On’

What’s Up Confinement #5 – le (dé)confinement musical, de Cynthia

Actuellement « en troisième année de Psychologie à Nanterre », Cynthia Zantout est aussi notre cheffe de rubrique « Cinéma et Séries ». Mais outre sa cinéphilie, l’étudiante de 21 ans vibre en réinterprétant de grands classiques français et italiens, ou en composant ses propres titres, accompagnée de sa guitare ou de son piano. Croyez-nous : vous ne resterez pas indifférent.e à l’écoute de cette jeune musicienne, au registre frais et éclectique.

Un amour précoce pour la guitare : une « seconde manière de [s]’exprimer »

« J’ai commencé à faire de la musique dès petite, à l’âge de huit ans, en apprenant le violon au conservatoire à Paris ; mais j’ai arrêté assez vite, parce que je ne me voyais pas progresser et je préférais faire un instrument qui me ressemblait davantage et qui serait beaucoup moins théorique… sans partition, et beaucoup plus instinctif. 

Un jour, j’ai vu une guitare trainer sur le lit de mon grand frère et ça a été le début de mon histoire d’amour avec cet instrument. Après avoir appris en autodidacte pendant quelques mois, mes parents m’ont réinscrite au conservatoire, où j’ai pris des cours pendant quelques années. C’est un instrument qui me correspond réellement et qui colle à ma sensibilité ; ou du moins, il la traduit bien.

J’arrive vraiment à m’évader quand je joue et, avec le niveau que j’ai maintenant, je ne réfléchis même plus aux accords que je fais… c’est devenu une seconde manière de m’exprimer. Quand je joue, j’ai l’impression de ne penser à rien, d’être comme sur une autre planète. C’est quelque chose de très relaxant. En psychologie, on appelle cette sensation de bien-être : le flow. C’est une sensation unique que je ne ressens qu’en faisant de la guitare… comme une thérapie. » 

Compositions, instruments et écriture : une immersion totale dans l’univers musical

Un de ses concerts, accompagnée de sa meilleure amie Majda.

« En parallèle de ces instruments, je chante aussi depuis mes 12 ans et je touche un peu à tout, comme le piano, la basse ou la batterie. J’ai aussi joué dans quelques groupes de musique avec des amis, en faisant quelques concerts. Avec ma meilleure amie, nous avons tourné quelques vidéos, et je compose depuis quelques années maintenant. 

J’écris mes textes et compose tout l’instrumental avec mon ordinateur, un micro USB et mes instruments. Je prends énormément de plaisir à explorer tous les styles de musique, et j’aime innover, en testant de nouvelles choses et en m’amusant, tout simplement. La musique est un peu comme une passion secondaire que je ne mettrai jamais au premier plan car j’estime que je ne pourrai jamais faire carrière dans ce milieu… et puis le métier de psychologue me plaît énormément. »

Confinement(s) et processus de création 

« Pendant les deux confinements de cette difficile année, j’ai été très productive, en sortant plusieurs musiques originales que j’ai composé. J’ai également un compte Instagram où je poste régulièrement des vidéos covers (reprises) au piano ou à la guitare :@czzz.music (https://www.instagram.com/czzz.music/). N’hésitez pas à y faire un tour !

Mon processus de création ne change pas tellement de celui des autres compositeurs. Quand je veux créer une musique, mon état mental influence beaucoup sur le style de musique que je vais composer : si je suis mélancolique, je vais écrire des paroles en lien avec mes sentiments. Au contraire si j’ai envie de faire quelque chose qui bouge, je vais plutôt partir sur de l’électro ou de la techno. 

Je commence toujours par chercher le premier instrument et le BPM (tempo). En général, je commence par un clavier pour trouver la mélodie. Ensuite, j’accompagne avec une ligne de basse, puis les percussions. Cela étant, je crée les paroles et j’enregistre les pistes de chant. Puis, je passe au mixage, c’est-à-dire que je modifie les caractéristiques sonores des instruments ou de la voix. Tantôt plus grave ou plus aiguës, avec divers effets… Je peux aussi rajouter des packs de boucle, inverser une onde sonore, ou encore automatiser des effets pour qu’ils arrivent à un certain moment de la musique. 

Avec le temps, je découvre toujours plus de paramètres sur mon logiciel et je n’arrête pas de m’amuser à apprendre ! Tout ce processus de création peut prendre seulement quelques heures d’une journée… mais peut aussi durer des mois, si je laisse le projet de côté. En vérité, tout dépend de l’inspiration, du niveau de fatigue ou d’excitation quand je crée ! Le plus important, c’est d’être fier de ce qu’on fait et de s’amuser, vraiment. Et même si l’avis des autres importe peu, je suis toujours très contente de pouvoir partager mon travail ; lorsqu’il touche des gens, j’en suis toujours très émue. »

Rassemblant une centaine de classiques, reprises et compositions originales, l’œuvre de Cynthia s’annonce riche. Pour l’appréhender un peu, voici une petite sélection de ses morceaux-phares… dur dur de choisir ! Entre celles en français, anglais, italien ou espagnol, à la guitare, au piano, au violon, en karaoké, etc, aucune ne se ressemble !

