On’

What’s Up Paris #54

Café-philo, expositions et promenade dans le parc floral de Paris : cette semaine, Hegel et moi vous invitons à questionner l’esthétique. Alors, remémorez-vous vos cours de philosophie de Terminale, et réfléchissez : « l’art est-il vraiment la représentation sensible de l’absolu » ?

Samedi 24 octobre – un débat et une vue imprenable sur un emblème de Paris, au café-philo du Pont-Neuf 

Ce samedi, le rendez-vous est pris pour un café-philo au Pont-Neuf, petit établissement chaleureux du Ier arrondissement. En plus de cet événement, cette brasserie vous propose des plats français typiques ainsi qu’une belle vue sur le célèbre pont homonyme. Le sujet sera choisi lors de la séance, sur proposition des participants. La participation est libre et gratuite, la seule obligation étant de prendre une consommation unique à 6€. Que les néophytes se rassurent : pour prendre part à cette parenthèse platonicienne, nul besoin de posséder un lourd bagage en philosophie ; instituée par l’enseignant Marc Sautet en 1992, la tradition des cafés-philos vise avant tout à encourager la pratique du dialogue, et la construction d’une pensée argumentée et critique. 

Pour plus d’informations sur le lieu : https://www.tripadvisor.fr/Restaurant_Review-g187147-d944280-Reviews-Cafe_du_Pont_Neuf-Paris_Ile_de_France.html.

Combien ? Prix libre (comptez juste une consommation à 6€)

Où ? Café du Pont Neuf, 14 quai du Louvre, 75001 Paris – métro Pont Neuf (ou RER Les Halles) 

Quand ? Samedi 24 octobre, de 17 à 19h

Dimanche 25 octobre – prêt.e pour une « Putain d’expo ! » ?

Si le Renaud d’aujourd’hui ne fait plus forcément autant rêver, il est bon de se souvenir des jeunes années du « chanteur énervant ». Engagée, révoltée ou nostalgique, la Philharmonie expose l’œuvre de Renaud, accompagnée d’archives familiales, de manuscrits et d’objets de la collection personnelle du musicien. On’ retrace ainsi le parcours du chanteur au bandana au fil des archives audiovisuelles et projections de concert. 

La Cité internationale de la bande dessinée s’associe à cette exposition pour célébrer l’année de la bande dessinée, avec une présentation de planches originales réalisées par l’illustratrice Laureline Mattiussi. Un moment parfait pour mêler les arts et les générations. 

Pour plus d’informations : https://philharmoniedeparis.fr/fr/activite/exposition/22596-renaud-putain-dexpo.

Combien ? 6€ pour les moins de 26 ans – réservation obligatoire 

Quand ? Du 16 octobre 2020 au 2 mai 2021. Ouvert du mardi au vendredi, de 12h à 18h, et samedi et dimanche de 10h à 18h. Fermé le lundi

Où ? La Philharmonie de Paris, 221 avenue Jean Jaurès, 75019 Paris

Conseil écrit par Céline Surget

Lundi 26 octobre – les étudiants s’exposent !

L’année dernière, le Crous de Paris a proposé une série d’ateliers photos aux étudiants de ses universités. Ainsi, du 21 au 28 octobre, le Centre Culturel du Crous de Paris laisse libre expression à ses élèves, en mettant en avant leurs essais artistiques. Abrités par un « lieu de rencontres et de réflexions, [favorisant] les échanges entre les étudiants et le public », ces travaux photographiques vous témoigneront du travail de recherche effectué par ces apprentis-esthètes en 2019/2020.

Pour plus d’informations : https://www.facebook.com/events/275946000052579

Quand ? Du 21 octobre à 16h00 au 28 octobre, à 17h00 

Où ? Centre Culturel du Crous de Paris, 12 rue de l’Abbaye, 75006 Paris – Places uniquement disponibles sur place à la vente 

Mardi 27 octobre – égayez-vous, de la tête aux pieds !

Les fameuses chaussettes tournesol, à seulement 5€ !

Étudiants blasés du temps grisonnant de l’automne, ruez-vous aux boutiques « Happy Socks » des IVe et VIe arrondissements. Loin des bas en laine de votre grand-mère, vous y découvrirez des créations étonnantes et colorées, à la bonne humeur communicative. Tout en irradiant vos proches de votre bonhomie naissante, vous pourrez fignoler vos tenues avec des motifs « tournesols », « bananes », « licornes », ou avec la petite nouveauté de la maison : l’irrésistible édition « dog » !

Pour plus d’informations : https://www.happysocks.com/fr/?gclid=Cj0KCQjw8rT8BRCbARIsALWiOvS0ti8VTydZwEARCCVxxhPmd5Y–i5br6bxMLpjvD2Rn0XCLLIwAWQaAu3WEALw_wcB

Quand ? 12h-19h30 tous les jours, excepté le dimanche avec une fermeture à 19h (pour celui étant rue des Rosiers). 12h-19h tous les jours, fermé le dimanche (pour celui rue Bonaparte)

Où ? Happy Socks, 38 Rue des Rosiers, 75004 Paris OU Happy Socks, 56 rue Bonaparte, 75006 Paris

Mercredi 28 octobre – prenez votre pied, en pénétrant l’art de Stéphane Blanquet

Si les expositions dans des musées académiques comme Pompidou ou Le Louvre vous intimident, celle de Stéphane Blanquet vous mettra certainement plus à l’aise. Recyclée en musée d’art brut au XXe siècle, notre hôtesse, la Halle Saint-Pierre, a survécu à la destruction massive des marchés couverts dans les années 1950, ayant entrainé la disparition des pavillons Baltard. Dès l’extérieur, ses murs en briques et ses escaliers en fer mènent à la découverte d’un monde à part, loin des mouvements artistiques conventionnels du millénaire dernier. 

« Coulante » et « dégoulinante » (dixit Blanquet), Dans les têtes de Stéphane Blanquet décloisonne les disciplines, son auteur étant à la fois dessinateur, plasticien, metteur en scène et réalisateur. Foisonnante, sa production s’impose à nous en pénétrant l’espace, allant jusqu’à s’étaler sur et entre les murs de la Halle, pour explorer les supports et les matériaux. Brut et organique tout en étant maîtrisé et spontané, l’imaginaire de Blanquet imprègne le lieu et taquine nos interdits, avec des vulves et des pénis à foison. S’entremêlant dans un désordre sensuel et chaotique, les corps qu’il met en scène tiennent ainsi la promesse d’une transcendance du fascinant tabou du sexe dans notre société, avec toute l’ambivalence qu’il peut susciter.

Pour plus d’informations : https://www.hallesaintpierre.org/2020/06/26/stephane-blanquet/.

Combien ? 9€ (plein tarif), 7€ (tarif réduit), 6€ (-15 ans)

Où ? 2 rue Ronsard, 75018 Paris

Quand ? Ouvert de 11 à 18h (du lundi au vendredi), de 11 à 19h (samedi), et de 12 à 18h (dimanche)

Jeudi 29 octobre – « promenez-vous, dans les bois »… ou au parc floral de Paris !

Créé en 1969 à l’occasion des Troisièmes Floralies Internationales, le parc floral de Paris est un endroit idéal pour décompresser bucoliquement de ses folles journées parisiennes. Refuge de 600 espèces de plantes de la région Île-de-France, cet espace vivifiant offre une articulation très adroite à, sa vallée de fleurs et sa végétation d’azalées, de rhododendrons et de camélias, jonchée d’un miroir d’eau avec sa fontaine monumentale de François Stalhy. Des influences japonaises introduites tout en finesse accordent une élégance sans pareil à ce parc, que vous pourrez constater gratuitement de vous-même jusqu’en mai 2021.

Pour plus d’informations : https://www.parcfloraldeparis.com/fr.

Combien ? Entrée gratuite 

Quand ? De 14h à 19h30 (lundi), de 10h à 12h30 et 14h00 à 19h30 (de mardi à vendredi), 10h00 à 19h30 (samedi et dimanche)

Où ? Parc floral de Paris, route de la Pyramide, 75012 Paris

Vendredi 30 octobre – la Mad Dimension, ce musée très « instagrammable »

Pensée et mise en place par le Manoir de Paris, la « Mad Dimension » renouvelle le concept du musée, avec un espace immersif, pop et coloré, de plus de 300 m2. Comportant des dizaines d’univers fantasmatiques, le lieu se revendique comme « le premier musée instagrammable en France »… Prolongée jusqu’en décembre prochain, cette visite unique reste néanmoins éphémère ; alors, munissez-vous de vos téléphones pour faire pâlir d’envie vos ami.e.s, en traversant une « forêt tropicale éclairée aux néons, une pièce défiant la gravité ou [en faisant] les stars hollywoodiennes en pleine séance de maquillage ».

Pour plus d’informations : https://www.maddimension.fr.

Combien ? 20€ (billet adulte) ou 16€ (moins de 16 ans) 

Quand ? Prolongation de l’événement jusqu’à fin décembre. Ouverture du vendredi au dimanche (et tous les jours pendant les vacances de la Toussaint). De 16 à 20h le vendredi, de 12 à 19h le samedi et de 12 à 18h le dimanche 

Où ? Manoir de Paris, 18 rue du Paradis, 75010 Paris

Paul Philipon 

Crédits photos : hallesaintpierre.org, genealogiewespiser.over-blog.com, philharmoniedeparis.fr, facebook.com, dedoles.fr, wikipedia.org, sortiraparis.com

Paul Philipon

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.