On’

La Semaine en Bref du 26 avril au 2 mai

Dans cette Semaine en Bref, nous aborderons la situation sanitaire en Inde, les annonces de Macron pour le déconfinement, les manifestations pour que justice soit rendue à Sarah Halimi, et le plan d’aide au plus démunis de Joe Biden.

Les ravages du Covid-19 en Inde

Jeudi dernier, 3 645 personnes sont mortes des suites du coronavirus en Inde, ce qui représente 350 personnes de plus que la veille. Le pays connaît en ce moment une très forte recrudescence de l’épidémie. Cela s’explique en partie par l’arrivée du variant indien, mais aussi par la tenue d’élections régionales et de grands rassemblements religieux qui ont réuni des milliers de personnes. Tushar Swarup, journaliste pour Brut India, affirme que « la situation est réellement hors de contrôle. […]  Plusieurs rapports indiquent que de nombreuses personnes ont perdu la vie en raison du manque d’oxygène et de la pénurie des lits d’hôpitaux ».

Plusieurs pays ont promis une aide financière et matérielle à l’Inde. Dans un rapport publié mercredi, le gouvernement américain a annoncé qu’une aide de 100 millions de dollars serait accordée, accompagnée d’un million de tests de dépistage rapide et de 100 000 masques de protection.

Ce qu’en pense Le Monde

Emmanuel Macron annonce les grandes étapes du déconfinement

Dans une interview accordée à plusieurs médias régionaux, Emmanuel Macron a dévoilé le plan de déconfinement pour les deux mois à venir. L’idée principale à retenir est celle d’une progression. Le couvre-feu, d’abord, sera progressivement retardé, à 21h le 19 mai, puis à 23h le 9 juin. Il devrait être supprimé à partir du 30 juin. Les réouvertures des terrasses de restaurants, des cinémas et des théâtres sont prévues pour le 19 mai, et celle des salles de restaurants pour le 9 juin. Cependant, pour certaines structures comme les boîtes de nuit, pas de réouverture annoncée. Le calendrier complet est à retrouver ici. Dans le futur, l’accès à certains lieux de grande fréquentation pourrait être réservé aux personnes vaccinées. Cette idée de créer un « pass sanitaire » a été évoquée par Macron dans l’interview. Elle paraît néanmoins difficilement envisageable tant que la vaccination n’est pas ouverte à tous. Le gouvernement semble préparer un été assez similaire à celui de l’année dernière, avec en plus, on l’espère, une perspective de fin de crise avec le vaccin.

Ce qu’en pense Libération

Meurtre de Sarah Halimi : des manifestations pour réclamer justice

Sarah Halimi, femme juive sexagénaire, a été tuée chez elle en 2017. Son meurtrier, et voisin, Kobili Traoré, a été jugé irresponsable pénalement, car sous l’emprise du cannabis au moment des faits. Confirmée le 14 avril dernier, l’absence d’un procès à eu des retombées retentissantes. Beaucoup estime que le caractère antisémite de ce meurtre – Halimi avait déjà été la cible d’insultes antisémites de la part de la famille Traoré – et le fait que l’homme ait volontairement consommé du cannabis lui donne une large part de responsabilité. Pour réclamer justice, des manifestations ont eu lieu en France dimanche 25 avril, et celle de Paris a réuni plus de 26 000 personnes. En Israël aussi la population s’est mobilisée et des centaines de personnes se sont rassemblées devant l’ambassade de France pour apporter du soutien à la communauté juive française.

En France, cet affaire fait aussi écho à une nouvelle proposition de loi sur la responsabilité pénale qui sera proposée en mai. Elle permettrait notamment de prendre en compte la prise volontaire de substances entraînant l’incapacité de discernement, comme dans le cas de Traoré, dans l’évaluation de la responsabilité pénale.

Ce qu’en dit Le Temps

100 jours de présidence : le discours de Biden devant le Congrès

Mercredi, cela faisait 100 jours que Joe Biden était président. Pour marquer cet « anniversaire », il a donné un discours devant le Congrès. Il a pour cette occasion défendu un plan d’investissement massif, qui s’élève à 6000 milliards de dollars. Placée au centre de ce plan, la lutte contre les inégalités. C’était une des promesses de campagne. L’accent à d’abord été mis sur la diversité au sein du gouvernement, représentée notamment par Kamala Harris, première femme noire vice présidente des Etats-Unis. Le président s’est aussi adressé aux travailleurs, en promettant une augmentation des valeurs. Pour financer ce plan de campagne, Joe Biden prévoie d’augmenter les impôts sur les très grandes fortunes. Il a affirmé qu’il était « temps que les entreprises américaines et que les 1 % d’Américains les plus riches commencent à payer leur juste part ».

Ce qu’en pense L’Express

Crédits Images

  • Amit Dave / Reuters
  • France 24
  • Ludovic Marin / AFP
  • Dominic Lipinski / MAXPPP

Juliette Benguigui

Juliette Benguigui

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.