On’

La Semaine en Bref du 04/04 au 10/04

La Semaine en Bref revient pour vous proposer un florilège des informations à retenir de cette semaine pluvieuse. Il sera question du dîner organisé entre des membres du PS, de la contamination de produits Kinder, des décisions de l’UE vis-à-vis de l’Ukraine, et enfin de la promotion d’Eric Zemmour de faux sondages. Bonne lecture !

Dîner entre des membres du PS à quelques jours de l’élection présidentielle

Mercredi 6 avril au soir était organisé un dîner plus ou moins secret entre plusieurs membres du PS (Parti socialiste). Le dîner était organisé par la candidate à la présidentielle Anne Hidalgo et réunissait François Hollande, Martine Aubry, Patrick Kanner (président du PS au Sénat), Carole Delga (présidente du conseil régional d’Occitanie depuis 2016) et Johanna Rolland (maire de Nantes).

Il paraitrait que l’objet de ce dîner était avant tout de discuter de l’après élection. En effet les élections législatives auront lieu dans deux mois. Certains émettent l’éventualité de la création d’un nouveau mouvement qui rassemblerait davantage de mouvements de gauche afin de comptabiliser plus d’électeurs pour la législative. 

Ce qu’en dit RTL

Possible présence de salmonelle dans des chocolats Kinder

À deux semaines de Pâques, Ferrero appelle à se débarrasser de certains produits Kinder possiblement infectés par la salmonelle. Une vingtaine de cas d’infection ont été détectés depuis le début de la semaine du 4 avril, principalement de jeunes enfants. Les produits potentiellement concernés sont les Kinder Surprise de 20 et de 100 grammes, les Shoko-Bons, Kinder Mix, les Mini Eggs, ainsi que les Happy Moments. 

Ferrerro incite les personnes ayant acheté les produits ci-dessus de ne pas les consommer et à contacter son service consommateur afin de procéder à un remboursement. 

Ce qu’en dit France Bleu

L’Union Européenne décide d’un embargo sur le charbon russe

La Russie a envahi l’Ukraine le 24 février pour la deuxième fois depuis 2014. Le président Ukrainien Volodymyr Zelensky appelle les différentes organisations internationales à prendre des décisions à l’encontre de la Russie depuis le début de cette guerre. 

Jeudi 7 avril au soir, la Commission européenne a siégé afin de décider de sanctions envers la Russie. La première mesure dont les Européens ont convenu est d’instaurer un embargo sur le charbon russe, fragilisant quelque peu l’économie russe. La seconde sanction décidée jeudi est la suspension des transactions avec certaines des grandes banques russes. 

Mais cela ne s’arrête pas là, la Commission européenne a également convenu de l’arrêt de l’exportation de certaines marchandises en Russie. Les produits de luxe n’étaient déjà plus exportés depuis plusieurs semaines. Jeudi la Commission européenne a pris la décision de stopper l’exportation de certains outils informatiques en Russie, privant l’Union européenne d’une petite part de ses revenus. De plus, la liste des oligarques interdits de séjour en Europe s’est agrandie de 217 nouveaux « membres ». Une façon de plus de tenter de faire céder les Russes. Enfin, l’Ukraine va débuter les formalités pour intégrer l’Union Européenne.

Bien que la plupart de ces nouvelles mesures soient considérées comme insuffisantes, il semblerait que certains pays comme la France envisagent d’imposer un embargo sur les les hydrocarbures. 

Ce qu’en dit Libération

De faux sondages diffusés par l’équipe d’Eric Zemmour

Vendredi 8 avril de faux sondages ont été diffusés par Eric Zemmour et ses sympathisants. Les sondages en question ont été réalisés sur l’application Qotmii. Cette application fait des projections à l’aide d’une I.A. qui analyse des données sur internet. Les données recueillies permettent donc d’établir différents classements suivant le « potentiel électoral » ou encore suivant leurs niveaux d’appréciation. Selon ces classements le candidat à la présidentielle Eric Zemmour pourrait parfaitement parvenir au second tour face à Emmanuel Macron. L’équipe de Eric Zemmour a donc largement diffusé ces «sondages » par SMS et par e-mails. 

La CNCCEP (Commission nationale de contrôle de la campagne électorale relative à l’élection présidentielle) appelle à ne pas prendre en compte ces classements qui ne peuvent pas être considérés comme sondages. 

Ce qu’en dit Lebigdata

Ondine Barrier

Credits photo : France Bleu -Marianne

Ondine Barrier

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .