On’

La Semaine en Bref du 17 au 23 janvier

C’est reparti pour un tour des informations avec la Semaine en Bref. Au menu cette semaine dans On’, les dernières annonces du gouvernement sur la situation sanitaire, l’Assemblée Nationale qui dénonce le « génocide » des Ouighours par la Chine. On’ reviendra également sur la situation dans les Îles Tonga, isolées depuis l’éruption volcanique qui a eu lieu le 15 janvier. Enfin, On’ rendra hommage à l’acteur Gaspard Ulliel, décédé après un accident de ski. 

Jean Castex dévoile le calendrier d’allègement des mesures sanitaires

Alors qu’au Royaume-Uni, Boris Johnson annonce la fin des restrictions, la France prend le même chemin… « Cette vague exceptionnelle n’est pas terminée, mais je crois pouvoir vous dire que la situation commence à évoluer plus favorablement » a déclaré le premier ministre Jean Castex lors d’une conférence de presse jeudi 20 janvier durant laquelle il a détaillé les prochaines étapes du calendrier d’allègement des mesures sanitaires. Toutes les restrictions devraient être levées courant février. 

À partir du 2 février, les lieux recevant du public n’auront plus à se soumettre aux jauges sanitaires (salles de concert, théâtres, stades…). Le masque y restera obligatoire bien qu’il ne le sera plus en extérieur. D’autre part, le télétravail ne sera plus obligatoire dans les entreprises même s’il restera recommandé.  

Le 15 février, le délai d’injection de la dose de rappel sera réduit de 7 mois à 4 mois. 

Enfin, à partir du 16 février, les discothèques, fermées depuis le 10 décembre, seront de nouveau autorisées à accueillir du public. Les concerts debout pourront reprendre dans le respect du protocole sanitaire. Il sera de nouveau possible de consommer dans les transports, cinémas, et même dans les bars où il n’était jusque-là plus possible de le faire debout. Le protocole dans les écoles devrait lui aussi être allégé à la rentrée des vacances de février. 

Le passe vaccinal, adopté par le Parlement le 16 janvier, devrait entrer en vigueur le 20 janvier, sous réserve d’un recours du Conseil Constitutionnel.

Les détails avec le Huffington Post

L’Assemblée Nationale dénonce le « génocide » des Ouighours

C’est à la quasi-unanimité que l’Assemblée Nationale a adopté jeudi 20 janvier une résolution visant à dénoncer le « génocide » de la population ouïghoure par la Chine, et ce à quelques jours de l’ouverture des JO d’hiver de Pékin. Le texte, porté par Olivier Faure, Premier secrétaire du PS, a reçu le soutien des députés de la majorité LREM et de l’ensemble de l’hémicycle (169 votes pour, un contre, et 5 abstentions). Il y dénonce « la machine implacable qui vise à l’éradication culturelle et biologique d’un peuple » tout en pointant du doigt les grandes entreprises « qui continuent à utiliser le travail forcé » de cette communauté. 

Ainsi, l’Assemblée Nationale invite le gouvernement français à adopter les mesures nécessaires pour faire cesser cette situation. De son côté, l’ambassade de Chine à Paris a dénoncé une « stigmatisation délibérée contre la Chine« , tout en affirmant que les camps, dans lesquels plus d’un million de Ouïghours ont été enfermés, sont des centres de « formation professionnelle destinés à les éloigner de la radicalisation« .

Pour rappel, les Ouïghours sont les membres d’une communauté musulmane chinoise installée dans la province du Xinjiang, dans le nord-ouest du pays. Selon des ONG, entre 1,5 et 3 millions d’entre eux sont emprisonnés dans des « camps de rééducation » en réponse à la soi-disant radicalisation d’une partie de cette population. Après plusieurs mois d’enquête, un groupe d’avocats et d’experts des droits humains réunis à Londres a conclu que la façon dont la Chine traite les Ouïghours relève du génocide, déclenchant la colère de Pékin. 

Le résumé de la situation avec Franceinfo

Les Îles Tonga isolées après une éruption volcanique doublée d’un tsunami 

Le 15 janvier, les îles Tonga (archipel polynésien) ont été frappées par l’éruption du volcan Hunga Tonga-Hunga Ha’apai, l’une des plus puissantes de ces dernières décennies, ressentie jusqu’en Alaska et engendrant par la suite un violent tsunami. Le bilan provisoire fait état de trois morts. Depuis, plus de 100 000 personnes sont toujours coupées du monde, les lourds dégâts provoquant la rupture du câble de communication reliant le pays aux réseaux mondiaux. Ce n’est que ce jeudi que le territoire du Pacifique a pu recevoir l’aide de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande. Des avions de secours ont atterri, emportant avec eux denrées alimentaires et appareils de communication. 

En savoir plus avec Le Monde

Gaspard Ulliel décédé lors d’un accident de ski 

Il avait 37 ans. Gaspard Ulliel est décédé le 20 janvier, après un accident de ski en Savoie, laissant derrière lui sa compagne et son fils de six ans. Il a été hospitalisé mardi après-midi après avoir été retrouvé inconscient sur la piste de La Rosière, à la suite d’une collision avec un autre skieur et a été transporté au CHU de Grenoble. 

Gaspard Ulliel avait grandi avec le cinéma français. Primé deux fois aux Césars, il s’était notamment fait remarquer pour son rôle dans Saint Laurent (2014) ou dans Juste la fin du monde (2016) ce qui lui avait valu la récompense du meilleur acteur en 2017.

Les hommages n’ont cessé de se multiplier jusque dans la sphère politique. Roselyne Bachelot, ministre de la Culture a notamment fait part de son émotion sur Twitter :  « Sa sensibilité et l’intensité de son jeu faisaient de Gaspard Ulliel un acteur d’exception, le cinéma perd aujourd’hui un immense talent.« 

Son portrait chez Libération

Alicia Girardeau

Alicia Girardeau

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .