On’

Sorties ciné du 19/01

En plus de la qualité des films proposés cette semaine, On’ vous réserve non pas trois : mais quatre films à voir dans vos salles préférées ! Des grands noms du cinéma ainsi que des projets ambitieux seront au service du fantastique, de l’amour, de la nature et de l’histoire… afin de nous offrir toujours plus de qualité et de variété ! 

Nightmare Alley de Guillermo Del Toro

Après une communication autour du film assez importante avec notamment de la publicité sur YouTube, Twitch, des sites spécialisés et surtout une annonce aux Games Awards : Guillermo Del Toro opère son retour en salle avec Nightmare Alley. Le onzième long métrage du cinéaste âgé de 57 ans succède à La forme de l’eau qui fut un succès critique et commercial avec 82 récompenses pour 235 nominations dans plusieurs festivals et autres cérémonies cinéphiles ainsi que des recettes au box-office atteignant les 195 millions d’euros. Ce nouveau film vient s’inscrire dans une série de films dramatiques au vernissage fantastique. Au casting de cette deuxième adaptation du roman Le Charlatan de William Lindsay Gresham après le film Le Charlatan de Edmund Goulding sorti en 1947, nous retrouvons Bradley Cooper (The Hangover, American Sniper), Cate Blanchett (L’étrange Histoire de Benjamin Button, Seigneur des Anneaux) ou encore Willem Dafoe (At Eternity’s Gate, Spider-Man). Un dernier point et pas des moindres, le film voit sa photographie assurée par Dan Lausten, ce dernier ayant travaillé sur La forme de l’eau ainsi que sur la trilogie John Wick. 

Résumé : Alors qu’il traverse une mauvaise passe, le charismatique Stanton Carlisle débarque dans une foire itinérante et parvient à s’attirer les bonnes grâces d’une voyante, Zeena, et de son mari Pete, une ancienne gloire du mentalisme. S’initiant auprès d’eux, il voit là un moyen de décrocher son ticket pour le succès et décide d’utiliser ses nouveaux talents pour arnaquer l’élite de la bonne société new-yorkaise des années 40. Avec la vertueuse et fidèle Molly à ses côtés, Stanton se met à échafauder un plan pour escroquer un homme aussi puissant que dangereux. Il va recevoir l’aide d’une mystérieuse psychiatre qui pourrait bien se révéler la plus redoutable de ses adversaires…

Les Leçons Persanes de Vadim Perelman

Vadim Perelman nous présente son nouveau long métrage basé sur un théâtre radiophonique de Wolgang Kohlaase intitulé Création d’une langue. Ce drame de 2h07 prend place dans une France occupée par les Allemands. La Seconde Guerre mondiale sera donc le support pour l’intrigue qui, elle, sera basée sur une relation linguistique entre un prisonnier juif et un officier allemand. La structure narrative du film n’est pas sans rappeler Le Photographe de Mauthausen, film Netflix sorti en 2019 où la guerre nous est décrite à travers des profils particuliers et des relations à risques. Le film s’accompagne d’atouts plus qu’appréciés, avec notamment la présence de Nahuel Perz Biscayart – acteur mis en lumière avec Au Revoir Là-Haut et 120 Battements Par Minute-, Lars Eidinger(Petite Sœur ou encore Dumbo) et Jonas Nay qui est un habitué des écrans allemands. Avec Leçons Persanes, nous pouvons placer la rentrée ciné sur le thème des deux grandes guerres. 

Résumé : 1942, dans la France occupée, Gilles est arrêté pour être déporté dans un camp en Allemagne. Juste avant de se faire fusiller, il échappe à la mort en jurant aux soldats qu’il n’est pas juif mais persan. Ce mensonge le sauve momentanément puisque l’un des chefs du camp souhaite apprendre le farsi pour ses projets d’après-guerre. Au risque de se faire prendre, Gilles invente une langue chaque nuit, pour l’enseigner au capitaine SS le lendemain. La relation particulière qui se crée entre les deux hommes ne tarde pas à éveiller la jalousie et les soupçons des autres…

L’amour c’est mieux que la vie de Claude Lelouch

Cinéaste boudé par la Nouvelle Vague notamment à cause de son attirance pour la technique et ses plans audacieux, Claude Lelouch est de retour pour nous proposer son 50ème film (oui 50, c’est beaucoup). D’ailleurs… avec autant de temps passé derrière une caméra, on est en droit de se demander s’il ne lui est jamais arrivé de loucher… (si cette blague passe à la correction, sachez que je suis désolé) ! L’amour c’est mieux que la Vie arbore un thème extrêmement présent dans le cinéma de Lelouch, qui est l’amour : face au temps et aux relations entre les personnages. Pour ce nouveau film, de grandes célébrités sont à l’affiche avec la présence de Gerard Darmond, Ary Abittan, Sandrine Bonnaire ou encore Philipe Lellouche, pour nous assurer un film bien orchestré, rythmé et émouvant. 

Résumé : Les trois A : L’AMOUR, L’AMITIÉ et L’ARGENT sont les trois principales préoccupations de l’humanité. Pour en parler le plus simplement possible, Gérard, Ary et Philippe ont fait connaissance il y a 20 ans, à leur sortie de prison, et se sont tout de suite posé la vraie question : Et si l’honnêteté était la meilleure des combines ? Aujourd’hui, ils sont inséparables et scrupuleusement vertueux… Mais Gérard apprend qu’il souffre d’un mal incurable. Le sachant condamné, Ary et Philippe veulent lui offrir sa dernière histoire d’amour… car Gérard a toujours répété que l’amour c’était mieux que la vie.

BONUS : Lynx de Laurent Geslin (documentaire)

Une qualité de production reconnue à travers le monde, Lynx vient d’entrer dans une grande lignée de documentaires produits par des équipes françaises, les plus notables et connus du grand public sont Oceans de Jacques Perrin et La Marche de L’empereur par Luc Jacquet. Photographe animalier de renom, Laurent Geslin signe ici son premier long métrage avec un documentaire arborant de magnifiques images à la fois très contemplatives et descriptives de l’habitat du lynx, ainsi qu’une analyse de son comportement en liberté. Malheureusement comme il s’agit d’un documentaire, sa distribution ne sera pas complète en France donc nous ne pouvons que vous encourager à aller admirer cette ode féline, si cette dernière est projetée dans votre salle ! 

Résumé : Au cœur du massif jurassien, un appel étrange résonne à la fin de l’hiver. La superbe silhouette d’un lynx boréal se faufile parmi les hêtres et les sapins. Il appelle sa femelle. En suivant la vie de ce couple et de ses chatons, nous découvrons un univers qui nous est proche et pourtant méconnu… Une histoire authentique dont chamois, aigles, renards et hermines sont les témoins de la vie secrète du plus grand félin d’Europe qui reste menacé… Un film pour découvrir le rôle essentiel que ce discret prédateur occupe dans nos forêts, l’équilibre qu’il a rétabli dans un milieu fragile mais aussi les difficultés qu’il rencontre dans un paysage largement occupé par les humains.

Antoine Coffigniez 

Antoine Coffigniez

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .