannes 2022 ! Un polar de deux heures avec Tawfeek Barhom, Fares Fares et Mohammad Bakri, qui replonge dans l’histoire d’une enquête s’inspirant du meurtre de la chanteuse libanaise Suzanne Tamim en 2008 et la condamnation d’un proche de la famille Moubarak. Suspense, enjeux politiques et religieux rythmeront donc ce drame palpitant.

Résumé : Adam, simple fils de pêcheur, intègre la prestigieuse université Al-Azhar du Caire, épicentre du pouvoir de l’Islam sunnite. Le jour de la rentrée, le Grand Imam à la tête de l’institution meurt soudainement. Adam se retrouve alors, à son insu, au cœur d’une lutte de pouvoir implacable entre les élites religieuse et politique du pays.

Straight up de James Sweeney (III)

De nos jours, les concepts de couple, genre et orientation sexuelle ne cessent d’être questionnés. Après deux courts-métrages et un autre long en stand-by, le réalisateur James Sweeney fait finalement sa première apparition sur le grand écran : à la fois derrière et devant la caméra ! Il revient sur la beauté des liens émotionnel et intellectuel qui peuvent exister entre deux âmes sœurs, sans nécessité de pratiquer une activité sexuelle. Dans cette comédie romantique atypique et platonique, il y incarne donc le rôle principal aux côtés de Katie Findlay et Cayleb Long. Un scénario léger et un bien écrit, relié à un thème très contemporain qui pourrait nous questionner sur la définition de l’amour.

Résumé : Todd, gay d’une vingtaine d’années et bourré de TOC, est inquiet de mourir seul au point de remettre en question sa sexualité. Quand il rencontre Rory une jeune actrice débutante aussi drôle qu’énergique et avec son lot également de névroses, les deux vont nouer une relation forte basée uniquement sur le dialogue et pas sur le sexe. L’auteur, réalisateur et acteur James Sweeney livre une comédie romantique aiguisée et moderne qui montre l’étendue des définitions de l’amour et de la sexualité.

L’école est à nous de Alexandre Castagnetti

Après avoir redéfini l’amour, pourquoi ne pas réinventer l’école ? Le réalisateur de la saga Tamara et plus récemment de Mixte (sorti sur Prime Vidéo en 2021) retrouve son thème de prédilection, à savoir les lycéens. L’actrice Sarah Suco interprète Virgine, une prof de lycée qui souhaite valoriser l’envie des jeunes en laissant libre cours à leurs envies et leurs passions tout en les accompagnant… Une histoire drôle et touchante qui questionne le système scolaire actuel sur fond de méthode Montessori.

Résumé : Virginie Thévenot, une prof de maths un peu spéciale, profite d’une grève générale dans un collège pour tenter une expérience hors du commun avec un petit groupe d’élèves. Elle prend un pari : leur laisser faire ce qu’ils veulent… Une étincelle qui va enflammer les esprits des ados, provoquer une petite révolution au sein du collège et bouleverser leur vie à tous.

Cynthia Zantout

Cynthia Zantout

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media