On’

Comment médiatiser son événement sportif ?

A l’heure des réseaux sociaux, chaînes d’information en continu, sites spécialisés, la question de la médiatisation des événements sportifs ne semble pas se poser tant elle est évidente. Mais sous cette évidence se cache un enjeu stratégique et commercial de première importance.

On les rencontre souvent au détour d’un panneau d’affichage, d’un spot télévisé, ou d’une recherche Internet : les publicités pour des matches de football, rugby ou basket-ball. Mais au-delà de cette technique vieille comme le monde, de nouvelles modalités se développent, pour une médiatisation efficace .

L’abîme appelle l’abîme

Des « special events », ou des « happenings » peuvent être très utiles pour donner davantage de visibilité à une compétition majeure. C’est notamment la technique développée par Renault, en partenariat avec le Circuit du Paul Ricard, pour préparer la soixantième édition du Grand Prix de France de Formule 1. Ainsi, entre le mois d’avril et la fin mai, de Disneyland Paris à Aix-en-Provence, une dizaine de rodéos urbains ont été organisés pour préparer la venue du Championnat du Monde. Notamment dans la région PACA, où la course doit se tenir.

Crédits : Caradisiac.fr

Exotisme intéressé

Un autre moyen d’encourager le public à se rendre sur place, ou du moins à suivre une compétition par retransmission, est de délocaliser ponctuellement cette dernière. Cette technique permet de lui donner un peu d’exotisme, et surtout d’acquérir de nouveaux fans. C’est par exemple ce que fait régulièrement la NBA, championnat de basket-ball des États-Unis. En effet, les organisateurs planifient périodiquement des rencontres en Europe. C’est principalement le cas à Londres, mais aussi à l’AccorHotels Arena de Paris, comme cela est prévu pour janvier 2020. De la même manière, on peut noter que la Ligue 1 de football français utilise cette technique en se produisant en avant-saison en Asie.

L’interactivité dynamisante

Enfin, une autre variante de ces publicités extravagantes peut consister en la participation occasionnelle du public à la compétition. Comme souvent, cette innovation a d’abord été mise en place aux États-Unis. Ainsi, les spectateurs de certains matches de basket-ball sont parfois invités à effectuer un « drop » au moment du match. Le championnat naissant de Formule E (pour Electrique) a exacerbé cela en permettant aux spectateurs et téléspectateurs de voter pour donner de la puissance supplémentaire à la monoplace de leur pilote favori. L’interactivité permet à coup sûr de dynamiser la visibilité, avant et pendant l’événement.

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.