On’

On’ se remémore #8

Retour sur deux sportifs de légende : l’un à la raquette, l’autre ballon au pied. Mettez vos baskets, l’équipe de la Troisième Mi-temps vous fait revivre la victoire de Yannick Noah sur terre battue et celle du PSG au Vélodrome avec un certain Ronaldinho. 

[TENNIS] – Yannick Noah, l’unique vainqueur de Roland-Garros ! 

Aujourd’hui capitaine de l’Équipe de France de Coupe-Davis depuis septembre 2015, Yannick Noah, avant d’être chanteur, était l’un des tennismans les plus talentueux, mais aussi et surtout le seul vainqueur tricolore de Roland-Garros remporté. 

Le tournoi de Roland-Garros accueille chaque année lors de la dernière semaine de mai jusqu’à la première semaine de juin les meilleur(e)s tennisman du monde sur terre battue dont aucun Français n’a remporté le tournoi depuis quarante ans. Sauf un : Yannick Noah en 1983. 

Dimanche 5 juin 1983 : une date gravée dans l’histoire de Roland-Garros ainsi que pour tous les fans de tennis. Ce jour-là, à Porte d’Auteuil, a lieu la finale de Roland-Garros, le Grand Chelem de Paris. La finale oppose Yannick Noah à Mats Wilander. Pour arriver en finale, Noah a éliminé l’Australien John Alexander en huitième de finale, le Tchèque Ivan Lendl en quart de finale puis le Français Christophe Roger-Vasselin en demi-finale. En finale, Noah se retrouve face au Suédois, Mats Wilander, l’un des meilleurs joueurs de l’époque et tenant en titre. Un coriace adversaire, mais pas de quoi troubler le Français. Il faudra deux heures et vingts-cinq minutes et trois manches (6-2, 7-5, 7-6) pour voir Noah triomphé. 

Comme dit l’expression, la meilleure défense est l’attaque, une expression qu’a bien compris le Français. Dès la première manche, Noah attaque et bouscule le Suédois dans ses retranchements, une tactique payante car il remporte la première manche : 6-2 en seulement trente-six minutes. Le début de l’exploit ! Si la deuxième manche est en faveur de Noah, le tenant du titre n’abandonne pas. Malgré une égalisation du Suédois à cinq partout, le Français remporte la seconde manche 7-5. Cette fois, l’exploit est plus que jamais proche pour le tricolore. La troisième manche est la plus difficile : perturbé physiquement, il accuse le coup et la tendance s’inverse, le Suédois reprend confiance mais le Français parvient à remporter cette dernière manche (7-6). 

Cette fois c’est fait ! Un Français remporte le Grand Chelem de Roland-Garros depuis l’ère moderne et l’ère Open ! Il fallait remonter à 1946 et Marcel Bernard pour voir un un tel exploit !  

Pour revoir ce grand moment du tennis français :

[FOOTBALL] – OM-PSG : Première victoire pour Paris au Vélodrome depuis 15 ans !

Le 9 mars 2003, le Paris Saint Germain s’apprête à défier l’Olympique de Marseille dans un Clasico sous haute tension. Le club de la capitale reste sur deux victoires consécutives contre l’OM, mais les Phocéens ont dix points d’avance au classement. Ils luttent avec l’Olympique Lyonnais et Monaco pour le titre de Champion de France. 

Cela faisait 15 ans que le PSG n’avait plus gagné au stade vélodrome. L’OM aborde donc la confrontation en tant que favori, bien qu’elle reste sur deux revers consécutifs au Parc des Princes. Elle peut compter sur une défense solide, emmenée par le géant Daniel Van Buyten, Ecker ou encore Franck Leboeuf. Côté parisien, le grand attendu du jour est un certain Ronaldinho. Il est aligné en attaque avec Jérôme Leroy et Bartholomew Ogbeche. La tension est palpable dans le stade, et Luiz Fernandez, le coach parisien, est protégé par les forces de l’ordre. Les supporters marseillais n’ont pas apprécié ses chambrages lors de la précédente confrontation. 

Les deux équipes arrivent sur la pelouse avec un esprit de combat, d’une part pour mettre fin à cette série de 15 ans sans victoire à Marseille, et de l’autre pour laver l’affront des deux dernières défaites. Le match débute fort, et le Brésilien Fernandao est contraint de sortir sur blessure suite à un contact violent avec le latéral argentin Gabriel Heinze. Les Parisiens subissent la pression marseillaise mais parviennent à prendre l’avantage à la demi heure de jeu grâce à une frappe de Jérôme Leroy. La première mi-temps se termine sur le score de 0- 1. 

Au retour des vestiaires, le récital de Ronaldinho débute. Le Brésilien, qui avait des rapports conflictuels avec son coach, livre une prestation XXL ce soir là. Il est à la retombée d’une mauvaise passe de Franck Leboeuf et entame une percée sur le côté gauche. Il dribble tous ses adversaires et termine ce raid solitaire par un subtil piqué du droit qui trompe Runje. Le PSG mène 2 à 0. Mais Ronaldinho n’en a pas terminé avec l’OM. Le match approche de la fin, et le prodige brésilien se lance dans une nouvelle percée sur le côté droit. Il élimine Hemdani et Runje puis vise le cadre, mais c’est Jérôme Leroy qui vient pousser le ballon dans les filets. Les belles performances du prodige lui permettront par ailleurs d’être transféré au FC Barcelone à l’issue de la saison. 

Cette victoire historique 0 à 3 du PSG mets l’Olympique de Marseille en difficulté dans la course au titre. Le club olympien terminera finalement troisième du championnat, à trois points de l’Olympique Lyonnais, champion en titre. 

Pour voir le prodige brésilien lors de ce classico : 

Luigy LACIDES et Mathieu PEAN

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.