On’

La Semaine En Bref du 1er au 7 juin

En raison du mouvement mondial inédit lancé il y a deux semaines suite au meurtre de George Floyd, On’ a décidé de consacrer la SEB de ce mois-ci aux actualités liées au #Blacklivesmatter. Préparez-vous à lire un résumé condensé de cette révolution au rayonnement international contre le racisme.

Pourquoi manifester est-il important ? 

« Plus jamais nous ne dirons que sortir dans les rues ne sert à rien » crient des manifestants à Lyon, ce samedi 6 juin. Ces 12 000 personnes réunies sur la Place Bellecour s’inscrivent dans un mouvement inédit d’ampleur mondiale sans précédent. Deux semaines après le meurtre de George Floyd, de Bristol à Budapest sans oublier Madrid, Rome, et dans bien d’autres villes les cris d’indignation se font entendre. L’impact de ces manifestations n’est pas neutre, et On’ a recensé pour vous quelques réactions en chaîne lié à un tel mouvement de masse : 

  • Le chef de la police de Seattle interdit le gaz lacrymogène pour le mois de juin
  • La police de Minneapolis interdit dorénavant la technique de « prise d’étranglement » et son démantèlement est annoncé 
  • Les démocrates ont présenté lundi devant le Congrès une loi visant à réformer la police dans l’ensemble des États-Unis
  • Poursuites judiciaires contre les trois officiers de police responsable de la mort de George Floyd et réouverture de nombreux dossiers 
  • Investissement de $100 millions pour aider la communauté noire à Los Angeles 
  • Castaner annonce l’interdiction de la méthode « d’interpellation par le cou » et une tolérance zéro face au racisme dans la police

Plus largement, la mobilisation a permis de libéraliser la parole sur le sujet et de sensibiliser les individus aux questions raciales. 

Ce qu’en dit l’historien Achille Mbembe

Voici le lien pour consulter l’article de Libération : https://www.liberation.fr/planete/2020/06/07/il-y-a-le-sentiment-que-la-justice-et-la-loi-ne-sont-plus-un-rempart_1790598

Faut-il en finir avec le « murder porn » ?

Suite à la diffusion massive de la vidéo de la mort de George Floyd, aussi bien à la télévision que sur les réseaux sociaux sans même flouter le visage de la victime, de nombreux militants afro-américains ont dénoncé une pratique qui s’inscrit dans le système de domination raciale qu’elle entendait dénoncer. Arrêt sur images propose un débat constructif avec la journaliste Arwa Barkallah sur le « murder porn », s’interrogeant sur la facilité à partager des images « insoutenables ». Personne ne semble s’interroger sur la violence symbolique d’une diffusion massive pour les autres victimes de violences policières comme pour la famille des victimes. On’ vous laisse vous forger votre propre avis sur la question ! 

https://www.arretsurimages.net/emissions/arret-sur-images/police-americaine-un-racisme-sans-raciste

Les révélations ARTE : gardiens de la paix ?

Le 4 juin, ARTE Radio Podcast publie une émission intitulée « Gardiens de la paix » dans laquelle les messages échangés au sein d’une conversation WhatsApp entre policiers sont révélés. Alex est un policier noir membre d’une unité d’escorte à Rouen et découvre avec horreur les propos tenus par une dizaine de ses coéquipiers. 

« J’attends qu’une chose, c’est que tous ces gens crèvent, ça régénéra l’espèce humaine et surtout la race blanche »

« Si des meufs s’offrent à des bougnouls, je m’en bats les couilles qu’elles se fassent buter ». 

Propos ouvertement misogynes, racistes, antisémites, incitant à la haine : qui nous protégera de ceux qui sont censés nous protéger ? Un reportage intéressant à découvrir sur ARTE. 

Ce qu’en dit Télérama 

https://www.telerama.fr/radio/podcast-gardiens-de-la-paix-sur-arte-radio,-une-edifiante-plongee-au-coeur-du-racisme-policier,n6650087.php

L’influence antiraciste à Tel-Aviv : « Dont make appartheid great again »

A presque trois semaines de la date annoncée par Netanyahou, des manifestations ont lieu dans le but de sensibiliser le monde entier sur la question de l’annexion de la Cisjordanie place Rabin à Tel-Aviv. On lit sur les pancartes une inspiration du mouvement BLM : « Palestinian Lives Matter » ou encore « We can’t Breathe Since 1948 ». Dans son dicours, Nitzan Horowitz, chef du Meretz déclare que cela serait « un désastre », non seulement économique dans la mesure où cela irait de pair avec un investissement sécuritaire hors norme à un moment où les hôpitaux en ont le plus besoin, mais surtout car ce serait « la fin du rêve de deux pays pour deux peuples ». Le chef s’étonne de l’indifférence générale liée à ce projet qui pourrait conduire à une « guerre perpétuelle ». Le projet de loi encore flou bien que fermement appuyé par Nétanyahou prévoit en effet d’imposer la souveraineté israélienne à environ 30% de la Cisjordanie occupée, lassant le reste à l’Etat palestinien morcelé.

Ce qu’en disent les Inrock

https://www.lesinrocks.com/2020/04/20/actualite/societe/videos-les-images-impressionnantes-dune-manif-en-israel-au-temps-du-covid-19/

photo de bannière : https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Black_Lives_Matter_Protest.jpg

Carla Tulinski

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.