/* Chargement de la feuille du style du theme parent */ add_action( 'wp_enqueue_scripts', 'wpchild_enqueue_styles' ); function wpchild_enqueue_styles(){ //wp_enqueue_style( 'aniki-default-style', get_template_directory_uri() . '/style.css' ); wp_enqueue_style( 'bootstrap', get_template_directory_uri() . '-aniki/assets/css/bootstrap-grid.min.css' ); } /* Bloquer accès aux non-admins */ function wpc_block_dashboard() { $file = basename($_SERVER['PHP_SELF']); if (is_user_logged_in() && is_admin() && !current_user_can('publish_posts') && $file != 'admin-ajax.php') { wp_redirect( home_url() ); exit(); } } add_action('init', 'wpc_block_dashboard'); add_action('wp_logout','auto_redirect_after_logout'); function auto_redirect_after_logout(){ wp_redirect( home_url() ); exit(); } function wpse_setup_theme() { add_theme_support( 'post-thumbnails' ); add_image_size( 'a-demain', 298, 421, true ); add_image_size( 'partenaire', 300, 300, true ); } add_action( 'after_setup_theme', 'wpse_setup_theme' ); function prefix_category_title( $title ) { if ( is_category() ) { $title = single_cat_title( '', false ); } return $title; } add_filter( 'get_the_archive_title', 'prefix_category_title' ); // Create Shortcode a-demain // Shortcode: [a-demain] function create_ademain_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( 'type' => 'a-demain', ), $atts, 'a-demain' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/a-demain'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'a-demain', 'create_ademain_shortcode' ); // Create Shortcode postshome // Shortcode: [postshome] function create_postshome_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( ), $atts, 'postshome' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/postshome'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'postshome', 'create_postshome_shortcode' ); // Create Shortcode partenaires // Shortcode: [partenaires] function create_partenaires_shortcode($atts) { $atts = shortcode_atts( array( ), $atts, 'partenaires' ); ob_start(); get_template_part('template-parts/partenaires'); return ob_get_clean(); } add_shortcode( 'partenaires', 'create_partenaires_shortcode' ); include_once ( get_template_directory() . '-aniki/core/custom-post-type.php' ); Le Mondial de Sorb’on #25 : La France championne du Monde !
On’

Le Mondial de Sorb’on #25 : La France championne du Monde !

Aujourd’hui, dernier épisode du Mondial de Sorb’on. Un grand jour car nous allons revenir sur le fait du jour. La finale tant attendue entre la France et la Croatie. Nous y sommes. Le jour fatidique est arrivé. Sera-t-il synonyme de bonheur suprême pour nos Bleus, et nous-même, ou alors source de déception inconsolable ? La France […]

Aujourd’hui, dernier épisode du Mondial de Sorb’on. Un grand jour car nous allons revenir sur le fait du jour. La finale tant attendue entre la France et la Croatie.

Nous y sommes. Le jour fatidique est arrivé. Sera-t-il synonyme de bonheur suprême pour nos Bleus, et nous-même, ou alors source de déception inconsolable ? La France a tellement lutté pour en arriver là, faisant preuve d’un pragmatisme impressionnant ainsi que d’une belle maitrise. Elle part donc logiquement favorite. Seulement, l’histoire nous a appris qu’une finale est imprédictible. Forcément, les acteurs de part et d’autre donneront leur maximum sur le terrain. La Croatie fait donc office d’un gros outsider, porté par un collectif valeureux ayant su renverser les matchs à leur compte. Très solide mentalement. C’est donc à une belle finale à laquelle nous avons assisté aujourd’hui sous un soleil radieux !

Une finale très prolifique 

Le Stade Loujniki accueillait aujourd’hui à Moscou l’évènement le plus attendu de la planète. Une finale de Coupe du Monde reste quelque chose de mythique n’ayant lieu qu’une fois tous les quatre ans. Les équipes gagnantes inscrivent leurs légendes dans l’histoire. Mais pour cela, elles sont poussées jusqu’à leurs derniers retranchements et doivent tout donner pour gagner. En ce 15 juillet 2018, nous avons assisté à une lutte acharnée entre des joueurs morts de faim.

La Croatie est bien rentrée dans le match. Beaucoup plus entreprenante, elle a eu la possession et de petites opportunités. C’est contre le cours du jeu que la France a pris l’avantage grâce à un but contre son camp de Mandzukic provoqué par un coup franc lointain de Griezmann qui a centré dans la boîte.

L’équipe au damier revient ensuite vite dans la partie grâce à l’incontournable Perisic. Il marque d’une frappe du gauche dans la surface de réparation suite à une situation survenue par un coup franc lointain. Les Bleus reprennent ensuite l’avantage à la 38e grâce à un pénalty transformé par Griezmann, provoqué par une main de Perisic sur corner. C’est donc sur le score de 2 – 1 que les deux équipes se sont départagées à l’issue de cette première période. Les Français, ayant fait preuve de pragmatisme, ont converti leur situation dangereuse, mais ils ont quand même souffert du rythme imposé par les Croates.

Une seconde période décisive

Au retour du vestiaire, les Bleus semblent plus entreprenants. Cela finit par se traduire en une magnifique frappe de Pogba, qui, à la 59e, s’essaye de 20 mètres du gauche. Ça fait 3 – 1 pour la France, le break est fait, et les joueurs, comme les supporters, peuvent respirer. 6 minutes plus tard, Mbappé marque le 4 – 1. Il tire également de 20 mètres suite à une passe de Hernandez. Le bonheur est ultime, nous ne sommes plus très loin de l’extase. Une grosse erreur de Lloris, irréprochable jusqu’alors, finit par relancer le match. Mandzukic en profitant, 4 – 2 pour la France. Mais nos joueurs étaient tellement bien en place. Ils étaient tout simplement injouables. Tels de vrais champions, ils ont maîtrisé la fin du match. Chacun avec ses qualités, ils ont tout donné jusqu’au coup de sifflet final.

Quel bonheur, merci à vous l’Equipe de France. Vous nous avez offert une deuxième étoile que l’on pourra arborer fièrement lors de prochaines échéances. Comme le voulait Pogba, « vous avez fait péter la France ».

L’homme du jour :

Griezmann n’a pas fui ses responsabilités et a transformé un penalty sans trembler. C’est aussi lui qui est à l’origine du but contre son camps de Mandzukic. Il s’est battu comme un chien et a donné l’exemple. Patron. (Crédit photo : MyTF1)

Récapitulatif du top 5 buteurs du Mondial 2018 :

  1. Harry Kane (Angleterre) 6 buts
  2. Romelu Lukaku (Belgique) 4 buts
  3. Cristiano Ronaldo (Portugal) 4 buts
  4. Denis Cherychev (Russie) 4 buts
  5. Antoine Griezmann (France) 4 buts

Kylian Mbappé (France) a également inscrit 4 buts

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .