On’

Sorties ciné du 01/09

Ça y est, on a rangé les vacances dans des valises en carton. Et malgré cette nostalgie estivale, il est bien temps de reprendre le chemin du travail… et du cinéma, si vous vous en étiez dispensé. Cette semaine c’est du lourd, et du très lourd avec Énorme. On retrouve Omar Sy dans un gilet pare-balles et on se laisse transporter par la force salvatrice de la danse dans un drame chilien. On’ vous souhaite une bonne rentrée ciné ! 

Ema de Pablo Larraín 

En attendant la sortie de son biopic intitulé Spencer du nom de la princesse Lady Diana (Spencer) avec Kristen Stewart dans le rôle principal, le réalisateur chilien a décidé de changer de registre. En effet, Pablo Larraín est reconnu pour ses biopics dont Neruda et Jackie, mais aussi pour ses films dénonçant les dictatures en Amérique Latine. Cette fois, Ema n’est rien de tout ça. C’est un drame avec Mariana Di Girólamo, qui décroche son premier grand rôle au cinéma, contrairement à Gael García Bernal qui semble bien avoir pris ses marques dans la filmographie du réalisateur ! 

Résumé : Ema est une éminente danseuse de reggaeton. Hantée par les conséquences d’une adoption qui a mal tourné et qui a bouleversé son mariage avec un chorégraphe tumultueux, elle se lance dans une odyssée de libération personnelle. Elle décide donc de transformer sa vie dans ce drame incendiaire sur l’art, le désir et la famille moderne. Entre tendresse et colère, ce film vous fera sans nul doute tourner la tête…

Énorme de Sophie Letourneur 

Six années se sont écoulées depuis le dernier film Gaby Baby Doll de la réalisatrice. Très attendu par le public francophone, c’est le duo Jonathan Cohen/Marina Foïs qui perce l’écran dans cette comédie délirante sur la grossesse. Ce qui frappe tout de suite quand on regarde la bande-annonce, c’est le format atypique du film en carré qui n’est pas sans rappeler l’enfermement du bébé in-utero.  

Résumé : Ça lui prend d’un coup à 40 ans : Frédéric veut un bébé, Claire elle n’en a jamais voulu et ils étaient bien d’accord là-dessus. Il commet l’impardonnable et lui fait un enfant dans le dos. Claire se transforme en baleine et Frédéric devient gnangnan. Dans le film, si le ventre de Claire devient si énorme, c’est dans le but parler de la transformation des corps, sans que ce soit un acte volontaire; la grossesse chez la femme et le phénomène de couvade chez l’homme. Une comédie à dévorer, avec modération. 

Police de Anne Fontaine 

Après une brève apparition dans le documentaire Be Natural, l’histoire inédite d’Alice Guy-Blaché sorti en juin dernier, la sexagénaire luxembourgeoise reprend sa casquette de réalisatrice (et de scénariste) pour revenir au cinéma avec un film chargé en émotions. Ce thriller français avec Omar Sy, Virginie Efira et Grégory Gadebois est l’adaptation du roman du même nom écrit par Hugo Boris et paru en août 2016. 

Résumé : Virginie, Erik et Aristide, trois flics parisiens, se voient obligés d’accepter une mission inhabituelle : reconduire un étranger à la frontière. Sur le chemin de l’aéroport, Virginie comprend que leur prisonnier risque la mort s’il rentre dans son pays. Face à cet insoutenable cas de conscience, elle cherche à convaincre ses collègues de le laisser s’échapper. Les jeux d’acteur dont celui Payman Maadi qui incarne le réfugié tadjik, a été remarqué pour son investissement et son intensité. Le film est une bonne occasion pour se plonger dans le quotidien de ces hommes et femmes, qui le sont surtout, avant d’être des policiers. 

Cynthia Zantout

Cynthia Zantout

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.