On’

Semaine en Bref : Macron aux Etats-Unis, paix en Corée, Bolloré en garde à vue, mariage pour tous…

Retrouvez le récapitulatif des actualités de la semaine avec la Semaine en Bref ! DIPLOMATIE : Emmanuel Macron en visite officielle aux Etats-Unis Le Président français était en visite officielle aux Etats-Unis cette semaine. Il s’est exprimé devant les élus américains, au Congrès, mercredi : un discours au cours duquel il a notamment insisté sur […]

Retrouvez le récapitulatif des actualités de la semaine avec la Semaine en Bref !

DIPLOMATIE : Emmanuel Macron en visite officielle aux Etats-Unis

Le Président français était en visite officielle aux Etats-Unis cette semaine. Il s’est exprimé devant les élus américains, au Congrès, mercredi : un discours au cours duquel il a notamment insisté sur le multilatéralisme et n’a pas hésité à dénoncer la doctrine « America first » prônée par Donald Trump. La visite a duré trois jours et pourtant les médias américains estiment qu’Emmanuel Macron a perdu son pari initial de faire un « coup de charme » et de séduire Trump. Pour la NPR et le Time, il a beaucoup moins d’influence qu’on le lui attribue et ne parviendra pas à convaincre le Président américain de changer d’avis sur le nucléaire iranien.

PÉNINSULE CORÉENNE : Sommet historique entre les deux Corées

Les deux Corées se sont rencontrées officiellement cette semaine : un sommet historique, qui de plus avait pour objectif d’œuvrer à la dénucléarisation. Les deux dirigeants : Moon Jae-in, président sud-coréen et Kim Jong-un, leader nord-coréen se sont rencontrés dans la zone démilitarisée. La rencontre s’est soldée par la « Déclaration de Panmunjom » dans laquelle ils déclarent solennellement « qu’il n’y aura plus de guerre sur la péninsule coréen et qu’en conséquence, une nouvelle ère de paix a commencé ». Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, a salué la démarche des deux dirigeants. Un prochain sommet historique devrait bien avoir lieu… celui très attendu entre Kim Jong-un et Donald Trump.

IRAN : Téhéran rejette toute renégociation de l’accord de Vienne

Le président iranien Hassan Rohani a rejeté mercredi 25 avril toute possibilité de renégocier les accords de Vienne sur le nucléaire iranien. Cette annonce intervient en réponse à Donald Trump et Emmanuel Macron en déplacement aux États-Unis. Le président français avait évoqué la veille  “un nouvel accord plus large” que celui signé en 2015 ce qui a provoqué la colère du président iranien qui a martelé que les deux dirigeants n’ont “aucune expérience en matière de traités internationaux”.

TERRORISME : Lafarge informateur de  l’Etat français sur les financements terroristes ?

Une enquête réalisée par le journal Libération a révélé lundi 23 aveil que l’entreprise de construction Lafarge renseignait l’Etat français sur les financements et les avancées de Daesh en Syrie. De nombreux mails récoltés lors de la perquisition du siège, ont montré que l’État communiquait avec le directeur de l’entreprise qui leur faisait des rapports réguliers sur Daesh. D’après l’enquête, l’Etat était au courant des versements du cimentier français à l’organisation État islamique. Six responsables de l’entreprise ont été mis en examen soupçonné d’avoir payé des dizaines de milliers d’euros pour que le site de Jalabiya continue de tourner.  L’affaire est actuellement devant les juges.

CANADA : Attaque à Toronto

Le Canada a été frappé par une attaque au camion-bélier. Lundi après-midi un véhicule a foncé sur des passants et a ôté la vie à 10 personnes 16 autres personnes ont été blessées selon les autorités, dont 12 sont toujours hospitalisées. Parmi les victimes, il y a 8 femmes et 2 hommes, âgés de 22 à 94 ans dont deux ressortissants étrangers : une étudiante coréenne et un jordanien. L’acte terroriste a été écarté, le responsable Alek Minassian, semble être une personne dérangée. Selon un camarade de classe, il répétait souvent « j’ai peur des filles » et pouvait ouvrir sa chemise et se cracher dessus au milieu de la classe.

