On’

La Troisième Mi-Temps #96

Alors que l’on avait enfilé nos habits d’hiver face à la vague de froid, on a laissé les sportifs rayonner sur le manteau blanc avec de belles victoires en ski alpin et en biathlon. Sans oublier la victoire du XV de France en Irlande qui nous a réchauffé le cœur.

[FOOTBALL] – Premier League (24ème journée) – Victoire nette de Manchester City

Ce samedi se disputait en Angleterre du côté de l’Etihad Stadium le choc de la vingt-quatrième journée de Premier League, opposant le leader du championnat, Manchester City face à Tottenham. Une rencontre qui oppose aussi deux grands coachs du football européen, l’Espagnol Pep Guardiola face au Portugais José Mourinho. Au terme d’un match à sens unique, City, privé de Kevin de Bruyne, a dominé son sujet face à des Spurs fantomatiques. Grâce à Rodri sur pénalty (1-0-23ème) et un doublé de Gundogan (2-0-50ème/3-0-66ème), les joueurs de Guardiola s’imposent largement et s’affichent comme le principal favori au titre. En face, Tottenham s’incline pour la deuxième fois d’affilée après son élimination en milieu de semaine en FA Cup face à Everton.

Serie A (24ème journée) – Le Napoli fait tomber la Juventus grâce à Insigne

L’autre choc du week-end avait lieu en Italie du côté du Diego Armando Maradona Stadium opposant le Napoli face au tenant du titre, la Juventus Turin, avec pour le club turinois l’obligation de s’imposer pour mettre la pression sur le leader milanais. Dans une rencontre largement dominée par les Turinois, le Napoli, à la surprise générale, ouvre le score sur pénalty à la suite d’une faute commise par Giorgio Chiellini sur Amir Rrahmani. Un pénalty transformé par Lorenzo Insigne (1-0-31ème) qui inscrit son 100ème avec le club napolitain. Menée, la Juventus essaye d’égaliser par l’intermédiaire de ses stars, en vain. En s’imposant par la plus petite des marges, le Napoli, en plus de réussir un coup, se rapproche du podium au contraire de la Juv qui voit le titre s’éloigner jour après jour.

[RUGBY] – Tournoi des VI Nations : Une victoire historique pour les Bleus

Pour la première fois depuis 10 ans, le XV de France est parvenu à s’imposer en Irlande. Dominés en 1ere mi-temps, les Bleus ont su faire preuve de réalisme en marquant un essai dès leur première offensive par l’intermédiaire de leur capitaine Charles Ollivon, à la conclusion d’un beau mouvement collectif. Au retour des vestiaires, ils se sont montrés davantage dominateurs, mettant à mal la défense irlandaise. Mais alors qu’ils pensaient avoir fait le plus dur en prenant 12 points d’avance grâce à un essai de Damian Penaud (3-15 à la 55eme minute), les Bleus se sont fait peur en encaissant un essai qui est venu relancer les Irlandais. Dans une fin de match haletante, ils sont finalement parvenus à conserver leur avantage pour s’imposer 13-15. Une deuxième victoire à l’extérieur qui permet aux hommes de Fabien Galthié d’aborder la suite du tournoi avec confiance. Leur futur adversaire, l’Ecosse, n’a pas réussi à réitérer son exploit. Gênés par un carton rouge reçu à l’heure de jeu, ils n’ont pas pu conserver l’avance acquise (17-8 à la mi-temps) et s’inclinent d’un petit point (25-24). L’Angleterre s’est, quant à elle, rassurée après sa défaite du week-end passé, en battant largement l’Italie (41-18). À l’issue de cette 2eme journée du Tournoi, la France reste première au classement avec 9 points, devançant par le Pays de Galles à la différence de points.

[Rugby] – Top 14 : Bayonne renoue avec la victoire

Pour la 16eme journée de Top 14, l’Aviron Bayonnais a mis fin à une série de cinq défaites de rang en battant Brive (26-23). Dans le haut du classement, les trois premiers se sont imposés : le Stade Toulousain a battu Pau (31-9), La Rochelle a dominé Toulon (11-29) et le Racing 92 a vaincu Lyon (34-26). Dans les autres rencontres, Castres et Bordeaux l’ont facilement emporté en battant respectivement Montpellier (48-17) et le Stade Français (44-6). Enfin, le match entre Clermont et Agen a été reporté en raison de cas de Covid-19 détectés dans l’effectif auvergnat.

[SKI] – Pinturault au rendez-vous

Cette semaine débutait le championnat du monde de ski alpin dans la station italienne de Cortina. Ces championnats du monde ont commencé par les épreuves de Super-G avec les victoires de l’Autrichien Kriechmayr chez les hommes et la Suissesse Suter chez les femmes. Belle performance pour Alexis Pinturault sur cette épreuve qui n’est pas sa spécialité mais qui a tout de même accroché la médaille de bronze. Le skieur français a également décroché une médaille d’argent sur le Combiné, devancé pour seulement quatre centièmes par l’Autrichien Marco Schwarz. Chez les femmes, l’Américaine Mikaela Shiffrin a remporté sa sixième médaille d’or aux championnats du monde avec sa victoire sur le Combiné.

 [BIATHLON] – Championnats du monde : les Français à l’avant

Les championnats du monde avaient démarré de la plus belle des manières pour les Norvégiens qui ont largement dominé le relais mixte. Chez les Bleus, Anaïs Chevalier-Bouchet a anéanti les espoirs de podium avec de trop nombreuses fautes au tir malgré un bon départ de ses compatriotes. La Française s’est reprise de belle manière en décrochant tout d’abord l’argent sur le Sprint puis le bronze sur la Poursuite individuelle, deux courses remportées par la Norvégienne Tiril Eckhoff. Chez les hommes, le Suédois Samuelson est le vainqueur surprise du Sprint devant deux Français : Simon Desthieux et Émilien Jacquelin. Lors de la poursuite, Émilien Jacquelin a confirmé et n’a loupé aucune balle au tir pour finalement s’imposer devant Samuelson et le favori Johannes Boe.

[SPORT AUTO] – Daytona 500 : Victoire surprise de Michael McDowell

Ce week-end se tenait sur le circuit de Daytona en Floride la plus importante course de Nascar, le Daytona 500. Au terme de deux-cent tours et près de trois heures et demie de course, interrompue six heures à cause de la pluie, c’est Michael McDowell (Love’s Travel Stops Ford) qui s’impose pour la première fois de sa carrière. Cependant, il était loin d’être le favori, lui qui a attendu 358 courses avant de gagner, et n’a en réalité mené que le dernier tour d’une course qui a vu les deux prétendants à la victoire, Joey Logano (Shell Pennzoil Ford) et Brad Keselowski (Discount Tire Ford), s’accrocher. Les deux pilotes terminent aux onzième et douzième places. Alex Bowman (Ally Chevrolet), pourtant parti en pole position, a été contraint à l’abandon au treizième tour, dans un accident ayant impliqué plusieurs pilotes.

Article rédigé par Pierre BOURGEOIS, Alan GAUTHIER, Tristan GIL, Stéphanie MILLET et Mathieu PEAN

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.