On’

La Troisième Mi-Temps #108

Dernières lignes droites dans les championnats domestiques tandis que ceux européens commencent à trouver leur vainqueur. Retour sportif marqué par les défaites et les sacres.

[FOOTBALL] – Le PSG a-t-il tout perdu cette semaine ?

Le PSG n’a jamais pu être en mesure de rivaliser avec Manchester City. Tel est le constat suite à la demi-finale de Ligue des Champions retour. Devant obligatoirement s’imposer pour espérer se qualifier pour la finale, les Parisiens se sont de nouveau inclinés face aux Mancuniens (2-0). Le doublé de Mahrez n’a jamais permis aux coéquipiers de Neymar d’y croire. Sous le regard de Mbappé, blessé et resté sur le banc toute la rencontre, les joueurs de la capitale ont souffert techniquement, mais également mentalement, le carton rouge de Di Maria sur un geste d’humeur l’en atteste. La finale sera 100% anglaise puisqu’une séduisante équipe de Chelsea a éliminé le Real Madrid dans l’autre demi-finale (victoire 2-0, suffisant après le match nul de l’aller). Le Français N’Golo Kanté a encore une fois été omniprésent au milieu et de nouveau été élu homme du match lors de cette rencontre.

Devant se reprendre ce week-end en championnat, le PSG n’a pu faire mieux que match nul face à Rennes (1-1). De fait, Lille qui s’est imposé lors du derby face à Lens (3-0), possède désormais trois points d’avance au classement à deux journées de la fin. Les Lillois ont donc leur destin en main et peuvent même se permettre un match nul sur les matchs restants. Lyon et Monaco se sont également imposés, ce qui laisse du suspense pour la course à la Ligue des Champions. Dans le bas du classement, Nantes continue d’enchaîner les victoires et se rapproche de Lorient, Strasbourg et Bordeaux qui ne sont pas encore assurés de leur maintien.

En Allemagne, le Bayern Munich est officiellement champion, titre qu’il détient depuis la saison 2011-2012. En Italie, la Juventus s’est inclinée sévèrement (0-3) face au Milan AC et est désormais 5e, non qualifiée pour la prochaine Ligue des Champions pour l’instant. Ce serait un coup de tonnerre pour l’un des clubs fondateurs de la SuperLigue voulant se substituer à la Ligue des Champions de l’UEFA.

[RUGBY] – Top 14 : Les leaders chutent

Dans le cadre de la 23ème journée de Top 14, qui se disputait ce week-end, le leader Toulouse a chuté face à Toulon (44-10), tout comme son dauphin La Rochelle, qui s’est incliné face à Montpellier (32-22). Le Racing 92 s’est relancé après quatre matchs sans victoire en s’imposant largement face à Clermont (45-19), alors qu’Agen a concédé sa 22ème défaite en autant de matchs face à Pau (7-47). Dans les autres matchs, Bordeaux s’est imposé face à Bayonne (22-47), Castres a battu Lyon (37-29) et le Stade Français l’a emporté de justesse face à Brive (28-31).

Dans les rencontres en retard qui se sont jouées en semaine, Brive l’emporte face à une équipe rochelaise rajeunie (24-12) tout comme Montpellier qui s’impose contre Toulon (29-10).

[HANDBALL] – Nantes remporte la Ligue Européenne

Le club français n’était pas favori de la finale de Ligue Européenne (2e compétition européenne après la Ligue des Champions). Mais Nantes a réussi à créer l’exploit pour s’imposer (36-31) face aux Hongroises de Siofok, tenantes du titre. Il s’agit d’une incroyable performance pour ce club qui était encore en seconde division il y a 8 ans.

[SPORT AUTO]  – Formule 1 : Grand Prix d’Espagne

Ce week-end se tenait à Barcelone le Grand Prix d’Espagne de Formule 1, quatrième épreuve de la saison. Samedi, pour la centième fois de sa carrière, c’est Lewis Hamilton (Mercedes) qui signe la pole position. Améliorant son propre record, il est le premier pilote de l’histoire de la discipline à atteindre ce niveau. Derrière lui, Max Verstappen (Red Bull) complète la première ligne. A noter la belle performance des Alpine d’Esteban Ocon, cinquième, et Fernando Alonso, dixième. Dimanche, après un départ parfait, Verstappen a pris l’avantage sur Hamilton dès le premier virage. Les positions sont longtemps restées figées. La course fut assez monotone, marquée uniquement par l’abandon de Yuki Tsunoda (Alpha Tauri). Finalement, grâce à une stratégie plus efficace, c’est Lewis Hamilton qui est parvenu à prendre l’ascendant, et à s’imposer pour la quatre-vingt-dix-huitième fois de sa carrière. Là encore, c’est un record personnel qu’il améliore. Esteban Ocon et Pierre Gasly (Alpha Tauri) terminent neuvième et dixième. Dans deux semaines, le prochain rendez-vous aura lieu à Monaco, épreuve qui n’avait pas pu se tenir en 2020 à cause de la pandémie.

Article rédigé par Pierre BOURGEOIS, Alan GAUTHIER, Tristan GIL et Stéphanie MILLET

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.