On’

Terre d’eau libre : l’Arménie

« Pardon, où se retrouve le pulpulak le plus proche ? » Nous sommes en Arménie, ce pays oublié des touristes, qui est pour autant riche en trésors. Polina partage avec On’ l’un de ces trésors : l’eau.

Macintosh HD:Users:jeanne:Downloads:72757978_497247244194115_5099916215346790400_n (1).jpg

Les sources d’eau fraîche en Arménie : les « pulpulak »

Avant de mettre les pieds en Arménie, je pensais que c’était en France que l’on pouvait boire de l’eau fraîche sans modération. Ici, en Arménie, où le destin m’a porté, il est de mauvais goût d’acheter de l’eau en bouteille.

Partout dans la capitale, et dans tout le pays, l’on retrouve des « pulpulak » (Պուլպուլակ). Le pulpulak, en arménien colloquial, désigne une fontaine d’eau potable. Ces fontaines sont devenues des symboles du pays, à tel point qu’il existe même un site web pour trouver le pulpulak le plus proche. Très utile, d’ailleurs, surtout durant les jours de fortes chaleurs. L’eau du pulpulak vient des montagnes, d’où sa limpidité, froideur et son goût frais.

Macintosh HD:Users:jeanne:Downloads:75339399_722256411519586_7876818013381459968_n.jpg

Lutter contre la consommation plastique

Après avoir demandé autour de moi aux habitants du pays, s’ils achetaient souvent de l’eau en bouteille, la réponse m’ a fait chaud au cœur. Ils répondirent qu’ils ne le faisaient presque jamais, sauf en de rares occasions comme lors des grosses baisses de températures. En revanche, il reste quand même des fontaines actives, même lors les jours d’hiver.

Quelle fierté j’éprouve à chaque fois que je choisis de ne pas m’acheter une bouteille d’eau mais de remplir ma propre bouteille avec de l’eau des montagnes arméniennes. Il me semble que nous avons là un très bel exemple de solution pour diminuer l’usage et la consommation plastique. Voici comment les Arméniens combattent depuis des années, sans le savoir pour autant, le réchauffement climatique. Et nous, que pourrions-nous faire ?

Crédits photos : Polina Avetisian / Georges Pavlopoulos

Polina Avetisian

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'