On’

La semaine en bref : 22 au 28 avril

Les vacances, les révisions, le beau temps, avouez vous n’avez pas vraiment suivi l’actualité de cette semaine. Heureusement la Semaine en bref a pensé à vous, on revient sur l’actualité de ces 7 derniers jours qui a été bien chargée, en France comme à l’étranger. Alors bon recap’!

Les attentats au Sri Lanka lors du dimanche de Pâques :

Dimanche 21 avril, pendant les célébrations du week end pascal, des églises et des hôtels ont subi une vague d’attentats. Ces derniers revendiqués par l’État Islamique ont fait plus de 300 morts et près de 500 blessés. L’île de l’Océan Indien avait été ravagée par la guerre civile de 1983 à 2009. Durant cette période elle avait subi de nombreux attentats terroristes. Presque 10 ans après la fin du conflit, le pays pensait pouvoir enfin baisser la garde …

Ce qu’en dit Courrier international

L’élection du président ukrainien: TV vs Réalité :

Dimanche 21 avril, sans grande surprise, Volodymyr Zelensky a été élu président d’Ukraine. Il prend la succession de Petro Poroshenko élu depuis 2014. Mais le plus étonnant reste qu’avant d’être président, Zelensky était acteur. D’ailleurs Il jouait le rôle d’un professeur élu président dans la série télévisée humoristique Serviteur du peuple. Il passe donc de son rôle sur petit écran à la réalité. Son élection a été très rapidement saluée par les chefs d’état occidentaux, avant même les résultats officiels. Mais son programme reste lui très faible. De plus il a organisé aucun meeting électoral et déclare « pas de promesse pas de déception. »

Au Soudan, les femmes s’impliquent :

Après la destitution d’Omar El Bechir (on vous en parlait déjà il y a deux semaines, pour le saut temporel c’est juste ici), les manifestants continuent à se mobiliser car ils craignent une récupération de la révolte par les forces armées. Les soudanais veulent un régime citoyen et démocratique. Depuis des jours ils campent devant le quartier général de l’armée. Jeudi 25 avril, la marche des 1 million a été organisée. Parmi les manifestants, on trouve beaucoup de femmes qui voient dans ce mouvement révolutionnaire l’opportunité de faire évoluer leurs droits.

Ce qu’en dit France 24

La conférence de presse du Président :

10 jours après l’incendie de Notre Dame de Paris qui avait reporté l’allocution du Président, celui-ci s’est exprimé lors d’une conférence de presse jeudi dernier. C’était la première depuis son élection. La conférence a duré 2h30. Il a annoncé de nouvelles mesures :

  • une baisse d’impôt de 5 milliards d’euros en 2020
  • les retraites de moins de 2000€ indexées sur l’inflation
  • la simplification du RIP (Référendum d’Initiative Partagée)
  • 20 % de l’assemblée nationale élue à la proportionnelle, et une baisse de 25 à 30 % du nombre de parlementaires.

Pour autant les différents “porte parole” du mouvement des gilets jaunes se disent insatisfaits. Ils estiment qu’Emmanuel Macron n’a pas réellement changé de cap et ne prend pas assez en compte leurs revendications.

Le résumé de France Inter

Naufrages en Méditerranée, l’Union Européenne s’inquiète :

On aurait presque tendance à s’habituer à ce genre de nouvelles. Ces révélations glaçantes ne font plus les gros titres. Des centaines de personnes meurent régulièrement en Méditerranée, ça n’est pas un scoop. Or depuis le scandale de l’Aquarius, calme plat ? Pas vraiment, 800 personnes ont péri ce dimanche 21 avril. L’Union Européenne a organisé un sommet exceptionnel jeudi 26 pour trouver des solutions à la « série noire » de naufrages depuis le début de l’année. Donald Tusk, président du Conseil Européen affirmait «Nous ne pouvons pas continuer comme cela, nous ne pouvons pas accepter que des centaines de personnes meurent en essayant de traverser la mer pour venir en Europe». En espérant que ce sommet extraordinaire porte ses fruits. Affaire à suivre…

Ce qu’en dit Libération

Les journalistes français malmenés :

Les journalistes qui ont participé à l’enquête sur l’utilisation des armes françaises sur des civils au Yémen (on vous en parlait la semaine dernière) ont été convoqués par le parquet de Paris pour « compromission du secret de la défense nationale ». Arte info, Disclose, Konbini, et Médiapart se sont joints dans un communiqué pour protester contre cette intimidation judiciaire. Je ne sais pas vous, mais à la Semaine en Bref, on trouve que ça ressemble à une certaine affaire de Pentagone Papers…

Enfin un journaliste indépendant : Garpard Glanz a quant à lui été interdit de séjour à Paris et de participation aux manifestations du samedi et du premier mai. Celui-ci proteste. Il a été impliqué dans des altercations avec les forces de l’ordre.

Pour en savoir plus voici le portrait du journaliste par L’Union

On’ vous dit à la semaine prochaine pour un nouveau récap’.

Crédit photo: Libération

Adele Jaillet

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned invalid data.