On’Media

Sorties ciné du 01/06

Si le Festival de Cannes s’est achevé trop vite pour vous, vous devriez avoir de quoi rassasier votre appétit cinématographique avec les sorties de la semaine. Parmi tout ce que le cinéma a à vous offrir de nouveau ce mercredi, voici ce que On’ vous recommande… A l’affiche : un film sur le cinéma, un homme qui perd ses couleurs et une adaptation de Stephen King.

Compétition officielle de Mariano Cohn et Gastón Duprat

On reste dans le thème du festival de Cannes avec un film sur le septième art qui a le mérite de réunir un certain gratin d’acteurs espagnols. Ce sont en effet Penelope Cruz et Antonio Banderas qui sont à l’affiche de cette comédie sur les dessous de l’industrie cinématographique. Le pitch est simple : un milliardaire souhaite réaliser un film qui laissera sa trace dans l’Histoire du cinéma. Pour ce faire, il décide de réunir un cinéaste, une star hollywoodienne et un comédien de théâtre : chacun étant une sommité dans son domaine respectif. Cependant, réunir les meilleurs éléments n’est pas toujours suffisant pour que la magie du cinéma opère…

Résumé : Un homme d’affaires milliardaire décide de faire un film pour laisser une empreinte dans l’Histoire. Il engage alors les meilleurs : la célèbre cinéaste Lola Cuevas, la star hollywoodienne Félix Rivero et le comédien de théâtre radical Iván Torres. Mais si leur talent est grand… leur ego l’est encore plus !

C’est magnifique ! de Clovis Cornillac

L’innocence du héros, joué par le réalisateur lui-même, viendra aussi bien émouvoir que faire rire le spectateur. Autre atout du film : la ville de Lyon. Chère au cœur du réalisateur, la capitale des Gaules est ici mise à l’honneur. C’est magnifique ! représente un subtile mélange entre comédie, romance, et œuvre fantastique.

Résumé : Pierre, la quarantaine, a toujours vécu loin des désordres du monde, entre ses abeilles et ses hibiscus. Lorsque ses parents disparaissent, c’est tout son univers qui bascule : il découvre qu’il a été adopté et doit apprendre à survivre dans une société moderne qu’il n’a jamais connue. Déterminé à élucider le mystère de ses origines, il croise la route d’Anna qui, touchée par la bienveillance de cet homme pas comme les autres, accepte de l’aider. Mais à mesure qu’il progresse dans son enquête, Pierre se décolore comme par enchantement.

Firestarter de Keith Thomas

Une nouvelle œuvre de Stephen King a droit à une adaptation au cinéma. Le blockbuster américain dépeint l’histoire de Charlie, une jeune fille aux pouvoirs surnaturels. Ses parents interprétés par Zac Efron et Sydney Lemmon, ont alors la lourde tâche de la protéger des personnes qui veulent mettre la main sur son pouvoir. Plus que ça, ils doivent lui apprendre à contrôler sa pyrokinésie sous peine qu’elle ne devienne dangereuse pour son entourage. Cette production aux contours horrifiques a une lourde responsabilité. En effet, Firestarter arrive en salles après de nombreuses adaptations « ratées » d’œuvres de Stephen King. Parmi elles, Simetierre sorti en 2019 qui n’a pas fonctionné au box-office. A voir si le film de Keith Thomas rencontrera plus de succès…

Résumé : Depuis plus de dix ans, Andy et Vicky sont constamment entre deux déménagements pour échapper à une agence fédérale obscure qui cherche à capturer leur fille Charlie. En effet, celle-ci dispose d’une faculté extraordinaire de pyrokinésie dont l’agence aimerait se servir pour créer une arme de destruction massive… Andy a appris à sa fille à maîtriser sa colère ou sa douleur qui déclenchent son pouvoir. Mais Charlie a désormais 11 ans et elle a de plus en plus de mal à maîtriser ses émotions – et donc le déclenchement du feu. Lorsque l’agence découvre le lieu où elle et ses parents séjournent, un mystérieux agent est envoyé en mission pour traquer la famille et s’emparer de Charlie. Mais la jeune fille ne compte pas se laisser faire…

Bruno ESTEBAN GARAY

Bruno Esteban Garay

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media