On’

La playlist d’On #1

Bonjour ami.es amateur.ices de musique ! Cette semaine, On’ vous propose de (re)découvrir trois chefs-d’œuvre musicaux, de manière totalement objective, bien-sûr. Pour commencer la journée, lancez la playlist d’On et replongez-vous dans les classiques et les nouveautés, plus ou moins connus, qui ont construit notre patrimoine musical. C’est parti !

Cheek to Cheek – Louis Armstrong et Ella Fitzgerald

On commence nos redécouvertes avec ce morceau emblématique du jazz. Un duo iconique : le timbre grave et rauque de Louis Armstrong assemblé à la voix puissante et mélodieuse d’Ella Fitzgerald. Les deux tourtereaux nous offrent un moment de liberté, tous deux nous emportent dans un élan d’amour et de poésie. Leur complicité se ressent complètement dans leur manière d’assembler leur voix. Cette chanson date de 1956 mais réussit toujours à nous émouvoir, à nous transporter dans un autre monde. N’oublions pas non plus de mentionner le talent inconditionnel de la trompette d’Armstrong qui arrive à s’entremêler harmonieusement avec la douce voix d’Ella Fitzgerald, comme si les deux chantaient cheek to cheek. Je vous recommande également d’écouter la version originale de Fred Astaire ainsi que celle de Lady Gaga et Tony Bennett, duo encore plus surprenant !

Favourite lyrics :

My heart beats so that I can hardly speak,

And I seem to find the happiness I seek

When we’re out together dancing cheek to cheek

Detroit Rock City – Kiss

Avec ce deuxième titre, on change complètement de registre! Place à l’un des meilleurs groupes de hard rock américain formé en 1973 : Kiss ! Avec leur maquillage et leurs costumes reconnaissables à des kilomètres, les membres du groupe se constituent une identité propre en se créant des personnages de scène : Starchild (le chanteur), Demon (le bassiste), Spaceman (le guitariste) et Catman (le batteur). Detroit Rock City est la quintessence du rock à la Kiss, c’est fort, c’est spectaculaire, c’est bon. On a juste envie de sauter et faire du headbanging dans la fosse de la Wembley Arena. Pour l’anecdote, cette chanson a été écrite en hommage à un fan du groupe qui succomba à accident de la route après un concert à Detroit. Le message est simple : peu importe ton âge, Detroit Rock City te fera sentir invincible grâce au pouvoir du rock !

Favourite lyrics :

Get up!

Everybody’s gonna move their feet

Get down!

Everybody’s gonna leave their seat

Rehab – Amy Winehouse

On finit cette playlist en beauté avec une diva de la soul : Miss Amy Winehouse. Ce morceau, qui a été enregistré en 2006, fait partie de son second album, Back To Black, surement son plus grand succès. On pourrait réduire Rehab à un simple morceau au rythme entraînant, groovy, incarné par la voix si spécifique d’Amy mais on aurait tort. Dans ce titre, elle fait un pas vers son public en lui dévoilant les recoins les plus sombres de sa vie. Elle parle de sa dépression, de son addiction à l’alcool, et proteste : elle ne veut pas aller en rehab, en centre de désintoxication. C’est presque un appel au secours ! La chanteuse dévoile ce qui causera sa mort à l’âge de 27 ans, rejoignant ainsi le Club des 27. La puissance du timbre d’Amy Winehouse nous invite à faire ce qu’il y a de plus important pour un artiste : se sentir vivant.

Favourite lyrics :

I didn’t get a lot in class

But I know it don’t come in a shot glass

James Clack

Source bannière: https://www.vogue.fr/vogue-hommes/article/amy-winehouse-phil-griffin-exposition

James Clack Walker

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .