On’

Le Mondial de Sorb’on #4 : Les favoris accrochés

Tous les jours, Sorb’on vous propose un récap’ des matchs de la Coupe du Monde. Aujourd’hui, (re)vivez Costa Rica-Serbie, Allemagne-Mexique et Brésil-Suisse. Ils font partie des favoris du tournoi et entraient en compétition ce dimanche. La Seleçao de Neymar et l’Allemagne jouaient leur premier match face à des adversaires abordables sur le papier. Sur le […]

Tous les jours, Sorb’on vous propose un récap’ des matchs de la Coupe du Monde. Aujourd’hui, (re)vivez Costa Rica-Serbie, Allemagne-Mexique et Brésil-Suisse.

Ils font partie des favoris du tournoi et entraient en compétition ce dimanche. La Seleçao de Neymar et l’Allemagne jouaient leur premier match face à des adversaires abordables sur le papier. Sur le papier seulement. Aucune de ces deux équipes n’est en effet parvenue à vaincre ses adversaires, tandis que la Serbie s’impose assez logiquement.

Une petite victoire de la Serbie

C’était le premier match de la journée, à 14h. Il opposait le Costa Rica à la Serbie. Dès le début de la rencontre, les hommes de Mladen Krstajić ont mis la pression sur l’équipe adverse. Ils se procurent plusieurs occasions en première mi-temps, tout comme leurs adversaires, sans parvenir à conclure. Les efforts des Serbes seront couronnés à la 56e par un but d’Aleksandar Kolarov sur un coup franc enroulé à 25m que Keylor Navas ne parvient pas à arrêter. Sur le score de 1-0, les Aigles prennent la tête du groupe E.

La défaite des champions du monde

C’était l’une des rencontres phares de cette journée : le duel entre l’Allemagne et le Mexique. Les champions du monde en titre sont également favoris de cette édition. Tout le monde s’attendait donc à une large victoire pour leur entrée en compétition. Mais la sélection mexicaine en avait décidé autrement. Dès la 2e minute, les Mexicains se procurent un corner, qui ne donnera rien. A la 35e, le duo Vela-Chicharito entre à nouveau en action, après une première occasion à la 18e. Essai transformé puisqu’Hirving Lozano vient battre Manuel Neuer pour inscrire un but. Mais l’attaque mexicaine n’est pas la seule à faire un bon match, elle peut toujours compter sur son gardien Ochoa, qui repousse un coup-franc de l’Allemagne 3 minutes plus tard. En deuxième mi-temps Vela et Chicharito se lancent à nouveau dans une bonne contre-attaque qui n’aboutira pas, à la 56e. Le match se termine sur le score de 1 à 0 pour le Mexique, à la surprise générale, grâce à des contres d’une grande efficacité !

Le Brésil en difficulté

Le Brésil est la seule équipe au monde à avoir participé à toutes les phases finales de Coupe du Monde. Depuis 2 ans, la Seleçao a fait le plein de confiance après son humiliation 7 à 1 face à l’Allemagne en demi-finale de la Coupe du Monde 2014. Elle fait donc partie des quatre grands favoris de la compétition. Mais s’il ne faut retenir qu’une chose de ces premiers jours : il ne fait pas bon être favori. En effet, après la défaite des Allemands quelques heures plus tôt et le nul de l’Espagne, c’est au tour de la formation brésilienne de buter contre son adversaire. Les Brésiliens affrontaient une équipe suisse assez motivée. Dès les premières minutes de jeu, la domination des Sud-américains est cependant totale. Ils mettent un fort pressing sur les Suisses et concrétisent dès la 20e minute. Sur une frappe de Marcelo contrée par le défenseur suisse Zuber, Philippe Coutinho, joueur du Barça, réalise une magnifique frappe enroulée du pied droit qui, après avoir heurté le poteau gauche finit au fond des filets. Les Brésiliens sont très bien, sereins, jouent calmement et sont bien partis pour remporter le match lorsque la mi-temps est sifflée. Pourtant, au retour du vestiaire, sur un corner suisse, Zuber (encore lui) frappe de la tête et vient égaliser au sein d’une défense brésilienne passive. Le doute est alors semé dans l’équipe de Neymar, qui ne parviendra plus à retrouver son excellent jeu collectif de première mi-temps, malgré plusieurs bonnes occasions du Parisien et de Firmino. Le match s’achève sur un nul : 1 partout. Pour la première fois de son histoire, le Brésil ne remporte pas son match d’ouverture du mondial. Inquiétant pour la suite ?

Léna Trichet

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .