On’

AWFC – Un chemin pour les enfants : interview de Laetitia de la Taille et Geoffroy Mellini

L’humanitaire vous intéresse ? Vous avez envie d’être impliqué de A à Z dans un projet humanitaire ? On’ vous parle d’Un chemin pour les enfants (AWFC – A way for children), une petite association étudiante qui se concentre sur les bidonvilles de Manille aux Philippines. Nous avons rencontré Laetitia et Geoffroy, Vice-présidente et Président de l’association, pour qu’ils nous en disent plus sur cette initiative étudiante.

Parlez-nous un peu de AWFC…

Laetitia : AWFC c’est un programme de scolarisation de 150 enfants des bidonvilles, de 7 à 17 ans, qui leur permet d’aller à l’école. Nous prenons aussi en charge le prix de la scolarité, du matériel nécessaire, des apports pour eux et pour leurs familles. Nous louons également un local à l’année dans le bidonville, où se trouvent 4 assistantes sociales. Elles assurent le suivi personnel de chacun des enfants, qui ont souvent des situations familiales compliquées. Enfin, AWFC est une vraie communauté sur place, une petite famille. Les parents font partie du programme et reçoivent des formations pour les aider sur différentes questions (hygiène, environnement etc.).

Geoffroy : Nous récoltons des fonds tout au long de l’année auprès de particuliers et d’entreprises mais nous organisons aussi des événements. Cette année, nous avons organisé une vente de sapins solidaire ou un concert de Gospel réalisé par la troupe Palomenia Gospel par exemple. Notre action étant avant tout axée sur l’éducation, nous essayons aussi d’être en contact avec des écoles. Néanmoins, un point important de notre engagement est de vivre une expérience associative non seulement en France mais aussi aux Philippines. Ainsi, chaque année, des membres de notre association se rendent sur place afin de tisser des liens avec les enfants et les familles. Actuellement, notre budget s’élève à 37 691 €.

Pourquoi avoir choisi les Philippines ?

Laetitia : Je pense que dans l’humanitaire, peu importe où l’on agit, le but est le même et tous les projets se rejoignent. Les Philippines ont une longue histoire avec l’Europe car le pays a longtemps été une colonie espagnole. Les Philippins aiment particulièrement les Européens, les relations sont donc vraiment amicales. Manille est aussi l’un des plus grands bidonvilles du monde et pourtant il y a peu de grandes ONG. Alors nous, on agit à notre échelle, pour aider au moins 150 enfants. Mais on aimerait tant les aider tous !

Et pourquoi les enfants des bidonvilles ?

Laetitia : Simplement parce que ce sont ceux qui sont le plus dans le besoin. On entend beaucoup de témoignages d’associations qui travaillent pour réinsérer les jeunes qui ne sont pas allés à l’école, parfois pris dans des trafics de drogues ou dans la prostitution. Nous, nous désirons prévenir ces dangers : un enfant inoccupé est potentiellement en danger, particulièrement dans les bidonvilles où travailler semble souvent la seule issue (même pour les enfants).

De quoi vous occupez-vous chacun au sein de l’association ?

Laetitia : Dans l’association on est tous répartis dans différents pôles : École, Fondations et Entreprises, Communication, Événementiel, Mailing, Parrainages. Chaque pôle est une petite équipe mais les frontières sont fines, donc il arrive qu’on travaille tous ensemble. Je suis dans les pôles École et Communication. Je démarche différentes écoles pour organiser des événements avec elles (présenter notre association aux élèves, etc.) et je m’occupe des réseaux sociaux.

Geoffroy : Initialement, j’étais parti dans le cadre d’un reportage photo sur l’action d’AWFC sur le terrain, durant l’été 2017. Alors qu’il était prévu que le partenariat se termine là, j’ai préféré continuer l’expérience AWFC. J’ai ainsi rejoint le pôle Communication, auquel j’ai essayé d’apporter mes compétences de photographe.

Combien êtes-vous dans l’association ? Qui peut vous rejoindre ?

Geoffroy & Laetitia : Actuellement nous sommes 16 étudiants. Pour nous rejoindre il n’y a aucun critère, si ce n’est d’avoir entre 18 et 25 ans. Notre force est que nous sommes jeunes et dynamiques. Nous avons tous des profils variés et suivons tous des études différentes. Si tu veux nous rejoindre tu peux nous envoyer un message via notre page Facebook (AWFC) ou Instagram (@awfc__) ou à l’adresse uncheminpourlesenfants@gmail.com.

https://www.awayforchildren.com/

Un dernier mot pour nos lecteurs ?

Geoffroy & Laetitia : D’abord, merci si vous avez lu jusqu’au bout. Ensuite, je tiens à préciser que notre association agit dans la durée, elle aide un enfant du début à la fin de sa scolarité. La majorité de notre travail se fait en France, pour tenter de boucler notre budget, mais la tâche est de plus en plus difficile. On part sur place chaque été, à nos frais, pour rencontrer les enfants du programme et mieux comprendre la portée de notre action. C’est une récompense pour nous et une fierté pour eux ! Si tu veux nous rejoindre, c’est avec plaisir que nous t’accueillerons et que nous tenterons de mettre tes talents au profit de notre projet, si important à nos yeux.

Merci à Laetitia et Geoffroy pour cette interview.

Malvina Adorno

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'