On’

Sorties ciné du 29/09

Semaine pluvieuse : cinés ouverts ! Cette semaine, votre cœur risque de se réchauffer… sans que la planète en souffre pour autant, avec le documentaire suédois sur le phénomène Thunberg. Dans la lancée des docus sortants ce mercredi, celui de Régis Sauder a été tourné à Cergy dans le 95 pour raconter la vie d’Annie Ernaux. Les romans de cette écrivaine âgée de 81 ans ont été adaptés au cinéma, comme Passion simple sorti en août et L’évènement programmé pour le mois prochain ! Enfin si vous préférez vous faire glacer le sang, la réalisatrice Nia DaCosta vous propose un remake du film d’épouvante Candyman. Bonne semaine ! 

I am Greta de Nathan Grossman

Après la sortie de Bigger than us la semaine dernière sur des jeunes qui tentent de sauver la planète, c’est Greta qui s’impose cette semaine au cinéma. Adorée ou détestée, la suédoise née en 2003 a bousculé le monde entier avec son engagement écologique et les nombreuses grèves scolaires qu’elle a organisé tous les vendredis dans son pays, puis dans le reste du globe. Accusée d’être manipulée par ses parents et autres organisations, son parcours dans l’arène politique reste néanmoins inédit et mérite d’être raconté. Nous connaissons ses fameuses répliques « comment osez-vous ? » ou encore « Je veux que vous paniquiez » mais ici, le néo-réalisateur raconte l’histoire d’une jeune fille fragile et impuissante face aux gouvernements, mais déterminée et obstinée dans l’espoir de changer le cours de l’Histoire… un récit admirable et inspirant autant pour la jeune génération que pour les autres. 

Résumé : « Greta Thunberg, une lycéenne de 15 ans, ne supporte plus de rester les bras croisés face au dérèglement climatique. Elle entame, seule, une grève de l’école devant le Parlement suédois. Quelques personnes la rejoignent, puis des centaines, et bientôt des centaines de milliers d’autres. D’une détermination sans limite, elle interpelle les politiciens du monde entier et se bat contre la lâcheté de leurs décisions motivées par des enjeux économiques. En l’espace de quelques mois, Greta devient une icône planétaire et la porte-parole de millions de jeunes qui veulent faire de demain un monde meilleur. »

J’ai aimé vivre là de Régis Sauder 

Et un deuxième documentaire, un ! Connue pour son roman « La Place » (1983), Annie Ernaux est l’autrice d’une œuvre mêlant des questions sociologiques et autobiographiques à sa littérature. Ainsi, mené par le réalisateur Régis Sauder, J’ai aimé vivre là lui permet d’écrire le texte d’un documentaire sensible, mettant en relief une transition sociale qu’elle connaît bien. Née dans un milieu ouvrier, elle dépeint ici des environnements simples, qu’elle insuffle d’une dose d’errance nostalgique. Un constat définitivement appuyé par Télérama, annonçant « Un film dont la beauté tient à la part de rêve dont il est porteur ». 

Résumé : « Dans la Ville Nouvelle beaucoup arrivent d’ailleurs, se mélangent, trouvent une place. Leurs histoires se croisent et s’incarnent ici à Cergy, où Annie Ernaux a écrit l’essentiel de son œuvre nourrie de l’observation des autres et de son histoire intime. »

Candyman de Nia DaCosta 

Pour finir sur une note un peu plus triviale, voici Candyman, de Nia DaCosta ! Remaniant le film homonyme scénarisé par Bernard Rose (1992) d’après une nouvelle de Clive Barker, son histoire semble avoir fait ses preuves. Tourné dans la ville de Chicago qui accueille un festival de film d’horreur, cette nouvelle version s’illustre comme un bon film horrifique comme On’ les aime. Un parfait prétexte pour une sortie entre potes, ou un rapprochement avec votre rendez-vous Tinder du moment… 

Résumé : « L’artiste Anthony McCoy vit à Chicago avec sa femme, directrice d’une galerie d’art. En panne d’inspiration, il découvre la légende de Candyman. Il commence à s’en inspirer pour ses peintures. Cela va faire ressurgir en lui un passé sanglant. Il va peu à peu perdre la raison. Selon la légende, on peut invoquer Candyman en prononçant son nom cinq fois en se regardant dans un miroir. Meurtres macabres et légendes urbaines se mêlent à la terreur de cette ville traumatisée. » 

Pour contacter la rubrique « Cinéma », et/ou proposer un article : rubrique.cinema@on-media.fr.

(Résumés provenant du site Allociné et de Wikipédia)

Paul Philipon et Cynthia Zantout

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .