On’

Sorties ciné du 13/10

Si la morosité de la rentrée a eu raison de vous, il reste encore la possibilité de se détendre dans un confortable siège de cinéma… Quelle aubaine ! Cette semaine on trinque pour une comédie danoise, on frissonne devant un polar kazakh et on se marre avec l’équipe de Tarek Boudali. Je ne sais pas vous, mais On’ a déjà prévu de s’y rendre. 

Drunk de Thomas Vinterberg 

Présenté à la sélection officielle du festival de Cannes 2020, le réalisateur danois surprend avec un titre aussi provoquant qu’évocateur. Mads Mikkelsen, Thomas Bo Larsen et Lars Ranthe se retrouvent dans cette folle comédie pour repousser encore plus loin leur état d’ébriété. Ils se lancent alors dans une expérimentation qui ne tournera pas qu’au vinaigre, si vous voyez ce que je veux dire… 

Résumé : Quatre amis décident de mettre en pratique la théorie du psychologue norvégien Finn Skårderud, selon selon laquelle l’homme saurait dès la naissance un déficit d’alcool dans le sang. Avec une rigueur scientifique, chacun relève le défi en espérant tous que leur vie n’en sera que meilleure ! Si dans un premier temps les résultats sont encourageants, la situation devient rapidement hors de contrôle… Si le film semble célébrer l’ivresse, il est important de rappeler que l’abus d’alcool est évidemment dangereux pour la santé. 

30 jours max de Tarek Boudali 

Après la sortie de Nicky Larson l’année dernière, le réalisateur reprend la comédie. Tarek Boudali enfile aussi la casquette d’acteur en compagnie du fidèle Philippe Lacheau et de Julien Arruti. Toute l’idée du film tient sur un diagnostic médical qui condamne le personnage et interroge sur cette question de la mort imminente avec humour. Rien à voir, mais vous pourrez aussi apercevoir les youtubers McFly et Carlito en caméo suite à un concours d’anecdotes qu’ils ont remporté… 

Résumé : Rayane est un jeune flic trouillard et maladroit sans cesse moqué par les autres policiers. Le jour où son médecin lui apprend à tort qu’il n’a plus que trente jours à vivre, Il comprend que c’est sa dernière chance pour devenir un héros au sein de son commissariat et impressionner sa collègue Stéphanie. L’éternel craintif se transforme alors en véritable tête brûlée qui prendra tous les risques pour coincer un gros caïd de la drogue… Et vous, que feriez-vous s’il vous restait un mois à vivre ? 

A dark-dark man de Adilkhan Yerzhanov 

Comme pour 30 jours max, ce septième long-métrage du réalisateur Kazakh parle de flics. En effet, c’est dans ce polar policier que Daniar Alshinov, Dinara Baktybaeva et Teoman Kho s’occupent d’une affaire qui prendra une tournure inattendue. Le film s’approche du western et présente une BO typique du style néo-noir. L’atmosphère lugubre et pesante offre une tension encore plus palpable à cette affaire criminelle.  

Résumé : Bekzat est un jeune policier qui connait déjà toutes les ficelles de la corruption des steppes kazakhes. Chargé d’étouffer une nouvelle affaire d’agressions mortelles sur des petits garçons, il est gêné par l’intervention d’une journaliste pugnace et déterminée. Les certitudes du cow-boy des steppes vacillent. Un polar obscur et glaçant qui vous transportera sans que vous quittiez votre siège.

Cynthia Zantout

Cynthia Zantout

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.