On’

Prix littéraire On’ 2021 : Et les gagnants sont…

Cette deuxième édition du Prix littéraire On’ s’achève, et c’est avec un peu d’émotion que l’équipe d’organisation et les jurés vous annoncent les grands gagnants de cette année… 

Ce sont six romans, quatre BD et dix textes étudiants qui sont arrivés entre les mains de nos juré.e.s cette année. Et comme pour la première édition, nos rédacteurs ont pu vivre des aventures à foison, croiser des personnages parfois hauts en couleur, parfois plus sombres, très différents les uns des autres. 

Cette année de crise sanitaire a été une épreuve pour bon nombre d’entre nous. Alors, face au défi de la pandémie, les juré.e.s ont pu retrouver une bulle de confort entre les pages des livres du Prix littéraire On’.

Une bulle de confort, oui, mais aussi de créativité ! Sur une idée originale de Tom Malki, une nouvelle catégorie s’est greffée aux Romans et aux BD et a offert un espace d’expression à des étudiants à l’inventivité débordante. Nous remercions tous ces jeunes auteurs et autrices et espérons croiser de nouveau leurs plumes très vite !

Sans plus tarder, merci à tous les juré.e.s qui ont composé les équipes lectrices de ce comité du Prix : sans leur avidité de lectures et leurs retours détaillés, rien n’aurait été possible !

Merci également à Océane Caillat, fidèle co-organisatrice, qui a pris en charge la catégorie BD et a guidé avec bienveillance son équipe. 

Enfin, un immense merci aux maisons d’édition qui ont joué le jeu en acceptant de nous envoyer des exemplaires des ouvrages en compétition. 

Elisa Fernandez

Et les gagnants sont…

Prix On’ / Catégorie Romans… “Ce qu’il faut de nuit”, de Laurent Petitmangin, publié aux éditions La Manufacture des Livres. 

Retrouvez les retours des jurés sur ce livre ici : https://on-media.fr/2021/04/08/prix-on-2021-romans/

“J’ai toujours eu envie de participer à un prix littéraire. Recevoir gratuitement les dernières nouveautés exposées en librairie, les découvrir et les analyser puis débattre collectivement pour élire le ou la lauréate a longtemps relevé de la fascination pour moi. Participer au Prix littéraire On’ pour la catégorie Romans a donc été l’occasion de réaliser une sorte de petit rêve. Et je n’ai pas été déçue ! La sélection, soigneusement définie, m’a fait découvrir autant d’auteurs et d’autrices que de maisons d’édition qui m’étaient jusqu’alors inconnues. J’ai dévoré des romans que je n’aurais probablement jamais achetés dans un autre cadre, et j’ai participé à l’élection de Ce qu’il faut de nuit de Laurent Petitmangin, véritable bijou littéraire que je recommande encore et encore et dont les nombreuses récompenses littéraires dont il fait l’objet ne font que confirmer sa qualité.”

Estelle Cocco, jurée Romans

“De belles découvertes littéraires, un saut dans l’inattendu ! C’était ma première expérience en tant que jurée, j’ai adoré me glisser dans la peau d’une critique littéraire et m’enrichir des avis des autres membres du jury. Quel plaisir de découvrir que parfois ils étaient contradictoires ! C’est ça, la beauté d’une œuvre, elle n’a pas la même résonance d’une personne à l’autre. Très heureuse de voir Laurent Petitmangin remporter ce prix avec Ce qu’il faut de nuit ! Certainement l’une de mes lectures les plus marquantes de l’année 2020, que je ne cesse de recommander à mon entourage.”

Juliette Guérit, jurée Romans

“Participer à ce Prix littéraire a constitué un challenge personnel : préférant les essais aux romans depuis toujours, j’en ai ainsi peu lu et je ne me sentais pas légitime. Coup du hasard : cette nouvelle édition du Prix littéraire a été lancée pendant la période où je me suis lancée dans la lecture à un rythme effréné, à raison d’une quinzaine voire d’une vingtaine de livres par mois. Ces lectures au réveil et en soirée m’ont permis de m’évader symboliquement pendant une période confinée. Côtoyer genres et styles littéraires divers m’a permis d’appréhender ce Prix littéraire de manière plus confiante. 

