On’

Les sorties ciné du 01/09

Ça y est… le mois de septembre a bel et bien pointé le bout de son nez, mais c’est l’occasion de pouvoir enfin retrouver nos tendres sièges de cinéma ! Au programme de cette semaine : la tension amoureuse grimpe en flèche entre deux jeunes adultes qui se découvrent, un film Marvel aux héros asiatiques (enfin !) ainsi que des prisonniers amateurs de théâtre. Une sélection éclectique qui nous espérons, sera ravir chacun d’entre vous, chers lecteurs. 

Une histoire d’amour et de désir de Leyla Bouzid 

Second long-métrage de la réalisatrice franco-tunisienne après le succès d’À Peine J’ouvre Les Yeux en 2015, ce drame romantique aborde une position masculine de la découverte sexuelle.

Ici, c’est Sami Outalbali (aka le beau gosse frenchy de la série Netflix Sex Education) qui donne la réplique à Zbeida Belhajamor pour qui c’est une grande première à l’écran ! aux côtés de Diong-Keba Tacu (acteur dans Titane ainsi que dans la série Osmosis, et qu’on aura encore le plaisir de retrouver dans le prochain film Fragiles de Emma Benestan). Une histoire d’amour et de désir a été présenté à la Semaine Internationale de la Critique au Festival de Cannes 2021 et fût également le film de clôture de la section. 

Résumé : Ahmed, 18 ans, est français d’origine algérienne. Il a grandi en banlieue parisienne. Sur les bancs de la fac, il rencontre Farah, une jeune Tunisienne pleine d’énergie fraîchement débarquée de Tunis. Tout en découvrant un corpus de littérature arabe sensuelle et érotique dont il ne soupçonnait pas l’existence, Ahmed tombe très amoureux de cette fille, et bien que littéralement submergé par le désir, il va tenter d’y résister. 

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux de Destin Daniel Cretton 

Réalisateur et scénariste auteur du succès de La voie de la justice (2020), Destin Daniel Cretton nous présente cette fois un grand film d’action fantastique produit par le studio Marvel. Le personnage de Shang-Chi, un maître des arts martiaux, est apparu en 1973 et il s’agit du premier film Marvel qui a un héros d’origine asiatique ! On y retrouve Simu Liu, Awkwafina (rappeuse à l’emploi du temps plus que chargé puisqu’elle est à l’affiche de 7 films qui sortent cette année et déjà 3 prévus pour 2022 !), aux côtés de la superstar Tony Leung Chiu-Wai : acteur et chanteur hongkongais de 59 ans dont la filmographie de plus de 40 films depuis 1982 ne tiendrait même pas sur un parchemin…

Résumé : Le film met en vedette Simu Liu dans le rôle de Shang-Chi, qui doit affronter le passé qu’il pensait avoir laissé derrière lui lorsqu’il est entraîné dans le réseau de la mystérieuse organisation des dix anneaux. Le film met en vedette Tony Leung dans le rôle de Wenwu, Awkwafina dans le rôle de Katy, l’amie de Shang-Chi, et Michelle Yeoh dans le rôle de Jiang Nan, ainsi que Fala Chen, Meng’er Zhang, Florian Munteanu et Ronny Chieng.

Le Triomphe de Emmanuel Courcol 

Le triomphe est le deuxième film de l’acteur et scénariste d’Au nom de la terre sorti en 2019. Cette comédie française est portée par Kad Merad – qui joue dans plusieurs projets censés sortir prochainement en parallèle -, David Ayala et Lamine Cissokho (Titane). Cette histoire vraie est celle de Jan Jönson : un comédien suédois qui en 1985, a monté la pièce « En attendant Godot » avec les détenus d’une prison de haute sécurité. Un triomphe a fait partie de la Sélection Officielle du Festival de Cannes 2020.

Résumé : Un acteur en galère accepte pour boucler ses fins de mois d’animer un atelier théâtre en prison. Surpris par les talents de comédien des détenus, il se met en tête de monter avec eux une pièce sur la scène d’un vrai théâtre. Commence alors une formidable aventure humaine. Inspiré d’une histoire vraie.

Cynthia Zantout 

Cynthia Zantout

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .