On’

Les remakes de jeux vidéo : le défi du temps

Tout comme le cinéma, le jeu vidéo possède ses classiques du genre, connus comme étant des « incontournables » ou des « bases » à avoir pour comprendre ce domaine et ses nombreux messages. Mais cette industrie a une particularité et connait une évolution rapide qui en moins de 20 ans, nous a offert des graphismes isométriques et plutôt pauvres à des graphismes jouant avec les limites du réel. Alors il faut suivre la cadence et parfois pour de nombreuses raisons, des licences sont délaissées et subissent le temps et l’avancement. Mais certaines entreprises ont décidé de remettre aux gouts du jour certains jeux et certaines franchises, avec un procédé qu’on appelle le « Remake ».

Le remake et ses collègues

Qu’est-ce qu’un « remake » ?

Si l’on s’en tient à la définition la plus triviale, « Un remake de jeu vidéo, également appelé une « nouvelle version » ou une « reprise », est un jeu vidéo adapté d’un jeu précédemment développé, généralement dans le but de moderniser un jeu pour du matériel plus récent et un public contemporain » (Wikipédia). Donc comme nous pouvons le voir, à partir d’un produit nous servant de point de départ, les développeurs y viennent redévelopper un gameplay (jouabilité, constitué de l’intrigue et de la manière dont on joue à ce même jeu, en opposition aux graphismes et autres bandes sonores), des personnages ou encore un environnement, tout en gardant un certain cahier des charges, de l’ancien jeu ou de la version originale, afin de le faire correspondre à la franchise et aux demandes actuelles. Mais, il faut différencier ce dernier d’un « remaster » qui à l’inverse du remake, ne redéveloppe pas l’univers du jeu. En effet, ce dernier relève plus simplement d’un « upgrade » (mise à jour) où seuls les graphismes sont améliorés, afin de le réinscrire dans les standards visuels actuels. Enfin, il nous reste aussi le « portage » qui est une simple migration d’un support à un autre (Nintendo 64 vers Nintendo DS ou encore console vers PC), ainsi que le « reboot » qui lui, redémarre une franchise avec comme caractéristiques de redéfinir une histoire, avec un personnage fixe : dans le cinéma nous avons l’exemple de James Bond et dans le jeu vidéo l’exemple le plus marquant est celui de Tomb Raider.

Pourquoi faire un remake ? et quand faire un remake ?

Vous allez voir c’est très simple à comprendre, il y a deux points essentiels à prendre en compte pour développer un remake. En premier lieu : le temps. Car oui, le jeu vidéo possède une histoire d’environ 50 ans comme l’illustre la sortie de Pong en 1972, reconnu comme premier support vidéo ludique. Le temps est donc important, les franchises se succèdent et donc les générations avec et si une licence souhaite rester dans le coup : elle se doit d’être à jour avec les demandes actuelles des consommateurs mais aussi des demandes de l’industrie (présence d’homosexualité, de personnage féminin, de concept écologique etc…). Les demandes de l’industrie abordent aussi un second et dernier point : l’argent et plus particulièrement les revenus engendrés par des franchises qui sont en proie à l’essoufflement ou l’oubli. Car oui, un jeu vidéo aussi populaire soit-il, est vite remplacé par un autre, ce qui est normal en tant que produit de consommation. De ce fait, les entreprises derrière certaines licences comme Sony, Ubisoft, Xbox ou encore Square Enix, sont passées maitres dans le fait de garder ses produits à jour. Et comment transformer un jeu daté en un jeu actuel ? Eh bien en offrant aux joueurs des graphismes plus réalistes, un gameplay actuel avec une histoire possédant des sous couches interprétables pour les plus âgés et divertissante pour les plus jeunes (un peu comme les films Pixar ou Disney, procurant du rire aux enfants et une matière de réflexion aux adultes). Donc pourquoi faire un remake ? Simplement pour garder le contrôle d’une franchise au dépend du temps, et pour répondre aux demandes. Et pour ce qui est du moment propice au remake ? Quand le contrôle des modes et des messages s’essouffle et que le public se désintéresse du jeu ou de sa franchise. 

Il y a du bon ! 

Les recommandations de la rédaction 

Dans cette partie, je vais vous présenter trois remakes de franchises connues des joueurs et qui peuvent être une bonne porte d’entrée si vous souhaitez vous lancer dans l’univers vidéo ludique. 

Final Fantasy VII Remake (FF7) : jeu développé et édité par Square Enix (Reine de la ruche Final Fantasy, Dragon Quest, Kingdom Hearts ou encore dernièrement Avengers et Tomb Raider), Le jeu est le remake d’un jeu précédemment sorti en 1997 sur Playstation première du nom, ce dernier étant tout bonnement Final Fantasy VII. FF7 Remake est sorti le 10 avril 2020 et est présent sur PlayStation 4 ainsi que PlayStation 5. Il s’agit d’un action-RPG qui se déroule dans un univers steampunk/cyberpunk où on y incarne le personnage de « Cloud », accompagné d’un groupe d’éco terroriste qui combattent une puissante entreprise causant bon nombre de soucis énergétiques sur la planète. Succès critique et commercial, FF7 Remake fait partie des jeux qui s’annoncent comme classiques sur les dernières consoles Sony.

Klonoa, Porte vers Phantomile : petit jeu de plateforme originellement sorti sur Playstation en 1997 qui s’est octroyé un remake en 2008 sur Wii, développé par « Paon » et édité par « Bandai Namco ». Vous y interprétez un personnage du nom de « Klonoa » : petite être aux oreilles aillées vivant dans un monde ou les rêves sont éteints, sauf les vôtres bien sûr. A travers douze niveaux et accompagné de « Hawpoe », vous arpenterez le monde à la découverte de secrets en rapport avec des rêves emprisonnés. Et bien évidemment, les ennemis seront sources de problèmes mais aussi de solutions… 

Résident Evil 2 Remake : Pour les fans de jeu de survie d’horreur, voici un jeu sorti en 2019, développé et édité par « Capcom » (Street Fighter, Monster Hunter ou encore Devil May Cry). Il est question du remake de Résident Evil 2, arrivé sur Playstation 1 en 1998. Leon S. Kennedy et Claire Redfield sont deux des personnages que vous pouvez incarner, évoluant et tentant de survivre dans la ville de « Raccoon City », atteinte du « Virus-T ». Le jeu est disponible sur PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series, ainsi que PC et a reçu un accueil plutôt favorable avec ses 8 millions d’exemplaires vendus.

En conclusion, le remake sert de retour aux sources ou de découverte de franchises pour les joueurs, mais est avant tout un moyen de lutter contre le temps et sa propre industrie axée sur la consommation rapide du support. Il peut être adapté sur n’importe quel genre, que ce soit des jeux d’aventures, d’horreur, de plateforme ou encore de sports. Il est au cœur du reconditionnement de franchises légendaires ou vieillissantes. Globalement bien accueilli par les joueurs, c’est à travers la diversité proposée et les nouveaux discours qu’il adapte, que ce format nous promet des jours heureux (enfin surtout de nombreuses heures manette ou souris en main) pour nous, les joueurs et surtout de donner l’accès à des franchises intemporelles aux nouveaux joueurs. 

Antoine Coffigniez

Sources : Wikipédia.fr, actugaming.fr

Antoine Coffigniez

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .