On’

What’s Up Confinement #21 – On’ retrace les contours du maquillage artistique, avec Manon !

Lycéenne passionnée par plusieurs arts, Manon nous fait découvrir une facette de son univers : le maquillage. Capable de se métamorphoser en n’importe quel personnage, elle regroupe l’ensemble de son travail sur Instagram. Entre personnages Marvel, méchantes Disney et maquillages d’horreur, ses 3000 abonné.e.s ont de quoi être bluffé.e.s !

On’ : Bonjour Manon, présente-toi…

« Je m’appelle Manon Bestouna : j’ai 16 ans, je suis en Seconde, et j’habite en banlieue parisienne. Je dirais que je suis une artiste, mais timide : j’extériorise ma pensée dans n’importe quel domaine artistique, que ce soit le maquillage, le dessin, la musique, la danse. Je tiens mon compte Instagram @nounsmakeup depuis un peu plus d’un an. »


On’ : Qu’est-ce qui t’a lancée à faire du maquillage artistique ?

« J’ai commencé en 2016 : je devais être en 6ème. En allant sur YouTube pour chercher une idée de déguisement d’Halloween, je suis tombée sur Anaïs Marion, maquillée en Catwoman [NDLR : la vidéo en question, ici] ! C’était génial : elle était complètement transformée. Ça m’a fait halluciner, et j’ai voulu essayer à mon tour. »

On’ : Qu’est-ce qui t’a fascinée, à tes débuts dans cet art ?

« Le mot principal quand on parle de maquillage, c’est le mot transformation. En essayant, j’ai tout de suite aimé me trouver différente. Et quand j’ai vu que j’étais la seule de mon entourage à faire du maquillage de cette façon, je me suis dit que ça pouvait être ma petite particularité. J’avais envie de m’entraîner, encore et encore.

Ça me plaisait, et le résultat plaisait aux autres ; alors, c’est devenu ma passion ! Peu à peu, toutes mes petites économies sont passées en rouges à lèvres, en crayons, en fards à l’eau ; maintenant, j’ai un panel de produits assez important. Et quand on a le matériel, c’est déjà un peu plus simple. »

On’ : Comment trouves-tu tes idées de maquillages ?

« Au début, sur Instagram, j’enregistrais certains maquillages [d’autres comptes que je suivais] : ensuite je faisais des captures d’écran, pour les proposer en sondages à mes abonné.e.s. Selon l’issu des votes, je réalisais celui qu’ils préféraient.  

Mais j’ai trouvé que je partais un peu dans tous les sens : je me suis ainsi inspirée de l’Instagram de @sachacvl, classant ses maquillages par séries. J’ai trouvé que cette organisation rendait son compte Insta plus harmonieux, et je l’ai appliqué avec les méchantes Disney. 

Ma prochaine série portera sur les signes astrologiques. En ce moment je fais des recherches : je prends des notes et je fais des croquis, dans mon petit carnet spécial maquillage. »

Sa série de maquillages portant sur les méchantes Disney… Saurez-vous toutes les reconnaître ?

On’ : Quels produits utilises-tu majoritairement ?

« Je commence par appliquer une base de fond de teint : cette fine couche protectrice permet de ne pas abîmer ma peau (les produits de maquillage restent chimiques, donc il faut faire attention). Ensuite, tout dépend du maquillage que je veux faire : généralement, je pars d’un autre fond de teint (coloré ou non), que j’intensifie avec des palettes de fards à paupières. Il faut bien employer les pinceaux pour obtenir l’effet attendu.

Mais je suis très tête en l’air : du coup, je prends souvent mes pinceaux de peinture ! Peu importe le type de pinceau utilisé (sauf ceux types rouleaux ou ceux qui sont rêches) : mais ceux d’aquarelles, ou faits pour la peinture à l’eau, marchent très bien. Mais les divers types de pinceaux peuvent donner un rendu différent. J’utilise aussi des petites éponges (et parfois, mes mains directement). »

On’ : Et as-tu un « essentiel maquillage » ?

« Je ne me sépare jamais de ma palette préférée, la Bright Matte de chez Beauty Bay. Elle a 42 couleurs ! Elle fait des miracles, surtout quand on veut poudrer un fard à l’eau, afin que le résultat ne soit pas trop opaque. »

On’ : Qu’est ce qui te prends le plus de temps, dans ta conception d’un maquillage ?

