On’

La semaine en bref du 7/07 au 14/07

Avant de partir pour quelques semaines en vacances, On’ revient une dernière fois sur l’actu pour ce mois de juillet ! Bon recap !

La mort de Vincent Lambert

Après six années de déchirement familial et 11 ans en état végétatif, Vincent Lambert est mort ce jeudi 11 juillet au matin. Bref rappel des faits de ces derniers mois : le 20 mai 2019 , ses traitements avaient été suspendus. Or le soir même on apprenait que la cour d’appel de Paris ordonnait la reprise des soins.  Le motif ? Attendre la réponse du comité onusien des droits des personnes handicapées saisi en dernier recours par les parents. Cependant la cour de Cassation conteste cette décision, l’arrêt des soins doit donc être maintenu. Les traitements sont alors à nouveau interrompus le 2 juillet. Puis en début de semaine, les parents ont finalement annoncé qu’ils ne déposeraient plus de recours pour s’opposer à l’arrêt des traitements de leur fils. Sa mort est alors devenue « médicalement irréversible » comme l’ont affirmé les avocats des parents. Ainsi s’est donc refermée cette lutte judiciaire grandement médiatisée et sujet de nombreux débats sur l’acharnement thérapeutique.

Ce qu’en dit Libération

La polémique François de Rugy

Cette semaine au ministère de la transition écologique, le climat était aux règlements de comptes.  Alors qu’il était Président de l’Assemblée Nationale, l’actuel ministre de l’écologie est accusé, selon Mediapart, d’avoir organisé avec son épouse de nombreux dîners fastueux à l’hôtel de Lassay. Or les notes de ces luxueuses réceptions auraient été mises sur le compte de l’argent public. De plus, le site révèle que François de Rugy a effectué d’importants travaux de rénovation dans son appartement ministériel à nouveau financés par l’Etat. Le montant atteindrait les 60 000 euros. Enfin, le ministre aurait eu accès à un logement social sur la ville de Nantes depuis 2016. François de Rugy, qui a toujours prôné une meilleure transparence de l’utilisation des fonds publics, s’est engagé à ne laisser « aucun doute » et  à rembourser « chaque euro contesté ».

Parallèlement, la directrice de cabinet du ministre, Nicole Klein, accusée de bénéficier d’un HLM parisien depuis 12 ans par Mediapart a elle quitté ses fonctions. François de Rugy, à la suite de ces révélations, a préféré la limoger. Une décision qui fait un peu grincer des dents au vue des nombreuses accusations qui concernent le couple De Rugy. Nicole Klein le reproche d’ailleurs au ministre, il a « voulu sauver sa tête en offrant la mienne ».

Ce qu’en dit Le Figaro

Élections législatives en Grèce

Direction la Grèce à présent, où se sont tenues les élections législatives ce dimanche 7 juillet. Et c’est le parti de droite, Nouvelle Démocratie, qui remporte ce scrutin avec 40% des voix exprimées. Le nom à retenir est celui de Kyriakos Mitsotakis, qui devient ainsi le nouveau Premier Ministre. Désormais c’est lui qui détient la majorité absolue au gouvernement avec 158 élus sur 300. Alors que depuis 2015 c’est le parti Syriza (gauche radicale) mené par Alexis Tsipras qui était à la tête du pays.  Le nouveau Premier Ministre s’est engagé à « rendre sa fierté à la Grèce ». Or depuis de nombreuses années le pays est en crise, et c’est justement son parti qui est accusé d’en être responsable. Car oui depuis 8 ans, le pays accumule les plans d’aides européens. Au total il a perçu près de 260 milliards d’euros d’aides financières entre 2010 et 2018. Malgré ce soutien financier de l’Europe, l’économie est encore très fragilisée. Le chômage en Grèce atteint encore les 18% et le taux de pauvreté quant à lui approchait les 35% en 2016. De nombreux défis attendent donc cette nouvelle majorité.

Ce qu’en dit Le Monde

La taxe sur les GAFA

Retour en France, où ce jeudi 11 juillet a été adoptée par les parlementaires « la taxe Gafa ». Elle concerne les géants du numériques comme Amazon, Facebook, Apple ou encore Google. Au total près d’une trentaine d’entreprises sont concernées par cette mesure.

Mais quels sont les critères de cette taxe ?

  • Le chiffre d’affaires doit dépasser les 750 millions d’euros
  • 25 millions d’euros doivent être réalisés en France

Ainsi, les revenus générés par ces grandes entreprises en France seront désormais taxés, un apport loin d’être négligeable pour l’économie française. Selon le gouvernement, cette taxe pourrait rapporter jusqu’à 400 millions d’euros cette année. Face à cette mesure, la réaction ne s’est pas fait attendre outre-atlantique. Le gouvernement américain a annoncé l’ouverture d’une enquête. De son coté Bruno Le Maire, ministre de l’Economie, rappelle que la mesure est temporaire dans l’attente d’un accord international. Affaire à suivre !

Ce qu’en dit L’Obs

A très vite ! On’ vous souhaite de bonnes vacances.

Océane Caillat

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'