On’

Les sorties ciné du 4/08

Le temps s’écoule et nous voilà déjà arrivés en ce mois d’août, après un mois de juillet triste par son ensoleillement. Heureusement, il est toujours possible de compter sur le 7e art pour apporter un peu de soleil cet été. Retour sur quelques titres chaleureusement recommandés par On’.

OSS 117: Alerte rouge en Afrique noire de Nicolas Bedos

Enfin ! 12 ans après avoir disparu des radars, l’espion le plus célèbre de France revient pour un troisième film. Si Michel Hazanavicus, réalisateur des deux premiers opus laisse aujourd’hui sa place au non moins talentueux Nicolas Bedos,  Jean Dujardin reste fidèle au poste de l’agent 117. Pour apporter un vent de fraîcheur à la licence, Jean Dujardin sera cette fois accompagné d’un acolyte en la personne de Pierre Niney dans le rôle d’OSS 1001. A l’alchimie plus que convaincante, ce duo promet une comédie des plus retentissantes de cet été, toujours avec son humour si particulier.

Ice Road de Jonathan Hensleigh

Un petit film d’action mené par Liam Neeson, ça ne fait pas de mal de temps en temps non ? Afin de sauver une équipe de mineurs coincés dans une mine, Mike McCann s’engage dans une mission sauvetage aux allures de course contre la montre. Prenant place dans le grand nord canadien, le film offre des paysages aussi glaçants qu’impressionnants, mais surtout très hostiles à l’égard des personnages. Un film avec Liam Neeson ne peut cependant pas se contenter de l’environnement comme seul antagoniste, et un autre mystérieux parti viendra essayer de mettre des bâtons dans les roues de nos protagonistes…

Le Tour cDu Monde En 80 Jours de Samuel Tourneux

Il s’agit là d’une adaptation bien originale du célèbre roman de Jules Verne.  Film d’animation des plus colorés, il réussira à réunir toute la famille autour du voyage initiatique d’un jeune ouistiti désireux d’aventure. Plus qu’une adaptation, c’est une véritable appropriation du concept original et qui fait du tour du monde en 80 jours l’objectif des protagonistes. Dans le livre original, Phileas Foggest un gentleman anglais et il est accompagné de son serviteur, Jean Passepartout. Ici, si les noms sont gardés, le réalisateur décide de mettre les personnages sur un pied d’égalité et d’en faire de véritables amis et partenaires de voyage aux ressorts comiques des plus nombreux.

Bruno Esteban Garay 

Bruno Esteban Garay

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .