On’

La Semaine en Bref du 21 au 28 mars

La Semaine en Bref revient cette semaine pour vous faire part de son petit récap’. On’ vous présentera d’abord des inondations qui ont lieu en Australie, ensuite du cargo qui bloque le canal de Suez depuis le 23 mars et qui empêche le transport de marchandises par cette voie. Cette semaine il y a également eu de nouvelles mesures prises pour endiguer la crise de la Covid, dont On’ parlera. Et il y a enfin la mort du célèbre réalisateur Bertrand Tavernier survenue vendredi 26 mars.

Des inondations en Australie poussent les population à évacuer

La Nouvelle-Galles du Sud, un État Australien, a été frappé par des torrents de pluie qui ont fait déborder les rivières, inondant ainsi les habitations. Une multitude de locaux a été privée d’électricité tandis que d’autres ont été forcés de fuir. Dans certaines zones les populations ont été évacuées par hélicoptère.

L’Australie a déjà été durement impactée par des catastrophes naturelles dans le passé. Rappelons-nous des terribles incendies dues à la sécheresse qui ont frappés une très grande partie du pays il y a un peu plus d’un an. Selon le Premier ministre Scott Morrison, les soucis d’ordre météorologique que rencontre l’Australie n’iront pas en s’arrangeant. Des scientifiques affirment que cela est lié au réchauffement climatique.

Les autorités locales pensent que les inondations se s’arrêteront pas de suite. En effet, la source d’eau Warragamba Dam devrait continuer à faire déborder les rivières pendant quelques jours encore. Mais la presse locale fait part d’une autre crainte, celle d’une invasion de mygales dans les villes. Cette invasion serait due à l’augmentation des températures et de l’humidité.

Ce qu’en dit Le Monde

Un cargo coincé dans le canal de Suez

Le canal de Suez relie la mer Méditerranée à la Mer Rouge. Il a été creusé pour faciliter le commerce par voie maritime.

Dans la nuit du mardi 23 au mercredi 24 mars, le porte-conteneurs Ever Given s’est échoué à travers le canal. De fortes rafales et des tempêtes de poussière l’ont fait s’échouer à travers le canal. Le cargo était parti de Chine début mars en direction de Rotterdam aux Pays-Bas.

Depuis jeudi des navires de remorquages tentent de dégager le porte-conteneurs sans succès (écrit le vendredi 26 mars). Cependant aucun dommage humain ou matériel n’est à déplorer, les membres d’équipage sont tous sains et saufs, la cargaison est intacte et l’incident n’a pas provoqué de marée noire.

De nombreux autres navires commerciaux et pétroliers sont restés coincés dans cet immense embouteillage. Le cargo faisant presque 400 mètres de long pour 59 mètres de large, il bloque le canal de Suez dans toute la largeur et empêche tout passage. Une des conséquences notables de cet accident est l’augmentation du prix du pétrole. Pour les répercussions sur les produits exportés, tout dépendra du temps qu’il faudra pour dégager le cargo.

Ce qu’en dit Libération

De nouvelles restrictions liées à la pandémie

Le nouveau confinement s’est cette semaine étendu à trois départements supplémentaires. La crise de la Covid empire, de plus en plus de patients arrivent dans les hôpitaux, au point où le gouvernement craint une saturation.

La semaine dernière le troisième confinement a été annoncé dans de nombreux départements, dont l’Ile de France (cf. La Semaine en Bref du 15 au 21). Le week-end dernier le gouvernement est revenu sur sa décision d’un confinement sous le régime d’attestations.

En effet, suite aux critiques formulées vis-à-vis de l’attestation de déplacement dérogatoire proposée le samedi 20 mars dernier, il a été décidé que dans les départements confinés, l’attestation ne serait pas utile dans un rayon de 10km ou moins. Il est donc possible de se déplacer plus ou moins librement dans les 10km autour de chez soi à condition d’avoir un justificatif de domicile à présenter. Les déplacements jusqu’à 30km autour du domicile sont autorisés pour des achats dans les commerces restés ouverts. Il s’agit du troisième confinement en France, mais beaucoup déplorent le manque de mesures strictes de la part des autorités.

Cependant, cette semaine le gouvernement a laissé entendre des possibilités de durcissement du confinement. La situation demeure donc encore instable.

Ce qu’en dit Le Monde

La mort du cinéaste Bertrand Tavernier

Bertrand Tavernier est décédé ce jeudi 25 mars 2021. Parmi ses oeuvres : La Fille de d’Artagnan, Que la fête commence, Un dimanche à la campagne, L’Appât, Autour de minuit, La Princesse de Montpensier … Tant de films de registres différents et variés qui ont marqué des générations.

Bertrand Tavernier est né le 25 avril 1941 à Lyon. Il est frappé dès l’enfance par la tuberculose, une maladie qui ne l’a pas empêché de nourrir une passion pour le cinéma. En effet, il a débuté en tant que pigiste pour des magazines de cinéma, a été assistant de Jean-Pierre Melville, a créé un ciné-club dans les années 60… Tavernier semble se caractériser par son amour du cinéma qu’il a exprimé sous des formes multiples.

Finalement, Bertrand Tavernier s’est éteint le 25 mars de 2021 à l’âge de 79 ans, laissant derrière lui tout un héritage cinématographique.

Ce qu’en dit L’OBS

Ondine BARRIER

Ondine Barrier

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.