/* Chargement de la feuille du style du theme parent */ add_action( 'wp_enqueue_scripts', 'wpchild_enqueue_styles' ); function wpchild_enqueue_styles(){ //wp_enqueue_style( 'aniki-default-style', get_template_directory_uri() . '/style.css' ); wp_enqueue_style( 'bootstrap', get_template_directory_uri() . '-aniki/assets/css/bootstrap-grid.min.css' ); } /* Bloquer accès aux non-admins */ function wpc_block_dashboard() { $file = basename($_SERVER['PHP_SELF']); if (is_user_logged_in() && is_admin() && !current_user_can('publish_posts') && $file != 'admin-ajax.php') { wp_redirect( home_url() ); exit(); } } add_action('init', 'wpc_block_dashboard'); add_action('wp_logout','auto_redirect_after_logout'); function auto_redirect_after_logout(){ wp_redirect( home_url() ); exit(); } function wpse_setup_theme() { add_theme_support( 'post-thumbnails' ); add_image_size( 'a-demain', 298, 421, true ); add_image_size( 'partenaire', 300, 300, true ); } add_action( 'after_setup_theme', 'wpse_setup_theme' ); function prefix_category_title( $title ) { if ( is_category() ) { $title = single_cat_title( '', false ); } return $title; } add_filter( 'get_the_archive_title', 'prefix_category_title' ); // Create Shortcode a-demain // Shortcode: [a-demain] function create_ademain_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( 'type' => 'a-demain', ), $atts, 'a-demain' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/a-demain'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'a-demain', 'create_ademain_shortcode' ); // Create Shortcode postshome // Shortcode: [postshome] function create_postshome_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( ), $atts, 'postshome' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/postshome'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'postshome', 'create_postshome_shortcode' ); // Create Shortcode partenaires // Shortcode: [partenaires] function create_partenaires_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( ), $atts, 'partenaires' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/partenaires'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'partenaires', 'create_partenaires_shortcode' ); include_once ( get_template_directory() . '-aniki/core/custom-post-type.php' ); Arcane, ou l’art de donner vie à un univers - On’
On’

Arcane, ou l’art de donner vie à un univers

Le 6 novembre 2021 sortaient les trois premiers épisodes de la série américaine Arcane sur Netflix, créée par Alex Yee et Christan Linke. Aboutissement de plusieurs années de travail, la série avait comme lourde tâche d’adapter un univers riche et développé : celui du célèbre jeu en ligne « League of Legends ».

Résumé : Championnes de leurs villes jumelles et rivales (la huppée Piltover et la sous-terraine Zaun), deux sœurs Vi et Powder se battent dans une guerre où font rage des technologies magiques et des perspectives diamétralement opposées.

Rares sont les séries d’animation qui ont suscité un tel engouement ces dernières années. Ce succès est d’autant plus impressionnant lorsque l’on sait que cette série se base sur l’univers peu connu d’un jeu vidéo en ligne ! Si la série peut sembler difficile d’accès aux néophytes qui n’ont jamais lancé une partie de leur vie, il suffit d’oser lancer le premier épisode pour remettre en doute cette certitude. Composée de 9 épisodes, la série a beaucoup fait parler d’elle… et rarement en mal.

League of Legends est un jeu vidéo en ligne qui existe depuis désormais plus de 10 ans. Et s’il est installé confortablement à sa place de leader du marché vidéoludique, son éditeur Riot Games a voulu sortir de sa zone de confort. Il y a plus de 6 ans, l’entreprise s’est lancée dans la production d’une série ambitieuse, en faisant appel au studio français « Fortiche ». En plus d’être un jeu de stratégie nerveux, l’éditeur du jeu a aussi tenu à créer une histoire avec une origine pour chacun de ses personnages ; ces histoires les relient les uns aux autres et Riot n’avait plus qu’à faire son choix parmi les centaines pages de lore (NDLR : comme le folklore, le « Lore » est un mot anglais qui signifie l’histoire dans un jeu en ligne, les informations que l’on a sur son univers) déjà existantes pour savoir quelle histoire serait la plus excitante à raconter pour cette première saison.

Un résultat bluffant

Visuellement d’abord, les six années nécessaires à la production de « seulement » 9 épisodes de 40 minutes environ se font ressentir dans les moindres détails. L’univers est vivant, coloré et pétillant par moments, mais aussi très sombre et froid à d’autres. Les animations de personnages sont toutes réussies : de la simple expression faciale au combat de rue frénétique. Et si l’on y ajoute un doublage brillant en ce qui concerne la version originale, les personnages de League of Legends n’ont jamais été aussi humains. L’histoire quant à elle, reprend bien ce qui avait déjà été révélé sur les personnages, tout en rajoutant ses spécificités. Aussi prenante qu’émouvante, l’histoire sert aussi d’introduction à l’univers du jeu et dissimule plusieurs pistes qui seront pour beaucoup explorées dans de prochaines saisons.

Riot Games misait gros sur cette série, et tout avait été fait pour lancer la série dans de meilleurs conditions. L’éditeur a bien évidemment utilisé ses propres supports pour promouvoir sa série. Des événements ont été créés au sein de ses différents jeux qui invitent le joueur à découvrir la série, parfois en échange de récompenses virtuelles. En plus de cela, des partenariats avec différents influenceurs familiers au jeu ont été faits, afin de présenter la série à leur communauté. Fait assez rare pour être souligné, il a été autorisé pour les streamers de diffuser en direct et de réagir au premier épisode sur Twitch ! Grâce à ces « watch parties », Riot Games espère hameçonner une communauté toujours plus diversifiée, qui après avoir découvert la série sur Twitch avec un streamer, pourra poursuivre seul l’aventure de son côté. Enfin, l’entreprise américaine ne s’est pas contentée de publicités en ligne, elle a notamment organisé des événement temporaires qui reprenaient des éléments de la série comme ce fut le cas à Paris ou à Dubaï.

Bruno ESTEBAN GARAY

Source photo : Netflix

Bruno Esteban Garay

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .