On’

On’ se remémore #12

L’équipe de la Troisième Mi-temps vous fait revivre, une dernière fois, deux moments forts du sport féminin. Entre la victoire historique du XV de France et les premiers pas d’une pilote en Formule 1, replongez dans ce que le sport a de plus beau : l’émotion. 

[RUGBY] – Test match 2018 : Une victoire historique du XV féminin 

A Grenoble, le XV de France féminin avait rendez-vous pour marquer l’histoire face à la mythique équipe de Nouvelle-Zélande. Dans un stade comble, les Françaises avaient à cœur de conclure le match sur une note positive.  

Dès la rencontre entamée, les Bleues triomphent par un premier essai. Le ton est donné. Les Black Ferns répliquent. Mais les Tricolores semblent être dans un jour de gloire et signent un nouvel essai. 

Le va-et-vient continue avec un exploit personnel de Romane Ménager signant un essai de 70 mètres. Le public exulte. La France domine. Et peut croire en la victoire. La réponse des Néo- Zélandais ne se fait attendre avec un nouvel essai. C’était sans compter sur l’optimiste et la détermination des Françaises qui s’illustrent à nouveau en passant derrière la ligne. Lors d’un dernier essai Black Ferns inflige un score nul à une rencontre qui n’a pas manqué de dynamisme. Score : 27-27. 

Les Bleues saisissent une dernière occasion à dix minutes de la fin de la rencontre : une pénalité. L’exploit est tout proche. Caroline Drouin s’élance, elle tient -presque- la victoire au bout de ses pieds. Ca passe, les Françaises sont devants au score. Reste un dernier combat : ne pas prendre de point. 

Au coup de sifflet final, les drapeaux flottent, le public exulte, les joueuses courent sourire et larmes au visage : victoire 30 à 27 face aux Blacks Ferns, une première dans l’histoire de cette équipe de France ! 

Pour revoir cette victoire historique : 

[SPORT AUTO] – Grand Prix de Grande Bretagne 2014 : Susie Wolff, première et dernière

It’s a man’s man’s man’s world. Le titre de la chanson de James Brown n’a probablement jamais aussi bien porté son nom qu’en ce qui concerne le sport automobile, et plus précisément, la Formule 1. En effet, en soixante-dix ans de Championnat du Monde, aucune femme pilote n’est jamais montée sur le podium d’un Grand – Prix, et très rares sont celles qui ont pris le départ d’une course. 

Pourtant, en ce vendredi 4 juillet 2014 au matin, sur le circuit de Silverstone ensoleillé, au volant d’une Williams, c’est bien une femme, Susie Wolff, qui s’élance, remplaçant exceptionnellement le pilote titulaire Valterri Bottas. En bouclant son premier tour, elle devient la première pilote à participer à un week-end de course officiel depuis Giovanna Amati lors du Grand Prix du Brésil en 1992.  Après vingt minutes de session, elle est même la première de ses concurrents à fixer un premier temps, en 1 minute, 44 secondes et 212 millièmes. Cependant, son temps est rapidement battu, et après seulement quatre tours bouclés, elle doit stopper sa voiture sur le bord de la piste pour cause de problème technique. N’ayant pas la possibilité de s’améliorer à cause de cet incident, elle termine la session à la vingt-et-unième et dernière place. 

L’expérience s’arrête là pour Susie Wolff, puisque dès le vendredi après-midi le pilote titulaire reprend sa place derrière le volant. La jeune pilote écossaise aura une nouvelle chance deux semaines plus tard pour participer à une séance d’essais lors du Grand Prix d’Allemagne. A ce jour, Susie Wolff est la dernière femme ayant participé à une session de Grand Prix officielle, bien qu’elle n’ait participé qu’à des essais. D’autres femmes pilotes telles que Tatiana Calderon sont engagées par les équipes en tant que pilotes de développement et passent donc davantage de temps dans le simulateur que sur la piste. Cependant, la tendance est à la hausse du nombre de femmes en piste ou à la tête d’écuries. En effet, après que Claire Williams ait repris l’équipe de Formule 1 de son père, Susie Wolff est devenue en 2018 directrice d’une écurie de Formule E. 

Pour découvrir Susie Wolff : 

Tristan GIL et Stéphanie MILLET

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.