On’

La Semaine en Bref du 27 décembre au 2 janvier

Pour cette dernière Semaine en Bref de l’année 2021, l’actualité est encore chargée. On’ évoquera les annonces gouvernementales pour lutter contre la pandémie ainsi que l’infection de Salah Abdeslam à la Covid-19. On’ parlera également de la nouvelle présidence française du Conseil de l’Union européenne et des débordements à Strasbourg pendant le jour de l’an.

De nouvelles annonces gouvernementales contre la Covid-19

Lundi 27 décembre, après un conseil de défense sanitaire, le Premier ministre Jean Castex et le ministre de la Santé Olivier Véran ont pris la parole lors d’une conférence de presse. Face à la flambée des cas de Covid-19 et du nouveau variant Omicron, de nouvelles mesures ont été prises pour tenter de freiner l’épidémie.

Parmi ces mesures se trouve le retour du port du masque en extérieur dans les centres-villes et à Paris qui s’applique dès le 31 décembre. Les rassemblements de plus de 2000 personnes en intérieur et 5000 personnes en extérieur sont interdits (exception faite lors des meetings politiques) ainsi que la consommation de nourriture dans les cinémas, théâtres et transports en commun. De plus, le télétravail est rendu obligatoire au moins trois jours par semaine pendant au minimum trois semaines.

Autre mesure forte, le passage d’un passe sanitaire à un passe vaccinal. Le gouvernement a adopté ce projet de loi qui devrait être proposé au Sénat le 5 janvier pour une mise en place au 15 janvier. Le but est de faire peser les restrictions sur les non vaccinés et donc d’inciter à la vaccination : « un test ne suffira plus » a expliqué Jean Castex lors de la conférence de presse.

Ce qu’en dit Midi Libre

La contamination à la Covid-19 de Salah Abdeslam interroge sur ses conditions de détention

Salah Abdeslam, l’un des principaux accusés du procès des attentats du 13 novembre a été testé positif à la Covid-19 en début de semaine. Cette nouvelle a des conséquences sur le procès : la reprise initialement prévue le 4 janvier avec l’interrogatoire des accusés sera repoussée d’au moins deux jours. Cette annonce suscite de nombreuses interrogations sur les conditions de détention de Salah Abdeslam : comment a-t-il pu contracter le virus alors qu’il est censé être à l’isolement total ?

Selon La Voix du Nord, bien que le détenu ne croise pas les autres prisonniers de la prison où il est incarcéré, il a des contacts ; il a notamment le droit aux visites mensuelles de treize personnes de son entourage. De plus, certains surveillants sont en contact avec Salah Abdeslam comme lors de fouilles ou dans les parloirs. La prison de Fleury-Mérogis, où est détenu Salah Abdeslam, comptait 21 prisonniers positifs à la Covid-19 le 24 décembre, une situation qui inquiète les syndicats.

Ce qu’en pense La Voix du Nord

La France prend la présidence du Conseil de l’Union européenne pour six mois

Le 1er janvier 2022, la France a pris la présidence du Conseil de l’Union européenne qu’elle gardera pour les six prochains mois, treize ans après sa dernière présidence (en 2008 sous Nicolas Sarkozy). Les six derniers mois, la Slovénie présidait l’institution. Celle-ci rassemble les ministres de tous les Etats membres de l’UE selon des formations thématiques.

Pour cette présidence, Emmanuel Macron a annoncé qu’il voulait donner plus de souveraineté à l’Europe par divers moyens : réformer l’espace Schengen, contrôler davantage les frontières internes et externes et organiser plus de réunions avec les ministres notamment. Emmanuel Macron souhaite également faire une réforme sur le pacte migratoire européen.

Plusieurs rendez-vous sont déjà dans les agendas. Les 17 et 18 février aura lieu un sommet pour parler de la relation entre l’Europe et l’Afrique, les 10 et 11 mars un sommet aura lieu à Bruxelles pour définir l’Europe de 2030, en juin une grande réunion avec les universités européennes se tiendra.

L’avis de France info

Un jour de l’an marqué par des débordements à Strasbourg

La nuit de la Saint-Sylvestre a été marquée par des débordements violents à Strasbourg. Au moins douze personnes ont été interpellées dont des mineurs de moins de 16 ans et deux policiers ont été légèrement blessés par des jets de pétards. Ils ont également dû faire face à des tirs de mortier.

De nombreuses voitures ont été incendiées et un adolescent de 14 ans a été retrouvé avec un bidon de 5 litres d’essence, alors même que la ville a instauré un couvre-feu pour les mineurs pour le Nouvel An. La mobilisation de 1950 policiers, pompiers et militaires dans l’ensemble du département pour le réveillon n’a donc pas suffit à contrer les débordements violents.

Ce qu’en dit Le Figaro

Manon Berdou

Manon Berdou

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .