On’

Clémence – Le collectif avant tout

Portrait d’une étudiante footballeuse

A l’occasion de la Coupe du Monde de Football féminine, On’ vous a proposé une série d’articles sur le football féminin, dans toutes ses dimensions. Pour conclure cette série, portrait d’une étudiante parisienne, membre de l’équipe de foot de son école.

De débutante à défenseure droite

A 20 ans, Clémence Rameau est étudiante à l’ESCP Europe, l’une des meilleures écoles de commerce en France, et est aussi footballeuse. Depuis son arrivée à Paris en septembre dernier, elle appartient à l’équipe de football féminine de l’école. Un choix qui n’était pas vraiment prémédité puisqu’elle n’avait jamais pratiqué le football dans un club auparavant. Son palmarès ne comptait que quelques duels amicaux avec son jeune frère.

Pourquoi le foot ? Au début de l’année, l’ESCP organisait une journée découverte de différents sports. L’occasion de choisir entre aviron, handball, volley, rugby et football, bien évidemment. Si son choix s’est porté sur le football, c’est d’abord grâce au coach. Un « vrai coach », qui entraîne aussi des collégiennes. Alors que beaucoup d’autres équipes sportives de l’école sont entraînées par des élèves plus âgés. Autre point positif pour Clémence : quand on intègre une équipe de football féminine, et étudiante qui plus est, la quasi totalité des filles commencent au même niveau. Peu ont déjà pratiqué le football par le passé. Mais en allant à tous les entraînements, il est « facile de progresser rapidement ». Car c’est ce qui l’intéresse avant tout.

Le foot : collectif et cohésion

Le foot rappelle un peu à Clémence ses années de classe prépa : « pas de compétition entre les membres de l’équipe mais plutôt avec les autres équipes ». Retrouver cette ambiance de cohésion, cet aspect collectif du football a donc été déterminant dans le choix de ce sport. Clémence Rameau considère également que, dans son essence, le foot transmet des valeurs importantes à ses yeux. Un retour aux fondamentaux du sport d’équipe : entraide et respect entre les footballeuses.

L’ESCP compte deux équipes féminines afin de pouvoir intégrer toutes celles qui souhaitent adhérer. Preuve que le football féminin attire et recrute beaucoup. De plus, dans cette école, le foot n’est pas juste un club mais une véritable association du campus. Ce qui contribue donc à renforcer la bonne ambiance, la bonne entente et la cohésion de l’équipe. Elles ont assisté au match Chelsea-PSG il y a quelques mois et se sont rendu à un match de la Coupe du Monde. Tout comme On’, Clémence et son équipe ont vibré pour la Coupe du Monde 2019 !

Actions et réactions

Quelles réactions face à son choix de faire du foot ? Les rires souvent, des garçons surtout. « Tu sais tirer toi ? », une question qu’elle a entendu plus d’une fois. La réaction de sa grand-mère en dit long sur la vision qui règne encore sur le football féminin. Celle-ci lui a dit, surprise, que le foot n’était pas un sport de filles, et qu’elle allait sans doute se faire mal en étant footballeuse. Mais de manière générale son choix a été tout à fait bien accepté par sa famille.

Pour un rappel de tous les résultats de la Coupe du Monde 2019, cliquez ici

Clarisse Portevin

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.