« Je dirais le démaquillage : c’est vraiment du boulot ! Mais aussi les premiers traits : lorsqu’il y a beaucoup de détails, il faut tracer une sorte de croquis sur le visage. C’est ce qui est le plus compliqué : si ça ne va pas, il faut l’enlever et recommencer, et c’est assez long. »

On’ : Quel est le maquillage dont tu es-tu la plus fière ? Et celui qui t’as pris le plus de temps ?

« Pour celui qui m’as pris le plus de temps, je pense que c’est Spider man [NDLR : au moins 3h30],qui cache plein de détails. En fait, les trois ayant été les plus chronophage sont ceux de la série Marvel : j’étais à fond dans ce que je faisais, et l’étape la plus difficile et la plus longue était celle des ombres. Il faut être minutieuse, délicate : à la moindre imprécision, ça se voit que c’est du maquillage. Le but, c’est de faire vrai.

Mais celui dont je suis la plus fière reste Venom : il a vraiment cartonné [NDLR : plus de 2800 réactions, et 30 commentaires sur la publication Instagram] ! »

Les maquillages de Venom, et de Spider-Man

Pour finir, comment vois-tu ton avenir dans le maquillage ? Penses-tu en faire ton métier ?

«Ça peut paraître surprenant car il s’agit vraiment d’une de mes grandes passions, mais je déteste maquiller les autres. J’ai essayé de maquiller des amis, et le rendu n’était pas aussi bon que lorsque je le fais sur moi. Alors ce serait un peu le comble pour une maquilleuse, que de ne pas savoir maquiller ! De plus, le maquillage est l’une de mes passions, et je n’ai pas envie de m’en lasser en en faisant mon métier : c’est plus un loisir. »

Merci beaucoup à Manon d’avoir répondu à nos questions ! Pour découvrir encore plus de ses transformations, suivez-la sur son compte Instagram : @nounsmakeup. Peut-être aurez-vous la chance de déterminer son prochain thème, en participant à ses storys

En attendant, laissons la parole à Kipo, qui va encore une fois nous régaler… avec ses bagels aux avocats !

💸 : €€

🍴 (4 personnes) : 1 œuf pour la pâte / 6 autres pour les œufs brouillés / 1 jaune d’œuf / 2 cuillères à sucre de farine complète / 90ml de lait écrémé / 1s de levure boulangère / 160g de farine blanche / Bacon maigre / sel / poivre / 1 avocat / graines de sésame / cumin / pesto Rosso

💪 : Facile

🌿 : Pour une version végétarienne, vous pouvez remplacer le bacon par des concombres frais

️ : Polonais 🇵🇱

👨🏼‍🍳 Inspiration : @willmealapp / @__bigwill__

Ce midi avec @louis.b15, nous avions envie de bagels 🥯 !

• Préchauffez votre four à 200°C.

• Dans le lait tiède, versez votre levure et mélangez. Dans un autre bol, mélangez la farine blanche avec la farine complète. Ajoutez votre lait avec votre farine et rajoutez un œuf.

• Farinez votre plan de travail et pétrissez la pâte pendant 10/15 minutes. Coupez la boule en 4 pâtons, puis formez vos 4 bagels. Baissez le four à 50°C.

• Badigeonnez de lait à l’aide d’un pinceau de cuisine, et mettez l’ensemble au four pendant 40/50 minutes, pour faire lever la pâte.

• Badigeonnez ensuite un mélange de jaune d’œuf et de lait, et rajoutez des graines de sésame. Enfournez à 200°C pendant 15/20 minutes.

• Pendant ce temps, coupez l’avocat en lamelles, et faites cuire votre bacon et vos œufs brouillés (mettez-y du poivre, du sel et du cumin).

• Quand les bagels sont prêts, laissez-les refroidir, puis coupez-les pour ajouter vos ingrédients : pesto Rosso sur le pain, bacon (ou concombres), avocat, œufs.

Bon appétit, et à la semaine prochaine pour un prochain talent étudiant !

Pour continuer à suivre Manon et Kipo …

L’Instagram de Manon : @nounsmakeup

L’Instagram de Kipo : @ __kipoo__

Clarisse Oudit-Dalençon

Images de l’article provenant des comptes Instagram de Manon et Kipo

Clarisse Oudit Dalencon

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .