On’

Sorties VOD du 01/04

Peut-être le gouvernement annoncera-t-il bientôt que le Covidemoche n’est qu’un gros poisson d’avril qui a mal tourné ? Gardons donc la pêche. En attendant que nos rêves se réalisent, voici tout de même quelques sorties VOD pour nous occuper, mais avec mo-dé-ra-tion. Venez, on vous dit comment ça se savoure ces choses-là !

Bon, clairement, le cinéma nous manque : dévorer son popcorn salé (le sucré, ça écoeure, fin du débat), entrer dans la salle en plein jour et en ressortir en pleine nuit, dire à chaque bande annonce « On ira le voir celui-là » et ne jamais aller le voir, faire de chaque chuchotement une affaire personnelle et, surtout, sortir pour s’y rendre.

Sur les plateformes VOD (notre seul réconfort) il y a aussi des dates de sorties, comme au cinéma. Sauf que personne n’y fait vraiment attention. On découvre en fait les programmes sur le tas, ce qui augmente nos chances de laisser filer quelques perles. Voici donc un petit retour sur les sorties bien trop géniales du mois dernier que vous avez sûrement loupées. Consignes de sécurité : un programme à la fois, avec une journée sans écran entre chaque, pour ne se transformer en bouillie amorphe et lobotomisée. On vous aura prévenus…

La saison 12 de Doctor Who sur France TV Replay

C’est sorti fin février, mais pas grand monde n’y a fait attention. Normal : la saison vient tout juste de sortir sur la BBC et, d’habitude, on nous fait attendre bien plus longtemps les diffusions françaises. C’est toutefois pour notre plus grand plaisir que le célèbre voyageur du temps débarque en libre service et en VOSTF sur la plateforme France Tv Replay. Quoi de mieux pour affronter notre confinement qu’une série à propos d’une toute petite, minuscule, cabine bleue…

Cette saison de 10 épisodes est encore celle de la génialissime Jodie Whittaker. Son énergie est folle, sa logique aussi, ses répliques encore plus. Les décors sont toujours aussi travaillés, quel que soit l’extraterrestre ou le monde qui nous accueille. Bref, à défaut de traverser la rue, traversons l’espace avec Doctor Who. On y suivra le seigneur du temps, dans sa 13ème enveloppe, accompagnée de sa petite bande de copains, pour rétamer des aliens maléfiques de planètes en planètes !

La saison 2 de Altered Carbon sur Netflix

Takeshi Kovacs n’est pas en reste niveau renouvellement d’enveloppe corporelle. On met notre main à couper que si certains semblaient déçus de cette toute nouvelle saison, c’est parce qu’ils se sont attachés à Joel Kinnaman, interprète du premier Tak. Or, le principe même d’Altered est de nous faire sentir à quel point un changement d’enveloppe peut être bouleversant. On vous le dit, cette suite déchire. Elle est en fait complémentaire, rafraîchit le concept et reste crédible.

Au programme de l’ancien Diplo et de ses petits amis rebelles : des combats mortels sur fond de dystopie futuriste, de l’amour romantique, des méchants trop méchants et le meilleur des groom, avec le plus dur des dilemmes. 

La saison 1 de Dark Crystal, Age of Resistance sur Netflix

Pour être honnête, cette série est dispo sur la plateforme depuis août. Mais malgré les mises en avant du programme par Netflix, peu d’entre nous semblent s’être laissés tenter par l’étrange aventure. Il faut dire que les marionnettes animées n’inspirent pas tout de suite confiance. A tort. Les personnages sont-ils glauques ? Oui. Les intrigues sont-elles curieusement amenées ? Totalement. L’ambiance est-elle cauchemardesque ? Carrément ! Et on adore ça. Les décors et personnages fabriqués, l’univers complètement infernal, les histoires merveilleusement naïves, font de cette série une originalité bizarrement agréable. 

Dark Crystal était au départ un film de Jim Henson, l’homme à l’origine du Muppet Show. A sa sortie, en 1982, les critiques sont sceptiques, mais dans l’univers fantasy, le film devient culte. Le speech ? Les Skeksès, des oiseaux dégoûtants, ont vidé le Crystal, force vitale de Thra, de son essence. Dans le long-métrage, deux petits Gelflings, une espèce disparue dont ils sont les seuls survivants, se lancent dans le sauvetage de la planète. Du côté de la série, on mise plutôt sur un retour aux origines, pendant la montée en puissance des horribles Skeksès, au moment où le peuple des Gelflings est encore vivant et prêt à se révolter. 

Sharon Houri

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.