On’

Sorties ciné du 20/11

L’hiver s’est officiellement installé et les partiels approchent à grands pas… Pas de panique. Le cinéma est et demeura, votre fidèle compagnon pour traverser ces épreuves. Cette semaine, portez votre plus beau maillot bleu car notre sélection est placée sous le signe de la France ! Entre rires, pleurs et rancœur… On’ vous souhaite chaudement de découvrir ces quelques films français.  

« Les misérables » de Ladj Ly 

Après la nomination du court-métrage « Les Misérables » à Cannes l’année dernière, sa version longue a raflé cinq prix lors de l’édition de cette année et ce n’est pas tout… Le film a tellement plu qu’il a été choisi pour représenter la France aux Oscars 2020 ! Avec Damien Bonnard, Alexis Manenti, Djebril et Didier Zonga, ce drame dénonce les bavures policières commises dans les cités. 

Résumé : Stéphane, tout juste arrivé de Cherbourg, intègre la Brigade Anti-Criminalité de Montfermeil, dans le 93. Il va faire la rencontre de ses nouveaux coéquipiers, Chris et Gwada, deux « Bacqueux » d’expérience. Il découvre rapidement les tensions entre les différents groupes du quartier. Alors qu’ils se trouvent débordés lors d’une interpellation, un drone filme leurs moindres faits et gestes… Un film au réalisme déroutant qui nous plonge dans les quartiers français où souvent détresse et injustice se conjugue. 

« Les enfants d’Isadora » de Damien Manivel 

Vous l’avez peut-être repéré dans la série Netflix intitulée « Osmosis » dans lequel elle jouait un rôle principal, Agathe Bonitzer interprète ici le rôle d’une célèbre danseuse dépressive… On retrouve également à ses côtés Manon Carpentier et Marika Rizzi. Le réalisateur ayant lui-même débuté sa carrière en tant que danseur, il magnifie cet art en lui attribuant une valeur sentimentale infinie. Le scénario s’inspire de la véritable histoire de la danseuse américaine Isadora Duncan.

Résumé : Après la mort de ses deux enfants en avril 1913, la danseuse mythique Isadora Duncan a composé un solo intitulé « La mère ». Dans un geste d’une grande douceur, une mère y caresse et berce une dernière fois son enfant avant de le laisser partir. Un siècle plus tard, quatre femmes font la rencontre de cette danse. Une mise en scène d’une beauté sans pareille. Tantôt lyrique, tantôt organique, la danse s’admire seul ou accompagné. 

« Joyeuse retraite ! » de Fabrice Bracq

Après « All Inclusive » avec Thierry Lhermitte et « Premier de la classe » dans lequel on retouvait Michèle Laroque, les deux acteurs se retrouvent dans cette comédie depuis « Le Placard » en 2001, et se glissent dans la peau d’un couple fraichement retraités qui ne se retrouvent pas au bout de leurs peines. Fabrice Bracq réalise ainsi son premier long-métrage. 

Résumé : L’heure de la retraite est enfin arrivée pour Philippe et Marilou ! Ils s’apprêtent à réaliser leur rêve : partir vivre sous le soleil du Portugal. Au revoir le travail, au revoir la famille, au revoir les emmerdes ! Ils pensaient enfin être tranquilles mais leur famille a d’autres projets pour eux ! Un film rafraîchissant qui pourrait bien vous donner envie de travailler encore un peu plus longtemps…  

Cynthia Zantout

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Logo On'