On’

Sorties Ciné du 5/02

Le mois de janvier, comme à son habitude, a littéralement filé entre nos doigts et les fêtes de fin d’année nous paraissent dès à présent bien vaporeuses. Eh oui, nous sommes déjà en février, signe qu’il est plus que temps de reprendre un quotidien ciné hebdomadaire. Et pour y voir plus clair : voici la fidèle sélection des Sorties On’.

Bientôt, la 92ème Cérémonie des Oscars nous annoncera qui a marqué l’année 2019 selon le jury de l’Académie. Mais avant de nous replonger dans l’an passé, profitons du présent cinématographique, avec trois sorties aux antipodes les unes des autres, histoire de diversifier les plaisirs. Tenues fluorescentes, cravate bien nouée ou costumes trois pièces : quel style adopterez-vous ? 

Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn de Cathy Yan

Et c’est reparti pour un tour avec la très présente, mais non moins talentueuse, Margot Robbie. S’en lassera-t-on ? Trois grosses productions en l’espace de quelques mois, c’est effectivement à la limite du too much. Quoiqu’on ne s’en plaindra pas, ses performances semblant valoir le détour à chaque apparition. 

Résumé : Accompagnée d’une bande de copines déjantées croisées au fil de sa mission, la super ex-copine du Joker s’en va traquer le super méchant de Gotham : Roman Sionis. Le tout, raconté par Harley Quinn elle-même.

La Cravate de Mathias Théry, Etienne Chaillou

On enchaîne sur du documentaire, français, trop peu représenté au cinéma, même si leur com’ est de mieux en mieux rodée. Celui-ci a été validé par le réal et politique François Ruffin (Merci Patron! ou encore J’veux du soleil) dans une vidéo quasi SMR dans laquelle il nous conseille avec vigueur la sortie ciné, bouche presque pleine (avis aux misophones). Parce que La Cravate, c’est une immersion dans la vie d’un militant d’extrême droite, et qu’il est important de connaître ce qu’on tient en sympathie comme ce qui y échappe. Difficile à contredire. 

Résumé : Le jeune Bastien plonge sans hésiter dans le bassin politique de l’extrême droite, des projets plein la tête. De meeting en meeting, nous suivons son cheminement professionnel, comme idéologique.  

The Gentlemen de Guy Ritchie

Êtes-vous prêts, pendant presque deux heures, à embarquer dans une comédie policière avec Matthew McConaughey, Hugh Grant et Charlie Hunnam ? Et si on vous précise qu’il y sera question de drogue, de chantages, de règlements de comptes, de complots, le tout dans un décor londonien ?  Le réalisateur de Snatch et des Sherlock est familier du format. Rien qui ne semble pour autant annoncer un chef-d’oeuvre, mais tout qui promette un bon moment de nostalgie en compagnie d’un casting expérimenté, devant, et derrière la caméra. 

Résumé : Un baron de la drogue : Mickey Pearson. Un coup de théâtre : son départ du business. Des répercussions : vengeances, coups bas, manipulations, actions explosives.  

Bonne(s) séance(s) !

Sharon Houri

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.