On’

On’ se remémore #1

Face à l’arrêt des compétitions sportives, l’équipe de la Troisième Mi-temps vous propose de revivre des moments de sports inoubliables. Au programme cette semaine ? Le titre de Champion du Monde de Lewis Hamilton arraché dans les dernières secondes et la défaite qui fera naître Les Experts

[FORMULE 1] – Grand Prix du Brésil 2008 : Hamilton, à qui perd gagne 

En ce début de novembre 2008, le ciel gronde au-dessus de Sao Paulo, théâtre de la dernière course de la saison. Deux pilotes se présentent au Brésil avec une chance de remporter leur premier titre de Champion du Monde. 

En tête des classements, Lewis Hamilton (McLaren), 94 points, cinq victoires au compteur en seulement deux saisons dans la catégorie reine. Sur ses talons, Felipe Massa (Ferrari), 87 points, cinq victoires lui aussi. Massa sait qu’il doit impérativement gagner la course pour gagner le titre et Hamilton dans ce cas doit terminer plus loin que cinquième. 

Sur ses terres, Massa signe un week-end parfait. Pole position le samedi, là où Hamilton ne termine que quatrième. Le dimanche, tous les regards sont braqués sur les deux pilotes. Le départ est donné sous la pluie : Massa domine la tête de course, réalisant même le meilleur tour. Son adversaire anglais, noyé dans le ventre mou du peloton, voit la victoire lui échapper. 

Mais soudain, à sept tours de l’arrivée, alors que la piste avait séché, le ciel se remet à gronder. Massa garde la tête, mais Hamilton, qui était parvenu à remonter à sa nécessaire cinquième position, se retrouve sixième, derrière Sebastian Vettel (Toro Rosso), qu’il ne parvient pas à dépasser. 

Dernier tour. Felipe Massa passe la ligne d’arrivée en tête. A cet instant, Hamilton est sixième et le brésilien est Champion du Monde, dix-sept ans après Ayrton Senna. Mais Hamilton n’a pas dit son dernier mot. Donnant ses dernières forces, le jeune anglais, dans le dernier virage, quatre-cent mètres avant le drapeau à damier, parvient à dépasser Timo Glock (Toyota). Il franchit la ligne à la cinquième place. Pour un point seulement, il vole le titre à Felipe Massa et devient Champion du Monde pour la première fois. 

Quelques mois après cette course, Felipe Massa souffrira d’un très grave accident au Grand Prix de Hongrie 2009, le privant de compétition jusqu’au mois de mars 2010. Ne parvenant jamais à retrouver sa fougue d’antan, le pilote prendra sa retraite à la fin de la saison 2017, sans avoir remporté de course depuis son Grand-Prix national en 2008. Dans le même temps, Lewis Hamilton remporte cinq autres titres de champion du Monde entre 2014 et 2019. Sa rivalité avec Sebastian Vettel, commencée lors de cette manche brésilienne fatidique, ne fera que s’accentuer. 

Pour revoir le dernier tour du Grand Prix (en anglais) : 

[HANDBALL] – Championnat du monde 2007 : une défaite au goût amer

L’Allemagne organise le championnat du monde de handball 2007. Après s’être déjà affrontés plus tôt dans la compétition, la France (qui vient de battre la Croatie en quarts de finale) se retrouve face au pays hôte en demi-finale. 

Devant 19 000 supporters allemands en fusion, la jeune génération française au sein de laquelle on retrouve Karabatic, Omeyer, Narcisse, Guigou ou encore Abalo est prête. Les défenses prennent le pas sur les attaques et aucune équipe de ne se détache dans ce combat. Égalité à l’issue des 60 minutes (21-21). 

Les 10 minutes de prolongations ne seront pas suffisantes pour départager les deux équipes qui finissent encore à égalité : nouvelle prolongation qui doit, cette fois, désigner un vainqueur sinon séance de tirs aux buts. 

Les Allemands passent devant à 1 minute de la fin de la prolongation. Le ballon de l’égalisation est pour les Français. Les arbitres obligent les Bleus à tirer et le gardien allemand signe l’arrêt qu’il faut. Plus que 15 secondes au chronomètre : les Allemands ont le ballon, le résultat semble acquis. Les joueurs de l’équipe de France sont obligés de sortir chacun sur un joueur pour tenter l’interception qui intervient contre toute attente à 10 secondes de la fin du match par Mickaël Guigou qui se précipite vers le but. Les Allemands tentent de faire faute pour empêcher le Français de tirer, mais Guigou y parvient et marque de loin ! C’est à ce moment que les arbitres suédois interviennent. Ces mêmes arbitres avaient déjà officié lors de matchs de l’équipe allemande et avaient suscité une grande indignation en étant accusés à chaque fois d’avantager le pays organisateur de la compétition. Incompréhensiblement, ils décident de revenir à la faute et invalident le but pourtant tout à fait valable qui permettait à la France de revenir à égalité. 

Avec plus qu’une poignée de secondes à jouer, les Français n’ont plus le temps de s’organiser et le dernier tir de Narcisse est finalement stoppé par le gardien adverse. Une terrible défaite qui forgera tout de même un sacré caractère à l’équipe de France de handball qui connaîtra par la suite de nombreux succès, à commencer par le titre olympique l’été suivant. Ceux que l’on surnomment « Les Experts », la meilleure génération de l’histoire de leur sport, ont su se servir de ce sentiment d’injustice pour dominer la planète handball pendant de nombreuses années.

Pour revoir cette fin de match, c’est ici : 

Alan GAUTHIER et Tristan GIL

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.