On’

La Semaine en bref du 12 au 18 avril

Cette semaine dans votre Semaine en bref, ON’ vous parle de Trump qui coupe les subventions américaines à l’OMS en pleine crise sanitaire, d’Amazon France contraint de respecter le droit du travail, de Bolsonaro toujours dans le déni et du concert incroyable organisé à l’initiative de Lady Gaga. 

Trump suspend les versements américains à l’OMS

Après plusieurs semaines de tension entre les Etats Unis et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), le président américain a décidé de suspendre la participation de son pays à l’organisation en pleine crise sanitaire. Il a annoncé qu’il le faisait pour qu’une étude soit menée « pour examiner [le rôle de l’OMS] dans la mauvaise gestion et la dissimulation de la propagation du coronavirus ». Cette évaluation pourrait durer entre soixante et quatre-vingt-dix jours. Donald Trump accuse notamment, l’OMS de ne pas avoir remis en cause les informations fournies par la Chine. Si la communauté internationale reproche à Washington cet acte égoïste, certaines preuves laissent penser que les chinois ont menti sur le nombre officiel de morts du Covid-19. La France et le Royaume Unis émettent aussi des doutes quant à la gestion de la crise par Pékin.  

Ce qu’en dit L’OBS

Le tribunal judiciaire limite les livraisons d’Amazon France

C’est une victoire pour les syndicats qui alertent depuis le début de l’épidémie des risques de contamination dans les entrepôts. Le tribunal judiciaire de Nanterre a constaté qu’Amazon France avait méconnu son obligation de sécurité et de prévention de la santé de ses salariés. La société est contrainte de ne livrer que des produits essentiels. Le tribunal a laissé un délai de 24h à Amazon sous peine d’une amende d’un million d’euros par jour de retard.  Il lui a aussi été imposé une véritable évaluation des risques, avec la participation des instances représentatives du personnel qui avaient jusque là été exclues des décisions. Amazon est évidemment en désaccord et a annoncé faire appel de cette décision. 

Ce qu’en dit Le Point

Jair Bolsonaro limoge son ministre de la santé

Depuis le début de la crise sanitaire mondiale le président brésilien est sceptique face à ce qu’il qualifie de petite grippe. Sûr de lui il a limogé son ministre de la santé Luiz Henrique Mandetta avec qui il est en total désaccord. Celui-ci prône la distanciation sociale et le confinement, alors que Bolsonaro souhaite le retour des brésiliens au travail le plus vite possible pour sauver l’économie. Le Brésil est le pays le plus touché d’Amérique du Sud. Les chiffres officiels sont remis en cause par un collectif de chercheurs universitaires, Covid-19 Brasil, qui estime qu’il y aurait déjà plus de 300 000 personnes infectées contre officiellement 20 000. 

Ce qu’en dit Le Parisien

Lady Gaga prend les choses en mains 

Elle ne restera pas silencieuse alors que le monde entier connait une crise sanitaire d’envergure. Sur Twitter Lady Gaga avait déjà interpellé plusieurs dirigeants, Emmanuel Macron, Justin Trudeau et Ursula Von der Leyen, afin d’attirer leur attention sur la nécessité d’une action commune contre le coronavirus. Début avril elle annonçait avoir déjà levé 35 millions de dollars pour aider à combattre l’épidémie. Toujours dans l’optique de démontrer l’unité dans laquelle nous devons être, elle a organisé un concert « One World : Together at Home » diffusé dans la nuit de samedi à dimanche en France. Cet événement sert à célébrer, remercier toutes les personnes en première ligne. De nombreuses personnes ont répondu à l’appel de Lady Gaga comme Paul McCartney, Lizzo, Idris Elba, Elton John, Priyanka Chopra Jonas, Jennifer Lopez, Angèle et Stevie Wonder. 

Ce qu’en dit Le Parisien

Cassandre Bourdon

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.