Ses classiques…

« Blackbird – The Beatles : Ma première cover sur Instagram, que j’ai ensuite interprété sur scène en 2015. Quand j’ai une guitare en main, je joue instinctivement ce riff et, à partir de cette mélodie, j’improvise. C’est mon prof de guitare qui me l’a fait découvrir, puis je me suis vite intéressée à leur (gigantesque) discographie. Je pense que ce sont des musiques intemporelles, mais qui ne sont pas du tout à la mode… En général, quand les gens me demandent de jouer quelque chose à la guitare, ils s’attendent à des hits du moments ou au moins un morceau qui groove, donc les Beatles ne semblent a priori pas être le choix le plus approprié !  

Wonderwall – Oasis : Ma toute première cover à la guitare, en 2012. J’ai publié une vidéo de ma reprise sur YouTube, mais je l’ai retirée depuis… pour des raisons évidentes de dignité !

All I want – Kodaline : Mon ancienne musique préférée, que j’ai énormément joué à mes débuts, et notamment sur scène en 2017. Un peu badant je dois l’admettre, mais j’adore ce genre de chanson qui requiert une grande sensibilité. »

Ses compositions…

« Neptune : La toute première composition que j’ai co-écrite avec ma meilleure amie Majda. Tout part de bribes de poèmes et l’envie d’écrire une musique avec une atmosphère planante et énigmatique. Étant fan de la chanteuse « Vendredi sur mer », nous récitons le texte en parlant ce qui rajoute un côté sensuel et mystérieux…

https://soundcloud.com/cynthiazzz/neptune-the-sweet-vacations

Rêve un peu : Ma toute dernière création. Dans un style un peu 80’s avec des paroles qui laissent planer, encore une musique que j’ai adoré écrire et composer. En vérité, j’écris les paroles de musique comme j’écris mes poèmes, donc je cherche des rimes et surtout un rythme. Alors pour les refrains, j’ai fait des quatrains en octosyllabes en rimes suivies. Enfin, j’ai écrit les paroles et créé l’instru en seulement une après-midi… Un morceau express 

https://soundcloud.com/cynthiazzz/reve-un-peu »

Ses reprises

« Le temps de l’amour – Françoise Hardy : Ma reprise préférée à la guitare. 

https://www.instagram.com/p/BxaSlPvnIS3/

Septembre – Barbara : Ma reprise préférée au piano.  

https://www.instagram.com/p/CCtNgHuKQD-/

First day of my life – Bright Eyes : Ma reprise préférée au violon, piano et guitare. J’aime cette balade parce que c’était la première fois que j’utilisais mon violon et autant d’harmonies. Bright eyes est aussi un groupe que j’écoutais beaucoup, donc c’est naturellement que j’ai enregistré cette version étant assez différente de l’originale : c’est toujours mieux de pouvoir s’approprier un morceau et trouver sa « patte ». 

https://soundcloud.com/cynthiazzz/first-day-of-my-life-the

Bang Bang – Dalida : Une reprise en italien. 

https://www.instagram.com/p/CBX96k_Jr78/ »

Exceptionnellement, notre invitée de la semaine a tenu à nous partager un avant-goût de son Erasmus ; après avoir été bercés par son « spleen » et sa « transe » musicales, laissez-vous emporter par la valse culinaire « made in Cynthia »… Guidée par ses deux colocataires italiens, notre musicienne nous a concocté une recette de pâtes faciles à faire (pour 6 personnes) : les novices nous en donnerons des nouvelles !

Les raviolis réalisés par Cynthia

« Pour cela, il vous faut : 

– 400g farine 

– 4 œufs (les deux sont proportionnels, 1 œuf tous les 100g) 

– Un peu d’eau (pour que la pâte ait une consistance molle et compact) 

– Du sel

Étapes : Ajoutez la farine, puis les œufs et le sel. Ensuite, mélangez jusqu’à obtenir une boule que l’on laisse reposer une vingtaine de minutes. 

C’est maintenant que l’on passe à l’étape musclée  Les Italiens appellent l’action de pétrir « impastare », c’est à dire appuyer et retourner la pâte sur elle-même. Ajoutez de la farine si nécessaire pour la rendre plus malléable. Après l’avoir autant maltraitée, laissez-la se reposer encore un peu, la pauvre !

Il faut maintenant l’aplatir et l’affiner le plus possible. Pour cela, commencez par découper votre boule en plusieurs parts. Ensuite, on utilise généralement un laminoir à pâtes, mais vous pouvez très bien vous servir d’un rouleau à pâtisserie. 

Enfin, à vous de choisir la forme que vous souhaitez donner : tagliatelles, spaghetti, farfalle… Nous avons choisi ici de faire des raviolis, que nous avons remplis de garniture avant de les refermer. 

Pour la cuisson, plonger les pâtes dans de l’eau salée pendant 7/10 minutes (en fonction de l’épaisseur de vos pâtes et de votre préférence). Buon appetito ! »

Une autre forme de pâtes proposée par Cynthia : les spaghettis !

Merci à Cynthia pour sa participation à ce cinquième numéro ! La semaine prochaine, nous relaterons le projet de Salomé Bayard et Mathilde Michel, deux amies créatrices et gérantes d’un compte d’écriture sur Instagram… Après sa petite semaine de repos, Kipo sera de nouveau des nôtres, avec une recette « veggie » aux légumes. Gros bisous à vous, et portez-vous bien ; On’ se dit à très bientôt, pour découvrir de nouveaux talents !

Le compte Instagram de musique de Cynthia : @czzz.music (https://www.instagram.com/czzz.music/). N’hésitez pas à y faire un tour !

Paul Philipon

Paul Philipon

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.