J’y ai découvert mon roman coup de cœur de l’année, Ce qu’il faut de nuit, pour lequel chaque phrase est d’une beauté et d’une justesse sans nom, sans compter la chute qui m’a marquée à jamais. Ce bijou littéraire évoquant un thème universel qu’est l’amour filial est désormais rangé dans ma bibliothèque à côté de mes 6 autres livres préférés portant sur les thèmes de l’amour, la condition humaine, la maladie, l’espace domestique, la crise environnementale ou encore la condition sociale moderne.”

Aymée Nakasato, jurée Romans

Prix On’ / Catégorie BD… “Peau d’Homme”, de Hubert et Zanzim, publié aux éditions Glénat. 

Retrouvez les retours de nos jurés ici : https://on-media.fr/2021/05/20/prix-on-2021-bandes-dessinees-peau-dhomme-dhubert-et-zanzim/

« Lire, s’enrichir, critiquer mais surtout s’évader. C’est ainsi, en quelques mots, que je pourrais résumer cette aventure du prix littéraire. Appuyer sur pause le temps d’une lecture afin d’aller à la rencontre d’intrigants personnages a été un réel plaisir. Cette année encore les ouvrages ont tenu leur promesse d’évasion. Chaque bande dessinée a en effet su m’enthousiasmer au fil de ses cases. Nous avons pu découvrir les coulisses du monde de l’édition dévoilés par Daniel Blancou puis partir à la poursuite d’un chanteur perdu dans un ouvrage orchestré par Tronchet. Nicolas Junker quant à lui nous a embarqué dans un Berlin hanté par la Seconde Guerre mondiale mais c’est finalement l’offre d’Hubert et Zanzim qui m’aura le plus captivée. Ce duo a si bien su me surprendre à travers cette ode à la sexualité et à la liberté ! Je vous souhaite vivement de vous aussi prendre le temps d’appuyer sur pause pour aller la découvrir à votre tour… » 

Océane Caillat, jurée BD

« L’exercice de la critique dans le cadre d’une compétition est toujours passionnant : au-delà̀ du jugement personnel, il s’agit de comparer l’incomparable, par exemple l’univers complexe d’un artiste à la remise en contexte historique d’un autre. Je retiens de cette expérience la multitude de propositions formelles que propose la bande dessinée, ce que l’on a tendance à trop souvent oublier. Affirmons-le : la bande dessinée n’a rien à envier au cinéma. Si l’on se penche sur cette sélection, Peau d’homme brille plus que toutes les autres planches pour son ingéniosité. D’une thématique dans l’air du temps (le féminisme) dont la surreprésentation induit une difficulté à se renouveler et à paraître innovant, cet ouvrage en fait une question nouvelle par l’angle qu’elle propose ; angle qui résonne parfaitement avec l’architecture des bâtiments adaptés à la case de dessin… soit la plus belle manière d’expliquer en quoi la domination de certains êtres humains est avant tout, un problème structurel. »

Nicolas Moreno, juré BD

Prix On’ / Catégorie Textes étudiants… “L’échappée tropicale”, de Édouard Descayes.

…à retrouver très rapidement sur le site de On’ !

“Un style frais et dynamique qui nous rend tout de suite le personnage sympathique et son épopée prenante malgré le fait que les événements survenus soient d’une banalité sans nom. La plume de l’auteur porte le récit. La conclusion est originale et inattendue, seul bémol, les erreurs de frappes et d’orthographes qui sortent du récit.”

Tom Malki, juré Textes étudiants

“Un texte très bien écrit, avec un style particulier. L’histoire originale, même si la deuxième partie me plaît moins. On retombe presque sur le classique du “rêve”, mais la première partie est vraiment envoûtante. Des qualités indéniables.”

Céline Surget, jurée Textes étudiants

“Une beauté en termes d’écriture et une chute digne de ce nom. Une agréable découverte.”

Céline Lecat, jurée Textes étudiants

Elisa Fernandez

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .