On’

What’s Up Paris #30

Elle est là, la fameuse semaine de la Saint-Valentin ! Certains l’attendaient, certains ignorent même son existence. Mais ne vous en faites pas, le What’s Up Paris saura combler les journées de chacun avec un programme conçu spécialement pour vous faire vivre les plus belles émotions. 

Samedi 8 février : Continuez à explorer le cirque contemporain au Carreau du Temple

Vous vous souvenez : la semaine dernière, on vous proposait le spectacle du CNAC. Cette semaine on continue sur notre lancée en vous parlant du Second Square, un festival au Carreau du Temple qui vous propose cette année une édition consacrée à l’art Forain. Venez admirer pour seulement quelques euros les artistes venus se produire avec une bonne barbe-à-papa entre les doigts. Et attention, ce n’est pas parce que ce n’est pas cher, que ce n’est pas audacieux, au contraire ! Toutes les spécialités seront représentées alors rien à redire ! Et pour les plus grands, des manèges gratuits fonctionneront bien évidemment, sinon ce n’est pas un événement forain. 

Pour voir le programme détaillé avec les trois spectacles chaque soir, c’est ici : https://www.carreaudutemple.eu/second-square-forain-contemporain

Dimanche 9 février : Déclarez votre amour, voire même adoptez un nouveau partenaire 

Vous débordez d’amour, mais il vous manque un compagnon avec lequel le partager ? À l’occasion de la Saint-Valentin, la SPA ouvre ses 62 refuges dans toute la France et vous proposer de partir à la rencontre de ceux qui ont été abandonnés, par manque d’amour. En effet, en 2019, la SPA a soigné quelques 100 000 animaux et 42 971 animaux ont été adopté. Un ami responsable qui s’occupe d’eux, c’est tout ce qu’ils demandent ! 4 000 animaux vous attendent avec impatience. Cette année, ça va matcher… 

Pour voir la liste des refuges et leur localisation, c’est ici : https://www.la-spa.fr/refuges

Lundi 10 février : Petit détour pour voir la Porte de Pantin autrement

Les expulsions dans le Nord de Paris défraient la chronique. Mais ces lieux qui, par la suite ont été totalement délaissés sont aussi des lieux habités, peuplés d’une population par souvent regardée. Quentin DMR a décidé de leur donner un visage ! Alors que ce haut lieu des échanges routiers est absolument délaissé, en travaux, sale, l’artiste a photographié et exposé les sourire des habitants, leurs émotions, pour embellir la palissade de l’immense chantier sous le pont. Connaître Paris ce n’est pas seulement écumer les musées, mais aussi voir ces espaces encore peu valorisés, et cette installation contribue à changer au moins un regard. 

Pour voir la localisation, c’est ici : https://www.sortiraparis.com/arts-culture/exposition/articles/208174-quentin-dmr-realise-une-grande-fresque-a-la-porte-de-pantin

Mardi 11 février : Un peu d’humour dans les bibliothèques parisiennes 

Franchement, l’année déjà bien entamée commence déjà à nous fatiguer. Un peu d’humour ne fait pas de mal. Les bibliothèques parisiennes organisent un immense festival « Rire et humour » proposant dans toutes les bibliothèques des événements divers, autour de ce thème : certaines choisissent d’organiser des ateliers d’improvisation, d’autres des scènes ouvertes pour les jeunes humoristes… vraiment, il y en a pour tous les goûts. Pour les cinéphiles qui veulent rire, la médiathèque Marguerite Duras propose de nombreuses projections de films comiques avec évidemment Laurel e Hardy au Far-West ou encore Mon Oncle de Jacques Tati. Comment résister au plaisir de revoir les grands classiques de l’humour ? 

Pour voir tous les événements du programme, cliquez ici (il y a de quoi vous occuper jusqu’au 22 février) : https://quefaire.paris.fr/92278/rire-et-humour

Mercredi 12 février : Babysitting assuré dans les cinémas de Paris 

Vous devez encore vous occuper d’enfants pour payer le repas de la Saint-Valentin, mais vous ne savez pas comment distraire les petites piles électriques sur pattes que des parents vous ont confiés ? Ne vous en faites pas, le Festival Télérama enfants et le Forum des Images viennent à votre rescousse en vous proposant à 3,50€ des films d’animations accessibles à partir de 6 ans. Alors même si vous vous dites que vous êtes trop vieux, y-a-t’il un âge à partir duquel Shaun le mouton cesse de nous faire rire ? Jamais semble être la réponse la plus adaptée ! 

Pour voir l’ensemble des séances, c’est ici : https://www.telerama.fr/enfants/festival-cinema-telerama-enfants-2020-voici-le-programme,n6576453.php

Jeudi 13 février : Peinture populaire et œuvre méconnue au Musée d’art et d’histoire du judaïsme 

Le nom de Jules Adler ne vous dit rien ? Pourtant ce peintre a traversé les époques : ayant vécu de 1865 à 1952, il en aura vu des luttes ouvrières, des progrès scientifiques, des régimes politiques. Admirateur des plus grands naturalistes, il n’aura de cesse de représenter les « humbles » sans pour autant en oublier les couleurs et la douceur. Car oui, tout ce qui était populaire n’était pas sale ou arriéré. Organisée au Musée d’art et d’histoire du judaïsme, cette belle rétrospective donnera à voir 170 œuvres, dont certaines encore jamais présentées au public. Alors, toujours réticents à y aller ? 

Pour toutes les informations, rendez-vous ici : https://www.mahj.org/fr/programme/jules-adler-peintre-du-peuple-75121

Vendredi 14 février : Chassez le plus beau bouquet pour votre bien aimé(e) 

Oui, dans le What’s Up Paris, on déniche les bonnes idées. L’artiste Arthur Simony organise une immense chasse aux bouquets, dans les rues de la capitale et donne au compte-goutte, chaque jour, un indice pour retrouver le précieux sésame qu’il a lui-même confectionné avec des papiers nobles, en dissimulant évidemment des mots d’amour. Vous me direz, mais où sont les indices ? Dissimulés dans la capitale ! Alors oui, ça ne vous aide pas beaucoup mais ce qui est sûr, c’est que ce projet va vous obliger à vous promener dans les rues de Paris. Tous les jours, depuis le 1er février, des bouquets sont mis en jeu. Et heureusement les indices sont recensés sur une carte, juste ici : https://lesfleursdarthur.com/ Chaussez vos plus belles chaussures de marche, et en avant : l’amour n’attend pas ! 

Et après, une petite visite gratuite au musée de la Vie romantique, pour allier amour et œuvres d’art ? En plus, le jardin qui encadre le musée est parfaitement idéal. 

Malheureusement, cette semaine se termine, mais dans une belle atmosphère pleine de fleurs et d’amour. Rendez-vous la semaine prochaine, pour de nouvelles émotions, riches en couleurs, comme toujours !

Victoria Yanès

Victoria Yanes

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'