On’Media

Sorties ciné du 24/10

Le froid repointe le bout de son nez, il est grand temps de retourner au ciné! Voici le petit programme automnal des sorties ciné que Sorb’on vous a préparé, à retrouver dans les salles. Le Grand Bain de Gilles Lelouche En observant le casting de ce nouveau film de Gilles Lelouche, serait-ce une hérésie de […]

Le froid repointe le bout de son nez, il est grand temps de retourner au ciné! Voici le petit programme automnal des sorties ciné que Sorb’on vous a préparé, à retrouver dans les salles.

Le Grand Bain de Gilles Lelouche

En observant le casting de ce nouveau film de Gilles Lelouche, serait-ce une hérésie de penser aux Tontons Flingeurs (Georges Lautner), sorti il y a plus de cinquante ans ? Un film qui réunissait les visages les plus franchouillards du cinéma français, œuvre-témoin d’une époque et d’une société. En effet, Le Grand Bain regroupe une belle brochette masculine en slip : Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoit Poelvoorde, Philippe Katerine ou encore l’humoriste Alban Ivanov. Autant de figures qui sont, elles aussi, les marqueurs d’une époque où l’on a troqué la classe en costard pour le slip de bain. Assurément drôle, on espère que le scénario aura laissé aux acteurs l’espace de déployer tout leur potentiel.

Cold War de Pawel Pawlikowski

Un incontournable pour tout cinéphile qui se respecte. Bien sûr, on ne voudrait pas passer à côté du film récompensé par le Prix de la Mise en scène à Cannes cette année. Un drame romantique sur fond des années 50 en Europe de l’Est. Le réalisateur polonais connaît, à coup sûr, son sujet. C’est donc un synopsis qui promet : un musicien amoureux d’une chanteuse, séparés par une frontière entre la Pologne et la Yougoslavie, un couple shakespearien dans le contexte de la Guerre Froide… Dans le genre dramatique, on peut faire confiance au cinéaste (qui avait déjà réalisé Ida en 2013) pour nous toucher droit au cœur.

Vous pouvez également en savoir plus avec notre article Regards Croisés sur le film !

Halloween de David Gordon Green

On ne compte plus les remakes du film qui réinventa le cinéma d’horreur, le chef d’œuvre absolu d’un maître non moins absolu : Halloween de John Carpenter (1978). Ainsi, David Gordon Green, plutôt connu pour ses drames ou ses comédies (Flower, Stronger), s’essaie au cinéma de genre. Et pas n’importe quel genre donc, le cinéma d’horreur. Ce nouveau film de la « saga » s’inscrit dans la continuité du premier film. Quarante années plus tard, l’héroïne Laurie Strode (Jamie Lee Curtis, qui jouait déjà dans le film de 1978) revient affronter le silencieusement terrifiant Michael Myers.

La rédaction vous souhaite un bon week-end ciné !

Crédit photo : Universal Pictures International France

Pierre de La Forest

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media