On’

Sorties ciné 06/10

Avec une possible fermeture des bars la semaine prochaine, vous n’avez plus d’excuse : rien ne vous retient plus d’aller vous blottir dans les salles obscures. Surtout qu’entre drames français, thriller iranien et comédie familiale, il y en a pour tous les goûts cette semaine !

Entre climat peu amène, crise sanitaire dont on ne voit plus la fin et la rentrée qui bat son plein, autant dire que le moral n’est pas forcément au beau fixe pour tout le monde. Alors, quoi de mieux qu’une bonne séance de cinéma pour penser à autre chose en se plongeant dans un long-métrage ? Au menu cette semaine : un film sur le désir d’être parent, un drame iranien palpitant ou une comédie en milieu scolaire. 

L’enfant rêvé de Raphaël Jacoulot

Cinq ans après Coup de chaud, Raphaël Jacoulot revient avec un nouveau drame. Après s’être penché sur des personnages en proie à l’agressivité sur fond de canicule, il dresse un nouveau tableau autour d’une parentalité rêvée. Aux côtés de Mélanie Doutey et Louise Bourgoin, Jalil Lespert incarne un homme tiraillé entre le désir d’être père et celui d’être honnête envers celle avec qui il partage sa vie. Un long-métrage à l’atmosphère tendu dont on attend beaucoup du jeu de ses acteurs.

Résumé : Depuis l’enfance, François a consacré sa vie au bois. Celui des arbres des forêts du Jura, qu’il connait mieux que personne. Il dirige la scierie familiale avec sa femme Noémie, et tous deux rêvent d’avoir un enfant sans y parvenir. C’est alors que François rencontre Patricia, qui vient de s’installer dans la région. Commence une liaison passionnelle. Très vite, Patricia tombe enceinte. François vacille…

Yalda, la nuit du pardon de Massoud Bahkshid

Dystopique ? C’est ce qu’on pourrait se demander en voyant la bande-annonce de ce long métrage, ou même en en lisant le synopsis. Et pourtant, c’est bien d’une émission réelle que s’est inspiré l’Iranien Massoud Bakhshid pour réaliser Yalda, la nuit du pardon. Le film, qui a reçu le Grand prix du jury au festival de Sundance cette année, a tout l’air d’un chef-d’œuvre. Entre une histoire glaçante, inspirée de faits réels, et un jeu d’actrices (notamment Sadaf Asgari dans le premier rôle) qu’on attend puissant, on espère que ce long-métrage iranien attirera du public en salles.

Résumé : Iran, de nos jours. Maryam, 22 ans, tue accidentellement son mari Nasser, 65 ans. Elle est condamnée à mort. La seule personne qui puisse la sauver est Mona, la fille de Nasser. Il suffirait que Mona accepte de pardonner Maryam en direct devant des millions de spectateurs, lors d’une émission de téléréalité. En Iran cette émission existe, elle a inspiré cette fiction.

Parents d’élèves de Noémie Saglio

Quelques mois après Terrible jungle, long-métrage dans lequel il partageait l’affiche avec Catherine Deneuve, Vincent Dedienne revient dans la nouvelle comédie de Noémie Saglio. Il donnera la réplique, entre autres, à Camélia Jordana (aussi à l’affiche des Choses qu’on dit, les choses qu’on fait), et à Samir Guesmi. Au programme : un quiproquo initial et des personnages hauts en couleur pour une comédie familiale légère.

Résumé : Vincent, trentenaire sans enfant, infiltre une tribu aux codes et au langage mystérieux : les parents d’élèves. Mais voilà, Vincent a une très bonne raison de faire ceci et finit même par se sentir bien dans cette communauté un peu spéciale…

Elisa Fernandez

Elisa Fernandez

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.