On’

Sport et musique, la partition parfaite ?

Que vous soyez fan de Rocky, de Rush ou même de Rasta Rocket, vous savez que le sport s’accompagne souvent de musique. Au-delà du cinéma, les différents championnats du monde jouent souvent sur des artistes pour dynamiser leurs audiences. 

Les organisateurs d’événements sportifs l’ont bien compris. Pour proposer un spectacle de qualité, le sport ne suffit pas. Les spectateurs ne se déplacent que parce qu’ils savent qu’ils vivront une expérience unique en venant sur place. Et pour cela, il faut une plus-value. Demander les services de chanteurs est un bon arrangement entre monde sportif et celui du « showbiz ». 

Se faire entendre pour être mieux vu

Pour un artiste, se produire au cours d’un évènement sportif est un arrangement gagnant-gagnant. En effet, pour le promoteur de la compétition, c’est l’occasion de proposer un spectacle différent d’une simple compétition sportive. Et pour l’artiste, c’est une opportunité de se montrer et de se faire connaître d’un public plus large, souvent différent de son audience habituelle. 

Les organisateurs des courses du championnat du monde de Formule 1 l’ont bien compris. Ainsi, au Grand Prix de France 2018, après la course, sur le circuit, les spectateurs ont pu profiter d’un spectacle « gratuit » de David Guetta. Dont le prix est évidemment compris dans celui du billet. Depuis 2017, se sont également produits à Austin, pendant le Grand Prix des Etats Unis, des pop-stars. Comme Taylor Swift, Justin Timberlake et Bruno Mars. Dans ces exemples, l’union du sport et de la musique entraîne une hausse de la visibilité de l’évènement en lui-même, mais ausside l’artiste. 

La Formule 1 n’est pas le seul sport à avoir recours à ce procédé. L’exemple le plus connu est évidemment le Super Bowl. Le concert de la mi-temps y est devenu une institution et le plus grand vecteur d’intérêt pour ce match américain à l’échelle mondiale. Que les Chiefs de Kansas City aient battu les 49ers de San Francisco en février intéresse quelques passionnés de football américain en France. Mais que Shakira et Jennifer Lopez y aient chanté a permis de donner à l’événement une résonnance internationale. En 2015, Katy Perry a battu le record d’audience télévisée de l’histoire des États-Unis, avec un total de plus de 120 millions de téléspectateurs. Et en 2017, la prestation de Lady Gaga, tous supports confondus (télévision, réseaux sociaux), a été observée en direct par 150 millions de personnes. Un record. 

Les artistes se produisant au Super Bowl ne soient pas rémunérés. Mais ils en tirent un avantage financier énorme. Les flashs braqués sur eux pendant la mi-temps font mathématiquement augmenter leurs ventes d’albums. Ainsi, en 2015, les ventes d’album de Katy Perry ont augmenté de 92% la semaine suivant son concert. Tout le monde se souvient de ce show. Mais presque tout le monde a oublié qui a remporté le Super Bowl 2015.

Chanter pour ceux qui veulent s’amuser

Les gains personnels retirés par les artistes et les promoteurs sont une chose. Mais la présence de chanteurs connus à l’échelle nationale ou mondiale est aussi un moyen de mettre les spectateurs dans de bonnes dispositions. Concrètement, aller voir un événement sportif, aussi exceptionnel qu’il soit, se résume souvent à un prix exorbitant, des files d’attentes interminables pour aller et sortir des parkings. Sans oublier les heures passées sous un soleil de plomb ou une pluie battante. Et des repas hors de prix avalés sur le pouce. Tout cela pour un spectacle d’une durée moyenne d’une heure et demie. Pour faire en sorte d’attirer le public, il faut donc proposer diverses animations pour faire patienter les personnes sur place.

C’est pour cette raison que le Tour de France, de 2005 à 2016, s’est associé à France 3 pour proposer « Village Départ ». Cette émission était tournée sur le lieu de départ de l’étape du jour pendant le Tour. Elle proposait toujours un concert. S’y sont par exemple produits Patrick Fiori, Alex Hepburn, Vianney, Magic System ou Amir. Ces mini-concerts permettaient aux spectateurs massés sur les barrières de profiter d’un spectacle un peu différent. 

Source : wikipedia.fr

A une autre échelle, c’est aussi une des raisons pour lesquelles la Fifa organise une cérémonie d’ouverture des Coupes du Monde de Football. En 2010 c’est Shakira qui s’était produite en Afrique du Sud avec son célèbre titre « Waka Waka ». En 2014 c’est Jennifer Lopez et Pitbull au Brésil. Il est aussi à remarquer que concernant les événements internationaux, ce sont souvent des artistes américains qui sont à l’affiche. Pour des raisons évidentes de notoriété. 

Shakira et Jennifer Lopez, après avoir chanté à quatre ans d’intervalle en Afrique du Sud et au Brésil, se sont donc retrouvées cette année au Super Bowl. Si le monde est petit, celui du sport et de la musique semble l’être encore davantage. 

Source de la photo de couverture : theindependant.co.uk

Tristan GIL

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please check your username/hashtag.