On’

Prix littéraire On’ : La Recluse de Michel Goujon (Documents #4)

Dans le cadre de la première édition du Prix littéraire On’, nos rédacteurs-jurés ont lu avec assiduité les 13 livres en compétition, pris des notes sur leur ressenti et vous proposent une série d’articles pour vous faire saliver en attendant de vous révéler le nom des lauréats. Aujourd’hui, on analyse pour vous La Recluse, un ouvrage de Michel Goujon en lice dans la catégorie “Documents”.

Crédit photo : Editions Plon

Si la grande et unique Brigitte Bardot hante vos promenades à Saint-Tropez ou si vous rêvez de comprendre pourquoi cette icône du cinéma français s’est retirée du monde du show-business, vous pourrez alors peut-être trouver un intérêt à cette biographie de la star. En admirateur secret, Michel Goujon revient sur les traumatismes de l’actrice aux belles fesses, pour proposer une explication à son repli de la scène médiatique. 

Brigitte Bardot, le fantôme de Saint-Tropez 

Fin connaisseur de cette commune française fameuse du département du Var, Michel Goujon retrace la vie de cette silhouette, qu’il aperçoit à chaque coin de rue de Saint-Tropez. 

Et oui, Brigitte Bardot en aura passé du temps ici. C’est même dans l’arrière-pays qu’elle s’est retirée pour soigner les animaux blessés qu’elle aime tant : la cause animale, voilà l’unique moteur qui la fait sortir de son silence. Mais pourquoi vouloir être recluse ? Pourquoi ce retrait, alors que tout lui souriait ? Question qui semble intéressante à ceux qui voient déjà Brigitte Bardot comme une énigme. 

Une adresse ultime à cette star retirée 

Car oui, une fois l’introduction terminée, il semble évident que l’auteur tente désespérément de s’adresser à la star mythique. Lui consacrer une biographie dans l’espoir qu’elle lise ce message d’admiration.  

Le prologue révèle que l’objectif ne sera pas vraiment atteint, si tant est que ledit projet soit clair : 

« Il ne s’agit pas d’écrire un livre de plus sur la vie de Brigitte Bardot – il en existe déjà une myriade – mais d’explorer une existence hors du commun pour en exhumer un peu de l’essence, en dégager le sens. Cette déambulation littéraire tente d’approcher l’intimité de la star. » 

Une biographie donc pour comprendre cette femme, qui se ferait par des détours littéraires. J’avoue que je peine à percevoir la concrétisation. De plus, s’il y a bien une vie qui n’est pas romanesque, c’est vraisemblablement la sienne, entre amour passionnel et période de dépression sévère. Une fois le Time-Lapse du début lu (version accélérée de sa vie), il ne reste plus grand-chose de neuf à se mettre sous la dent, d’autant que le caractère répétitif s’impose assez vite. 

Une enfance malheureuse

La seule partie qui peut avoir son intérêt, c’est celle consacrée à l’enfance, qui soulève les traumatismes infantiles d’une fille fragile, et qui souligne la partialité de l’autobiographie écrite par l’actrice elle-même. L’impartialité de l’auteur se verra là. En revanche, il ne fallait pas s’attendre à des aventures qui font pleurer dans les chaumières. Cela reste de l’ordre du supportable, voire même peut frôler l’ennui. 

Lire quelles sont les hommes et les femmes de sa vie, voilà peut-être le résumé le plus condensé de ces quelques 425 pages. « Il faut sauver Brigitte », écrit l’auteur. Ça se fera malheureusement sans moi. 

Victoria Yanès

Victoria Yanes

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.