On’

La semaine en bref du 25 au 30 mai

Partiels en ligne, les mésaventures e-candidat ou le dur rythme des vacances pour certains…Peu importe votre excuse, si vous n’avez pas suivi l’actualité, On’ vous pardonne !  Mais surtout, On’ revient rien que pour vous sur l’actualité de ces derniers jours. Au programme :  la mort de George Floyd,  la phase 2 du déconfinement, les manifestations à Hong Kong et le mariage pour tous au Costa Rica. Bon récap’ !

La mort de George Floyd

« Je ne peux plus respirer » ont été ses derniers mots.  Il s’appelait  George Floyd  et était âgé de 46 ans.  Cet afro-américain est mort lundi soir à la suite de son interpellation. Une scène insoutenable qui a été enregistrée et  largement diffusée. Sur les images on y voit un policier exercer avec son genou une pression au niveau du cou durant de longues minutes. L’homme menotté au sol gémit et ne fait preuve d’aucune résistance. A la suite de cette violente arrestation, il a été transporté inconscient à l’hôpital où il est décédé. Au lendemain de cet homicide, de nombreuses manifestations ont eu lieu sur le territoire américain. Certaines ont fait lieu d’émeutes, notamment à Minneapolis, lieu du drame. Le commissariat y a été incendié et de nombreux soldats de la garde nationale ont été déployés. Les quatre policiers présents lors de l’arrestation ont été immédiatement limogés. Quant au policier à l’origine de la mort de George Floyd, il a finalement été interpellé vendredi soir pour homicide involontaire. 

Ce qu’en dit L’Obs

Les prolongations de la colère Hongkongaise

Cette semaine, de vives contestations ont animé le territoire de Hong Kong. De nombreux militants se sont  mobilisés  afin de protester contre un projet de loi lié à la sécurité. Le texte a pour objectif d’interdire «  la trahison, la sédition et la subversion ». Le régime chinois a ordonné une instauration « sans le moindre délai ». A noter que son adoption donnerait la possibilité à Pékin de poursuivre les militants pro-démocratiques. Ces derniers avaient orchestré très régulièrement des manifestations au cours de l’année précédente. Ce projet de loi a donc ravivé les tensions.  C’est pourquoi, malgré l’interdiction des rassemblements, ils étaient des milliers dans les rues hongkongaises. Une mobilisation néanmoins moins importante que les précédentes manifestations monstres, en raison du coronavirus. Finalement la loi dite de « sécurité nationale » a été adopté ce jeudi 28 mai par l’Assemblée nationale populaire.  Une décision qui n’apaise pas les tensions entre le parti communiste chinois et cette région semi-autonome.

Ce qu’en dit Libération

Libertés conditionnelles : phase 2 

 Le Premier ministre, Édouard Philippe, a pris la parole jeudi après midi pour préciser les mesures  de la phase 2 du déconfinement. Lors de son discours le chef du gouvernement a avancé un bilan encourageant. Désormais, aucune zone n’est en effet qualifiée de  « rouge » sur le territoire français. Mayotte, la Guyane et l’Île de France sont les uniques espaces « oranges » où l’assouplissement des règles se fera le plus strict.

Alors que fallait-il retenir des annonces gouvernementales ? 

  • Levée de la limitation des déplacements à 100km 
  • Ouverture de tous les établissements scolaires dans les départements « verts » et limitée pour ceux dits « oranges »
  • Annulation de l’oral du bac français pour les élèves de première remplacée par une prise en compte du contrôle continu
  • Accès aux parcs et jardins dès ce weekend y compris dans la capitale
  • Réouverture des cafés,bars et restaurants limitée cependant aux terrasses pour les zones oranges 
  • Déconfinement progressif des lieux culturels avec notamment la réouverture nationale des musées à partir du 2 juin et des cinémas le 22 juin. 

A partir du 2 juin prochain, toutes ces mesures seront donc mises en place. La prudence et les gestes barrières restent bien évidemment d’actualité. 

Ce qu’en dit Le Monde

Mariage pour tous au Costa Rica

Mardi dernier, le Costa Rica est devenu le premier pays d’Amérique Latine à légaliser le mariage homosexuel. Cette avancée est l’achèvement d’une longue lutte menée par la communauté LGBT. A noter en effet qu’en août 2018  l’interdiction du mariage entre conjoints de même sexe avait été déclaré inconstitutionnelle par la cour suprême du Costa Rica.  A partir de là, les parlementaires ont  disposé  de 18 mois afin de modifier la loi. Or, en absence de consensus, l’interdiction devait être levée une fois le délai dépassé.  Ainsi, ce 26 mai, de nombreux couples se sont enfin passés la bague au doigt. En raison de la pandémie actuelle, les festivités n’ont pas eu avoir lieu ; néanmoins une importante célébration a été orchestrée sur les réseaux sociaux ainsi que sur la télévision. La nouvelle a suscité un important enthousiasme relayé par de nombreuses personnalités. Cette légalisation fait cependant grincer des dents du côté des évangéliques qui ne sont parvenus à réunir assez de soutiens au Parlement. 

Ce qu’en dit Courrier International

A la semaine prochaine !

Océane Caillat

Océane Caillat

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.