On’

On’ X Molodoi Crop Club – Playlist enflammée pour une Saint Valentin endiablée

Selon Wikipédia, la Saint Valentin « est considérée dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Les couples en profitent pour échanger des mots doux et des cadeaux comme preuves d’amour ainsi que des roses rouges qui sont l’emblème de la passion. »

Face à cette définition on ne peut plus mièvre, il est de mon devoir de journaliste de rétablir une vérité. La Saint Valentin est bien plus une occasion de se rendre dans un restaurant bondé où des couples, tous plus niais les uns que les autres, s’échangent des regards langoureux au-dessus d’une bougie IKEA premier prix, achetée pour l’occasion par le restaurant, qui s’est dit que de belles bougies, des cœurs et des pétales de roses parsemés sur la table serait une bonne idée. La Saint Valentin c’est aussi l’occasion de s’offrir des cadeaux, pour la plupart tout aussi premier prix que les bougies du restaurant, une fabuleuse occasion pour tous les marchands de babioles minables et pour les chaînes de Fast fashion bas de gamme, parce que oui l’amour c’est bien mais tout de même faudrait pas oublier qu’en tant qu’étudiant, NOUS SOMMES TOTALEMENT FAUCHES. 

Ainsi le 14 février, consumérisme et romantisme bas de gamme se lient passionnément pour la soirée ; des étoiles dans les yeux des directeurs de magasins bien plus que dans ceux des couples. Le jour des amoureux est ainsi une belle farce, une sorte d’idéalisation de l’amour, d’une relation qui a de grandes chances d’être terminés dans les 6 mois à venir (et encore), par une explosion non pas d’amour mais d’insultes, de verres cassés et une attitude de stalker super flippante sur les réseaux sociaux (Ok, c’est tout autant cliché mais plus réel). 

Et puis, de toute façon, nous savons pertinemment que l’amour et la passion ne sont jamais aussi romantiques que dans les films ou séries à l’eau de rose. L’amour commence bien souvent par un trop plein de Gin tonic à 8 euros, des baisers alcoolisés et maladroits et une baise toute aussi maladroite et alcoolisée sous les toits d’un 10 m² de notre chère capitale. Mais finalement n’est-ce pas ça le véritable amour ? La véritable passion ? La flamme qui nous consume ? Je ne sais pas, je pose seulement les questions, je n’apporte pas les réponses. 

Ainsi pour tous les couples et sans oublier les célibataires, votre serviteur et son amie Ana du Collectif en devenir Molodoi crop Club, vous proposent une playlist « amoureuse » qui illustre bien plus nos relations avec nos partenaires que toutes les cartes, cœurs en plastique, bougies et autres cadeaux achetés en vitesse parce que oui, on a oublié que c’était demain, LE TEMPS PASSE SI VITE. 

Délectez-vous, c’est cadeau, c’est gratuit et toutes ces pépites musicales sont une réelle preuve d’amour. 

Quentin Boyer et Molodoï Crop Club

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.