JUSTICE : Bolloré et deux hauts responsables en garde à vue pour corruption en Afrique

Depuis une dizaine de jours, l’Arménie subi une grave crise politique. Le peuple demandait la démission du Premier Ministre, Serge Sarkissian, et a fini par l’obtenir… mais au prix de manifestations qui se sont faîtes violemment réprimandées par les forces de police. Et certains élus politiques et membres de l’opposition avaient même été arrêtés comme le député et leader de l’opposition Nikol Pachinian et le parlementaire Sassoun Mikaelian. Dans les faits, la population reprochait au Premier Ministre de s’accrocher au pouvoir : en 2015 il avait réussi à faire passer une réforme controversée qui augmentait ses pouvoirs et son autoritarisme, et il était sur le point de briguer un troisième mandat. Quant à Nikol Pachinian, il poursuit maintenant sa tournée dans le pays, et est accueilli partout comme un véritable héros.

ARMÉNIE : Démission à la tête du gouvernement, le pays en pleine crise politique

Depuis une dizaine de jours, l’Arménie subi une grave crise politique. Le peuple demandait la démission du Premier Ministre, Serge Sarkissian, et a fini par l’obtenir… mais au prix de manifestations qui se sont faîtes violemment réprimandées par les forces de police. Et certains élus politiques et membres de l’opposition avaient même été arrêtés comme le député et leader de l’opposition Nikol Pachinian et le parlementaire Sassoun Mikaelian. Dans les faits, la population reprochait au Premier Ministre de s’accrocher au pouvoir : en 2015 il avait réussi à faire passer une réforme controversée qui augmentait ses pouvoirs et son autoritarisme, et il était sur le point de briguer un troisième mandat. Quant à Nikol Pachinian, il poursuit maintenant sa tournée dans le pays, et est accueilli partout comme un véritable héros.

ECOLOGIE : UE interdit trois pesticides pour sauver les abeilles

La Commission européenne a annoncé ce vendredi que les États membres ont interdit l’utilisation de trois néonicotinoïdes en plein air jugés dangereux pour les abeilles. La décision a été prise à l’issue d’un vote lors d’un comité. La France, le Royaume-Uni, l’Allemagne, Espagne, Italie, Pays-Bas et Luxembourg ont défendu cette moi au nom de la préservation de la boodiversite et l’environnement.

FRANCE : Commémoration de l’abolition de l’esclavage

Vendredi 27 avril, la France a commémoré le 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage. Une cérémonie a eu lieu au Panthéon. Le président de la République était accompagné de jeunes collégiens et de l’ancienne Garde des Sceaux Christiane Taubira qui était à l’initiative de la loi Taubira en 2001 la reconnaissance de la traite négrier et esclavage comme crimes contre l’humanité. Emmanuel Macron veut poursuivre le travail de son prédécesseur en créant la Fondation pour la Mémoire de l’esclavage cette année.

SOCIÉTÉ : Le Mariage pour tous fête ses cinq ans !

Le Mariage pour tous fête ses cinq ans cette année ! En 2013, la Loi Taubira légalisant le mariage entre personnes de même sexe était acceptée avec 331 pour et 225 contre. A l’époque, tout le pays avait été traversé par des vagues de manifestations conservatrices, en vain. Et pour cette année 2017, pas moins de 7 000 mariages célébrés étaient le fait de couples du même sexe et Paris détient le record de ces unions homosexuelles et lesbiennes. Depuis d’autres pays ont emboîté le pas de la France : l’Uruguay, la Nouvelle-Zélande, le Luxembourg, l’Irlande, les Etats-Unis, la Colombie, la Finlande, Malte, l’Allemagne et l’Australie.

Rédigé par Gaëlle Kabongo et Marie Mougin

La rédaction

Ajouter un commentaire

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .
Logo On'

Instagram On’ Media

Instagram has returned empty data. Please authorize your Instagram account in the plugin settings .