On’

Impossible de se planter avec l’Epée !

Le super groupe psyché ramène ses cheveux hirsutes à la Cigale pour un concert le 14 décembre qui devrait vous aider à combattre le froid. L’Épée est un nouveau groupe de rock psychédélique tendance post velvet composé de grandes figures de la scène musicale psychédélique française et internationale mais pas que ! 

Un groupe qui porte bien son nom

 En effet, ce qui rend la lame de l’Epée si tranchante, c’est qu’elle est composée d’un alliage quasi indestructible à base des deux Limiñanas Lionel et Marie Liminana, grands pourfendeurs psyché yéyé retro 60‘s sur les routes françaises et bien au-delà depuis maintenant bien une décennie. Deuxième composant et pas des moindres, le légendaire Anton Newcombe des tout aussi légendaires Brian Jonestown Massacre qui apporte sa touche en tant que producteur et musicien au projet. Et pour finir dernière pièce de ce super groupe et peut être la pièce maîtresse, Emmanuelle Seigner, actrice et chanteuse française, ici transformée en muse incantatrice répondant aux caverneux sons fuzz de guitare de ses acolytes.

Petit aperçu musical ici, avec « Dreams » : https://www.youtube.com/watch?v=n7RQEMkpH7w

Une alchimie inscrite dans le temps

  Mais tout ce beau monde se connaissait déjà depuis un petit bout de temps puisque Anton Newcombe avait déjà collaboré avec le groupe plus cool de Cabestany sur leurs précédent LP Shadow People, tout comme l’actrice française qui avait déjà posé sa voix sur les compositions de ces sorciers sudistes. Au départ vu comme un projet solo au nom de Seigner, le projet collectif est rendu réel par un rêve. Une apparition salvatrice qui susurre à Anton Newcombe de former un groupe qui prendra le doux nom de l’Épée, au réveil le choix est fait, l’arme est forgée. 

Les débuts du groupe 

L’album sort donc quelques mois plus tard le 6 septembre sur le label A Recordings Ltd / Differ-Ant label, créé par le boss du Brian Jonestown Massacre en 2008, puis est enregistré entre l’antre des Liminanas à Cabestany et le studio Berlinois de Newcombe. Le nom de l’album sera Diabolique, nom prémonitoire et mystique pour un très bon album où se conjuguent les passions communes des quatre compères et qui apparaît comme un témoignage des influences formatrices des héros de toujours. À titre d’exemple, la chanson « Lou » est bien entendu en hommage au grand Lou Reed qui a marqué profondément la vie de tout les membres du groupe. 

N’hésitez pas à l’écouter ici : https://www.youtube.com/watch?v=6D4u5j0Ia4U&list=PLtDpGLTu0wpBOQXO-jcMP0ldKU5FOAGIu

Un style bien à lui

L’Épée se paie donc le luxe de faire du neuf avec du vieux et de ne pas sonner trop nostalgique, comme un pastiche des fantasmes des différents membres mais bien comme un album neuf dans lequel se joue toute une mythologie emprunte de brumes newyorkaises, des ruines de la Factory wahrolienne ou encore des fantômes du Velvet underground mixés à Jesus and Mary Chain ou plus récemment Crystal Stilts. Et puis sérieusement comment résister au chant nonchalant et mystique (en français et anglais, s’il vous plait) d’Emmanuelle Seigner qui serpente comme des maléfices tout au long des 10 titres de l’album et plus particulièrement dans les très bons « Dreams »  ou « Springflied 61 » ?

Rendez-vous donc le 14 décembre à la Cigale pour troquer les brumes glacées de l’Hiver parisien contre les brumes psychédéliques fuzz de ce formidable nouveau gang qui nous livre ici un des albums psyché français de l’année. Vous ne pourrez de toute façon pas esquiver les coups de L’Épée bien longtemps alors autant vous rendre au 120 Boulevard Rochechouart et affronter votre destin.  

Et pas de souci pour vos petites têtes blondes, ils ne sont pas très drogues (sûr au moins pour deux d’entre eux, on vous laisse deviner lesquels …).

Quoi de mieux avant de se quitter que d’écouter « The Last Picture Show » : https://www.youtube.com/watch?v=E4gnWA1WkJo

Samedi 14 Décembre 2019 à La Cigale. 

120 Boulevard Rochechouart, 

75018 Paris 

A 19H30. 

Billet en vente sur Digitick : https://web.digitick.com/l-epee-concert-la-cigale-paris-14-decembre-2019-css5-radicalproduction-pg101-ri6548939.html

Accès : M2, M12, Pigalle ou Anvers / Bus : Ligne 30, 54, 67 en descendant à Rochechouart-Martyrs. 

Quentin Boyer

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Logo On'